Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France / France : Société

Abus sexuels sur mineurs : un élu condamné, mais pas à la prison, garde son mandat

C Les médias, si prompts à réagir d'habitude sur ce sujet, sont bien muets. Le maire socialiste de Montoire-sur-Loire, Michel Cureau, poursuivi pour des agressions sexuelles sur quatre personnes, dont 3 mineurs, a été condamné à 18 mois de prison avec sursis et 10 000€ d'amende. Il est interdit de toute activité impliquant un contact habituel avec des mineurs. Il sera inscrit sur le fichier national des auteurs d’infractions sexuelles.

Le procureur avait pourtant demandé l’incarcération de l’élu, qui a démissionné de son poste ce week-end, avant le jugement. Mais il reste conseiller général. Michel Cureau est enseignant et pratiquait des activités parascolaires.

Donc : il a commis des abus sexuels sur mineurs. Mais il ne va pas en prison et reste élu au conseil général. Et personne ne s'indigne ?

Partager cet article

22 commentaires

  1. Dans ce type d’affaires, les “frères” veillent à ce que les sanctions n’aillent pas trop loin; je connais d’autres cas (inspecteur d’académie en Bretagne, beau-père d’un élu local en Seine et Marne, directeur d’école primaire dans le Val d’Oise…)

  2. Mais c’est bien messeigneurs, continuez ainsi…

  3. Personne ne s’indigne M. Janva, et personne n’ira demander la démission de son plus haut supérieur (ministre de l’EN ? voire président ?) ou même de ses supérieurs intermédiraires, contrairement à ce qui est réclamé quand il s’agit de prêtres …

  4. Imaginez si Michel Cureau avait été curé!
    Belle façon de voir l’égalité républicaine!
    Alors les catholiques démocrates toujours heureux?

  5. Evidemment que les médias n’en parlent pas : il s’agit pas de prètres !

  6. Je suis prête à parier que Michel Cureau n’est pas catholique pratiquant; sinon, il n’aurait certainement pas réussi à éviter la case prison, avec condamnation pour partie ferme, ne serait-ce que pour “couvrir” la période de détention provisoire…
    Radiation des cadres de l’Éducation nationale, ou placard doré?

  7. Tout cela est beaucoup moins grave que de projeter à ses élèves un documentaire sur l’avortement, c’est bien évident…

  8. J’aimerais bien connaître l’âge et le sexe des mineurs pour savoir si c’est un éphèbophile… comme un certain ministre…
    [Il suffit de suivre les liens. Visiblement, les victimes étaient adolescentes. MJ]

  9. Remarquez, un prêtre pédophile a encore droit à la communion. Un divorcé remarié n’y a plus droit… Son crime doit être plus important et du coup plus stigmatisant…
    [C’est archi-faux : personne ne doit communier avec un péché grave sur la conscience. MJ]

  10. Cet élu a tout à fait sa place au GVT à côté du ministre de la Kulture.

  11. Tiens, un pote de Fred Mitterand !

  12. le soutien des frères trois points, et c’est bon !

  13. il s’agit bien sur du village de Montoire sur le Loir, pas sur Loire

  14. La République des coquins et des faquins !

  15. Ce n’est pas de sa faute : sa hiérarchie lui impose la chasteté contre son gré… S’il pouvait se marier, il n’aurait pas chuté…
    Tiens, non ? Ça ne marche pas…
    Prions pour les victimes, victimes de ce bourreau mais doublement victimes de l’injustice de la « justice » française…

  16. Sûrement comme le Sinistre de la cul….., c’était des boxeurs de 40 ans !

  17. Il n’y a pas si longtemps un général 5 étoiles mais frère 3 points n’a encouru qu’une légère peine de prison avec sursis pour détention de plus de 3000 images pédophiles.
    Le Grand Orient veillait…

  18. Restons serein, ni prêtre, ni militaire : demain, tout sera oublié…
    Encore que… A-t-il fait son service militaire ou sa 1ère communion?

  19. Si j’ai bien compris, ces actes sont des délits ‘ mineurs’ !

  20. Michel Cureau parce qu’il n’était pas curé a été relaxé, quasiment…
    Tout est dit !!!

  21. Voue êtes injustes, c’est à lui que faisait allusion recemment le President…

  22. Une fois de plus, on observe la carence de honte des grands élus de notre “république irréprochable”.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services
[name="url"]
[name="url"]