17 réflexions au sujet de « Accueil de Christiane Taubira à Limoges hier »

  1. Sichrine

    Privilégiés du régime ! Vous avez dit le mot juste. Car nous sommes bien dans un régime socialiste et non plus en République française. Car sinon, comment expliquer l’attitude de ces personnes dont l’égo n’a d’égal que le totalitarisme. Car enfin, si on lit bien la constitution, nous sommes les Maîtres et ils ne sont que nos employés (principe de la République : gouvernement du peuple, par le peuple et pour le peuple -article 2 de la constitution). Ils sont nos obligés !!! Et depuis quand des employés refusent de rencontrer leurs employeurs ?? Il faudrait leur rappeler les textes fondateurs de notre nation.

  2. Arwen

    L’écart se creuse chaque jour davantage entre une “élite” qui gouverne sans amour pour son peuple et son pays et des Français dont le ras-le-bol monte en puissance et dont les consciences assoupies se réveillent enfin.
    Merci aux courageux manifestants!

  3. M.DE PONTCALLEC

    Arriver à une telle décadence,” boostée ” par le socialo-communisme, est bien le signe du diable !
    Machiavel a des exécutants experts, en les personnes de TAUBIRA et de BEL KACEM .
    Je n’en peux plus de les voir !
    Je n’en peux mais !
    Quand serons nous délivrés ?
    Il faut prier.

  4. Sichrine

    Petite déclaration consternante d’une habitante proche de la manifestation : elle a reproché aux manifestants de brandir des drapeaux français ! Et oui, vous avez bien entendu, brandir un drapeau français est devenu de l’extrémisme selon ses dires ! Mais qu’à cela tienne, cela nous renforce dans notre détermination !

  5. Jean Theis

    C’est inutile de crier “Taubira démission”. De son point de vue il n’y a aucune raison pour qu’elle démissionne !
    D’autre part régime socialiste et république française sont des synonymes. Il n’y a vraiment pas lieu de regretter l’une ou l’autre.

  6. lève-toi

    Des officiers Catholiques furent persécutés dans l’affaire des fiches ( lancée par la racaille maçonnique) et Limoges fut leur destination , ce qui a donné le verbe : Limoger.
    On peut rajouter le verbe Taubirer, qui signifierait se faire huer à Limoges, ou comme à Limoges.
    Juste retour des choses.

  7. labarre

    Je faisais parti des manifestants hier…et Madame Taubira n’a pas daigné venir nous voir (comme à son habitude)….quel courage !
    En tout cas elle a du entendre les huées à son encontre….mais ces gens là n’en ont cure !….dictature socialiste….

Laisser un commentaire