Bannière Salon Beige

Partager cet article

Culture de mort : Euthanasie

Acte de racisme absolu contre l’être humain, la mise à mort de Vincent Lambert serait un crime d’État

Acte de racisme absolu contre l’être humain, la mise à mort de Vincent Lambert serait un crime d’État

Selon l’Agrif :

De partout montent les appels vers le président de la République qui, seul, a désormais le pouvoir d’empêcher le meurtre par euthanazie idéologiquement programmé.

La mise à mort de Vincent Lambert prendrait une signification terrible : la volonté mûrement décidée d’un acte de transgression de la loi morale universelle, celle du Décalogue, fondement de la civilisation du respect de la vie innocente, ordonné par le quatrième des commandements du Décalogue : « Tu ne tueras pas ». Décalogue pas seulement destiné au seul peuple juif de l’Ancien Testament et donc aux chrétiens mais de portée universelle.

L’obligation morale et légale du respect de la vie de l’être humain innocent, c’est ce qui fait depuis toute la différence entre civilisation barbare et civilisation humaniste.

Ce n’est pas seulement madame Agnès Buzyn, ministre de la santé, indifférente au respect du serment d’Hippocrate, qui a pris la terrible responsabilité de piétiner la décision de la Commission internationale de défense des personnes handicapées de l’ONU, au mépris des accords signés par la France.

Elle n’a pu annoncer cette décision barbare que sous l’autorité du président de la République française.

Emmanuel Macron, s’il choisissait la mort et non la vie pour Vincent Lambert, porterait en tant que chef de l’État la terrible responsabilité devant Dieu et devant les hommes d’assumer un acte, le plus absolu, de transgression morale.

Il y perdrait aussi sa véritable légitimité qui ne peut être fondée que sur le devoir de protéger son peuple et d’agir pour le respect de la vie des plus faibles.

Partager cet article

10 commentaires

  1. Existe-t-il une pétition ?

  2. Il est à craindre que tous les handicapés dans une situation analogue à celle de Vincent Lambert ne soient, aux yeux de JUPITER, que des consommateurs, non rentables, de ressources financières qui seraient plus utiles dans ses poches ou celles de ses amis. Je pense donc qu’il n’opposera aucun obstacle aux agissements du (Dr) Sanchez…

  3. Je rappelle qu’il ne s’agit pas d’euthanasie mais d’assassinat dans des souffrances atroces.

    Le chef de l’État, à l’instar de Madame Agnès Buzyn ou du proclamé “Docteur” Sanchez, deviendrait un assassin et surtout la France, déshonorée, ne pourrait plus parler des “droits de l’homme” ni même se prétendre un “état de droit”.

  4. Micron est un transgressif depuis son adolescence, il ne changera pas et pour des raisons idéologiques, cad l élargissement de l euthanasie, ne reviendra pas en arrière, j espère sincèrement me tromper mais j ai des doutes.

  5. “Emmanuel Macron, s’il choisissait la mort et non la vie pour Vincent Lambert, porterait en tant que chef de l’État la terrible responsabilité devant Dieu et devant les hommes d’assumer un acte, le plus absolu, de transgression morale.”
    Le dit acte ne serait pas perpétré contre la seule personne de Vincent Lambert, mais bien contre les 1700 se trouvant aujourd’hui – ou demain – dans le même état.

  6. Comme l’a dit Duport plus haut, il ne s’agit pas d’une euthanasie mais de la mise à mort violente d’un innocent. Si cet acte ignoble et dégradant a lieu, il serait curieux de remarquer que ce serait quelques jours seulement après la mort de Jean Vanier, protecteur des plus faibles et dans la période de la Fête des mères… pendant le mois de Marie. Pour les chrétiens, c’est une incitation fervente à la prière. Rappelons aussi cette parole du Pr. Jérôme LEJEUNE: “la qualité d’une civilisation se mesure au respect qu’elle porte aux plus faibles de ses membres”.

  7. Et si le peuple prenait les armes pour se défendre contre les “Élites” qui nous veulent du mal ???….

  8. Plus que le simple macron, je pense que la maçonnerie est derrière ce nouveau développement de la culture de la mort.

  9. Oui callet, vous avez raison

  10. Oui vous avez raison Callet, c’est effectivement la maçonnerie qui est derrière tout cela et pour toute la terre ! après cet assassinat les personnes qui un jour ne seront plus “productives” ; les vieux en premier, et puis les accidentés de toutes sortes, du travail, de la route et qui restent handicapés ne pouvant plus travailler … alors ce seront des dizaines de milliers qui seront enfermés d’abord, puis supprimer ensuite. Sans parler de ceux qui ne correspondront plus aux critères maçonniques … tout ceci n’est qu’un avant-goût du triste état de notre monde, gouverné par les Puissances de l’enfer. Nous avons laissé Dieu, nous l’avons supprimé, il n’y a que blasphèmes contre Dieu et Sa Sainte Mère qui nous ont prévenus dans les différentes apparitions, et personne surtout dans le milieu ecclésiastique, n’a voulu croire et faire ce qu’Ils demandaient.

    Comme le disait un vieux Calvaire flamand de 1632 :
    Je suis la Lumière et vous ne me voyez pas,
    Je suis la Route et vous ne me suivez pas
    Je suis la Vérité et vous ne me croyez pas
    Je suis la Vie et vous ne me cherchez pas
    je suis le Maître et vous ne m’écoutez pas
    Je suis votre grand Ami et vous ne m’aimez pas
    Je suis votre Dieu et vous ne me priez pas
    Si vous êtes malheureux ne me le reprochez pas.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services