Bannière Salon Beige

Partager cet article

Homosexualité : revendication du lobby gay

Accueil de Christiane Taubira à Lyon

Bel accueil pour le ministre de l'Injustice qui se trouve à la cour d'appel de Lyon. Une opération klaxons est prévue à 16h pour sa conférence de presse dans le quartier de la place des 24 colonnes.

Photo souvenir en attendant les retardataires :

T Lyon 0
Le renfort est arrivé :

T Lyon 1

Un dispositif policier aussi disproportionné que d'habitude :

T Lyon 3

Il ne faudrait pas que des manifestants s'entretiennent avec le ministre, qui s'est enfui par la porte de derrière :

T Lyon 4

Partager cet article

9 commentaires

  1. J’atteste que le dispositif policier est disproportionné.
    Le Palais de Justice Historique de Lyon est cerné par les forces de l’ordre.
    Les rues adjacentes sont barrées.
    Dans la rue de la Justice, qu’il borde sur son côté nord, il n’y a pas moins d’une douzaine de cars de gendarmes mobiles.
    Le pouvoir politique sombre dans un ridicule fini.

  2. Ces photos le prouvent : face au gendrisme que trouve-t-on ? Des jeunes. Pour contrer l’antigendrisme qu’envoie-t-on ? Des gender-armes. J’ai bien l’impression que, depuis un an, la subversion a changé de camp. Merci Christiane !

  3. que signifie cette « disproportion » ? tout simplement qu’ « ils » ont peur ! donc ONLR. Résistance harcèlement en groupe ou individuel. O.N.L.R

  4. J’ai une admiration sans borne pour tout ce monde qui avec courage rend service à tout un peuple et même d’une certaine manière au monde entier. Taubira n’est plus jamais en mesure d’exercer son sourire démagogique et moqueur. Merci à vous courageux résistants.

  5. Merci aux résistants

  6. Merci à cette jeunesse résistante, courageuse devant la force brute de ce régime Orwellien aux abois

  7. Nous sommes restés de 11h à 16h.
    3 chahuts ont retenti résonnant dans les traboules.
    Premier chahut à 11h : Tout était préparé pour que Taubira passe par la grande porte, mais elle s’est arrêtée dans la rue à gauche, face au Palais, 100 personnes l’ont huée et sifflée : grand moment :
    « Taubira Casse toi ! »
    Deuxième chahut : 14h, tous les magistrats et autres grandes pompes sont tous sortis pour prendre l’air. Ni une ni deux, un tollé s’est élevé :
    « Magistrat, tourne toi, la racaille est derrière toi! »
    Les journalistes se sont régalés et étaient encore là !
    Dernière pagaille, le départ : 16h
    S’engouffrant au même endroit qu’à son arrivée, nous nous étions encore plus approchés, et d’un seul chœur alors que nous n’étions que 50, nous avons fait plus de bruit qu’à 11h.
    « Taubira, t’es foutue, les Lyonnais te collent au cul ! »
    Je pense que les Coucou Ministres restent un fort moyen de pression, car j’ai ouïe dire que ça les rend fous de voir que nous sommes toujours là ! Ils sont en permanence en train de changer leur plan lorsqu’ils atterrissent quelque part !
    Alors, on lâche rien ?

  8. Décidément dans ce gouvernement quand on se déplace on a pris l’habitude de passer par les portes dérobées,à Roanne le président est entré à l’hotel de ville sous les huées par la porte de coté,a Lyon Taubira en fait de méme pour sortir du palais de justice,ces gouvernants ont peur de leur peuple !!!

  9. Quand on lie son destin aux force du mal ,notre conscience nous fait honte et la peur s’installe ,alors pour braver les gens corrects on se faufile on s’arme de gendarmes il y en a même qui ont utilisé des char d’assaut,peut être un jour?

Publier une réponse