Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France

Acharnement judiciaire contre Génération identitaire

Acharnement judiciaire contre Génération identitaire

Une fois de plus, il existe un deux poids, deux mesures dans notre beau pays dirigé par Macron :

Tenues inspirées des forces de l’ordre, hélicoptères, voitures siglées… Le mouvement d’extrême droite Génération identitaire sera jugé en juillet à Gap (Hautes-Alpes) pour ses opérations antimigrants menées au printemps 2018 dans les Alpes. Il est reproché à ses militants d’avoir créé la confusion en utilisant un attirail ressemblant à celui des forces de l’ordre.

L’association, son président Clément Gandelin, son porte-parole Romain Espino et un membre de l’association ayant “activement participé à l’organisation de cette opération” seront ainsi jugés le 11 juillet, a annoncé le parquet, lundi 3 juin.  L’opération “Defend Europe” de “surveillance” des migrants irréguliers entrant en France par l’Italie via les Alpes avait commencé le 21 avril 2018, avec une spectaculaire manifestation d’une centaine de militants non loin du col de l’Echelle.

Elle s’était achevée le 29 juin par un communiqué de l’organisation se félicitant surtout d’avoir “fait réagir dans les plus hautes sphères d’Etat” à la question de l’immigration illégale. Pendant cette période, ces militants identitaires avaient multiplié les démonstrations d’hostilité aux migrants sous la bannière de “Defend Europe”, mouvement qui avait déjà fait parler de lui en Méditerranée, et s’étaient vantés d’avoir œuvré à l’arrestation de plusieurs d’entre eux (…)

Au terme d’une enquête “approfondie” d’un an, le parquet a annoncé un procès pour “activités exercées dans des conditions de nature à créer dans l’esprit du public une confusion avec l’exercice d’une fonction publique” (article 433-13 du Code pénal). Ce délit est puni au maximum d’un an de prison et 15 000 euros d’amende pour les personnes, et de 75 000 euros d’amende et cinq ans d’interdictions diverses pour l’association. [source]

Ex-cadre de Génération identitaire désormais au Rassemblement national, Damien Lefèvre (alias Damien Rieu), attaché parlementaire de Gilbert Collard, est convoqué devant le tribunal le 11 juillet prochain :

Contacté par France-Soir, Damien Rieu dénonce des poursuites qui “n’ont aucun sens” et une “instrumentalisation de la justice“. “Une centaine de gamins en doudounes ont montré que le gouvernement Macron était incapable de contrôler ses frontières. La justice devrait plutôt consacrer son énergie à démanteler les réseaux mafieux de passeurs (…) et s’occuper des 95% de clandestins déboutés du droit d’asile qui ne sont pas expulsés plutôt que de persécuter des jeunes citoyens lanceurs d’alerte pacifiques qui ont mené une action symbolique“. [source]

Partager cet article

7 commentaires

  1. Le deux poids – deux mesures aura un effet évident à long terme : il va nous conduire à nous organiser contre la dictature en place. Puisque nous sommes trop faibles pour espérer réussir à renverser la tendance, à vue humaine s’entend, que le système s’effondre ! Nous construirons une vie locale, chrétienne, simple, attachée au bien commun ET protégée par nos propres moyens de défense. Et là, j’aime autant vous dire qu’il ne faudra pas nous chatouiller trop longtemps ! Certes, il y aura des moments difficiles, des larmes et des victimes mais au fond, pas plus que durant ces deux mille ans passés et au moins, les plus motivés subsisteront. Alors hauts les coeurs et à bas la gueuse !

  2. Ces persécutions continueront tant que les identitaires, les souverainistes, les patriotes et les nationalistes ne seront pas capables de s’unir et de mobiliser le peuple autochtone pour organiser, dans la rue, la riposte pour la defense de leur liberté .

  3. Et pendant ce temps les passeurs comme ce Herrou je crois, ont des peines symboliques alors qu’ ils bafouent la loi, comment mieux dire la ripoublique ?

  4. la ripoublik des coquins et des voyous, quand ona dit ça on a tout dit la machinerie veut nous faire taire

  5. acharnement contre les uns, laxisme envers d’autres

  6. Oui vraiment, j’ai le plus grand respect pour ces identitaires qui ne sont pas autre chose que de courageux patriotes qui défendent bec et ongles le bon sens ! Hélas nous sommes dans un pays où on sanctionne les pompiers, et où on encourage les pyromanes…

  7. Tout notre soutien aux jeunes militants identitaires, poursuivis pour avoir dénoncé pacifiquement l’immigration clandestine…alors même que le gouvernement encourage et facilite l’immigration clandestine, qui reste pourtant un délit en France.
    Et alors même que la racaille continue de saccager notre pays impunément dans des quartiers urbains, devenus zones de non-droit.
    Cet acharnement judiciaire de type stalinien est de la même facture que celui qui poursuit Marine LE PEN pour avoir dénoncé, photos à l’appui, les exactions de l’Etat Islamique sur Twitter, la Justice lui reprochant de faire “l’apologie du terrorisme”: inversion démoniaque des faits, des valeurs, de la vérité…
    Pire encore, MARINE est même poursuivie aujourd’hui pour avoir publié, pour la dénoncer, l’ordonance judiciaire lui enjoignant de se soumettre à une “expertise psychiatrique”… Méthodes de persécutions staliniennes qui frappent toute notre famille politique, pour la seule et unique raison que nous sommes les seuls à résister.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services