Bannière Salon Beige

Partager cet article

Non classé

Accueil de la détresse, ou agit-prop médiatique ?

L’église Saint-Merri à Paris est occupée par des immigrés illégaux*, avec l’accord du curé, dans le cadre de la campagne médiatique contre le projet Sarkozy.

Alors que le projet de loi Sarkozy sur l’immigration et l’intégration est en cours de discussion à l’Assemblée nationale, «ces gens cherchaient une visibilité médiatique», explique Jacques Mérienne, curé de la paroisse. Ce sera Saint-Merri : «Ce sont des amis», explique Bahija Benkouka, âme du collectif. L’église parisienne a connu cinq occupations de sans-papiers.

Le curé se sent soutenu :

L’opposition des évêques et des grandes associations religieuses (Secours catholique, Cimade ­ service oecuménique d’entraide ­ et Pastorale des migrants) à ce projet de loi a fait réfléchir certains croyants. «Le fait que l’épiscopat se soit engagé contre ce texte, qu’il ait pris une position officielle, nous a soulagés», reconnaît Jacques Mérienne.

Nicolas Sarkozy, à l’Assemblée, a ironisé sur les ecclésiastiques qui lui "demandent d’expulser" les illégaux "qui occupent leurs églises, [mais qui] refusent à la République française de faire ce qu’eux-mêmes demandent". Le curé de Saint-Merri, qui semble se piquer de commentaires politiques, répond :

«Nicolas Sarkozy dit qu’il est chrétien. Mais les évêques l’ont mouché sur sa façon d’être chrétien. Comme il a reçu une gifle, il a essayé de répondre, mais il s’est piégé lui-même. L’Eglise a le devoir sacré d’accueillir la détresse.»

Et les curés politiques ont le devoir de relire la doctrine de l’Eglise sur l’immigration.

Henri Védas

* Je préfère "illégaux" bien sûr au terme "sans-papiers", mais aussi à celui de "clandestins" – car ils ne semblent pas beaucoup se cacher.

Partager cet article

2 commentaires

  1. Le jour où nous devrons nous convertir à l’islam, c’est ce genre de bon curé démago et subversif qui nous dira que c’est une belle religion et qu’elle vaut bien la nôtre. Certes, la charité chrétienne nous commande de recueillir les démunis, mais pas les profiteurs. Nous devons, de plus, être en mesure d’offrir le meilleur à ceux que nous recevons et je pense que ce n’est plus le cas compte-tenu de la situation dans laquelle 30 ans de politique immigratoire nous ont mis.
    Quant au projet de loi de Monsieur Sarkozy (tout aussi démago), il occulte le fait que nous allons continuer à vider les pays exportateurs de denrée humaine de leurs élites et les condamner à rester à leur niveau. Les flux ne sont donc pas prêts de diminuer.

  2. transformer des lieux sacrés en lieux dhébergements politisés, il n-y-a qu’en Occident qu’on voit ça parceque le clergé et le reste desfidèles ont perdu le sens de la mission chrétienne, convertir, propager l’évangile, respecter l’ordre établi par la tradition et la foi des croyants qui nous ont précédé et ont édifié ces eglises pour la plus grande gloire de Dieu seul et non pour la vanité de l’homme.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services