Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France / France : Société / Homosexualité : revendication du lobby gay

Abrogation de la loi Taubira : l’entrisme au sein des Républicains n’a pas porté ses fruits

Tribune de maître Frédéric Pichon pour Boulevard Voltaire. Extrait : :

"À supposer que l’abrogation de la loi Taubira soit l’alpha et l’oméga de l’engagement politique (…), force est de constater que l’entrisme au sein des Républicains n’a pas porté ses fruits sur ce sujet.

Après les déclarations de Copé, puis le rétropédalage d’Estrosi, c’est maintenant Sarkozy qui vient d’annoncer qu’il ne reviendrait pas sur le mariage homosexuel après avoir dit le contraire devant des militants de Sens commun quelques mois auparavant, tout en précisant de manière cynique que cela « ne coûtait pas cher ».

Certes, il fallait être bien naïf pour croire en la parole d’un homme qui a dit tout et son contraire depuis qu’il fait de la politique.

Que vont-ils faire, maintenant ? S’accrocher à un Hervé Mariton (que Sens commun avait snobé en misant sur Sarkozy) ou un Jean-Frédéric Poisson qui, au moins sur ce sujet, ont le mérite d’être restés fidèles ? Sauf miracle, ces candidats à la primaire ne seront pas les candidats à la présidentielle. Les électeurs auront donc le choix entre un Juppé qui subventionne les associations LGBT dans sa ville et un Sarkozy qui vient de les trahir. La solution serait peut-être d’aller voir ailleurs.

Marine Le Pen, en dépit de son absence aux Manifs pour tous, a toujours dit qu’elle abrogerait la loi Taubira et, à ce jour, elle est la seule présidentiable à rester fidèle à cette position. Alors pourquoi, en toute logique, ne pas franchir le Rubicon ?

Je le dis sans haine : il y a un atavisme bourgeois au sein de cette frange conservatrice. On est abonné à Valeurs actuelles, on a lu le dernier Zemmour ou le dernier Villiers mais on continue toujours à rester un brave petit soldat des Républicains parce que le logiciel psychologique de cette famille de pensée ne permet pas de casser les « barrières mentales » dans lesquelles elle s’est enfermée.

Il y a quelque chose qui relève de la conversion, dans ce franchissement de la ligne jaune. Nous avons affaire, ici, à des gens plutôt honnêtes et patriotes, mais quelque chose les retient encore : ils ont trop à perdre. Pourquoi la France des oubliés dont parle Christophe Guilluy dans Fractures françaises rejoint-elle en masse Marine Le Pen ? Parce qu’elle n’a plus rien à perdre. « À ceux qui n’ont plus rien, la patrie est le seul bien », rappelait Jaurès.

Il faut parfois passer par un certain dépouillement, une certaine ascèse mentale pour acquérir une véritable liberté intérieure vis-à-vis du prêt-à-penser et des codes sociologiques. Peut-être seraient-ils inspirés d’aller à la rencontre de cette France qui souffre : les éleveurs affamés par une Union européenne dictatoriale, les ouvriers de l’Est et du Nord, leurs compatriotes qui tentent de survivre sur ces morceaux de territoire que la République a abandonnés au communautarisme et à un islamisme conquérant. Cette France-là n’a peut-être pas autant reçu que les militants de Sens commun. Mais elle a du bon sens, des valeurs – ce qu’Orwell appelait la décence commune.

Alors peut-être que si cette rencontre s’opérait entre les classes populaires et cette frange conservatrice, en laissant les marchands du temple et les élites qui ont bradé la France sur l’autel de la mondialisation patauger dans leur mare de compromis et de trahisons, ils travailleraient véritablement pour le bien commun"

Le Salon Beige est visité chaque jour par plusieurs dizaines de milliers personnes qui veulent participer au combat contre la culture de mort et pour la dignité de l’homme.

Je ne souhaite pas que le Salon Beige devienne une galerie commerciale avec des publicités voyantes, mais au contraire qu’il reste un outil de combat culturel.

Le Salon Beige est un lieu où chacun trouve les informations et les argumentaires dont il a besoin pour sa réflexion personnelle. C’est un lieu gratuit et une bibliothèque de référence vivante.

Si chaque personne lisant ce message donnait, notre levée de fonds serait achevée en une heure.

Aujourd’hui, je vous remercie de faire un don de 5€, 20€, 50€ ou de tout autre montant à votre portée, afin que le Salon Beige puisse poursuivre son combat.

Merci,

On ne lâche rien, jamais !

Guillaume de Thieulloy
Directeur du Salon Beige

Partager cet article

18 commentaires

  1. C’est triste à dire mais seul le sang pourra laver les excréments qui souillent notre pays.

  2. La loi Taubira ne vient pas de Taubira. Le mariage gay ou des lesbiennes est une obligation mondialiste. D’où son apparition dans tous les pays qui ont perdu leur souveraineté.
    Ni la droite, ni la gauche, ni même le Fn ne pourront changer cette loi. Il faut d’abord que le pays retrouve sa souveraineté. Il est quelque peu étonnant qu’un habitué des prétoires ne s’en rende pas compte.
    Il y a d’un côté les souverainistes, souvent pour une Europe confédérale… et les mondialistes qui pensent que la France n’existe plus en tant qu’état. Ils sont donc favorables à une Europe fédérale où les voix françaises se résument à une sur 28, et avec à sa tête les USA. Si par exemple la France désire vendre deux bateaux à la Russie mais que les Américains ne le souhaitent pas, elle doit obéir.
    La solution au problème est simple. Voter pour un parti qui a comme premier objectif sa sortie de l’U.E.. C’est la condition sine qua non. Tout découle de ce retrait. Il permettra d’abroger la loi dite Taubira et stopper ce “Grand Remplacement” imposé qui est déjà entrain de faire baisser tous les salaires, avant d’en arriver à la guerre civile et à une extrême pauvreté. Depuis 2002 et l’euro, la France n’a fait que de s’appauvrir, le chômage augmenter et même l’espérance de vie baisser.

  3. Amusant… C’est un discours de conversion… catholique…
    Oui, cela passe par le dépouillement total avant de pouvoir être libre de choisir…

  4. L’expérience du PCD au sein de l’UMP fut un fiasco : ils ont été laminés, il n’en reste quasiment plus rien, si ce n’est un très brave Poisson qui a beau agiter ses nageoires mais qui ne fait même plus un rond dans l’eau.
    Cela aurait dû servir de leçon à Sens commun…
    Mais non, ils n’en ont toujours pas tiré la leçon et, comme le PCD, ils seront dévorés tout crus par les Ripoublicains pour finalement faire encore et toujours passer le PS !

  5. J aime bien la petite remarque sur l atavisme bourgeois au sein des républicains: ” on est abonne à VA, on a lu le dernier Zmmour ou le dernier Villiers mais l on reste un bon petit soldat des républicains”.
    C est si vrai…
    N ayez pas peur nous dire Jean Paul Ii, à la suite de NSJC. Cette maxime devrait aussi s appliquer en politique et en matière d idées.

  6. Décidément, le parti LR est intrinsèquement pervers.

  7. je suis de l’avis de Faustine ! l’entrisme c’est du bidon!

  8. Je crois beaucoup que la victoire pour le camp national passe par l’alliance des catholiques et des classes populaires.
    Sur le vote des catholiques, les intentions de vote du fn qui étaient de 19 pourcent fin 2012 sont passées à 25 pourcent justement en 2013. Et ceci est sûrement lié au mouvement manif pour tous.

  9. La démarche de sens commun est cependant intelligente et la seule à même de réussir. Il faut peser dans un parti qui compte. Cela peut se faire aussi au FN, mais excusez-moi, ce dernier n’est pas près de briser son plafond de verre, vu sa politique du ni-ni. Peser car tout seul nous ne sommes rien : 5 % de la population à tout casser ; en pesant pour ou contre un candidat nous emportons tous (cf l’analyse sur le poids de la manif pour tous un peu plus loin) car la bascule de 1 % de la population emporte tout. On a donc le choix de présenter notre candidat qui se ridiculisera en récoltant pas même de quoi rembourser sa campagne ou de choisir un candidat qui portera nos valeurs et qui, comme Holande a du le faire vis à vis des LGBT, sera bien obligé de nous donner au moins partiellement satisfaction. Le tout est de miser sur un cheval capable de gagner.

  10. SC joue un rôle indispensable : montrer la perversité de l’UMP/LR : si SC n’existait pas, les petits soldats républicains seraient très facilement culpabilisés par les discours lénifiants de leurs chefs : “vous n’êtes pas engagés à nos côtés donc pas crédibles : laissez faire les pros et soutenez-les”.
    Quoiqu’il arrive, SC aura servi de révélateur à ceux, dans la mouvance LMPT, qui seraient tentés de perseverer dans la naïveté…
    Merci Sens Commun de ne pas avoir laissé le terrain à Gaylib….!

  11. La réalité est malheureusement beaucoup plus sordide, les français sont mauvais, méchants, haineux, nombrilistes, égoïstes et envieux.
    Ils rejettent donc systématiquement tous ceux qui travaillent pour le bien commun…

  12. “mais on continue toujours à rester un brave petit soldat des Républicains parce que le logiciel psychologique de cette famille de pensée ne permet pas de casser les « barrières mentales » dans lesquelles elle s’est enfermée.”
    Je ne sais pas trop pour quelle paroisse entend prêcher maître Pichon, mais s’il veut convaincre les électeurs de LR de passer au FN, ce n’est pas vraiment en les insultant qu’il y arrivera.
    J’ajouterai en outre, que l’on voit actuellement comment le FN, naguère anti-avortement, se compromet de plus en plus avec ce meurtre de masse.
    En conclusion de quoi, je crois qu’on peut dire qu’il ne faut jamais faire une confiance aveugle à aucun parti, ni même à aucun homme politique, il faut voter pragmatiquement au coup par coup pour le moins abominable, ce qui est un exercice de discernement, chaque fois, assez mortifiant.

  13. Duport…Vous êtes lucide…même et peut être surtout dans nos rangs quoiqu’on en dise. Amen.

  14. Que Sens commun et le FN entendent chacun de son côté les propositions qui vont être faites par Ribert Ménard. Ou, mieux encore, qu’ils prennent contact vec lui pour organiser la coopération. Si on veut, on peut!

  15. Cher Frégate,
    Les élections modernes se remportent sur moins de 1% d’électeurs.
    Mais pendant 40 ans les cathos ont cessé de faire de la politique et voté comme des moutons pour des politicards carriéristes sans éthique.
    Quoi d’étonnant à ce que ces derniers aient dès lors pris leurs instructions chez d’autres minorités plus déterminés et ayant d’autres valeurs (franc-maçons, pro-IVG, pro-gay, pro-mondialistes, pro-banques, voire le reste) ?
    Pour que ça change, il faut que les politiciens comprennent que les temps ont changé. Les régionales n’ont pas suffi, apparemment.
    Nous allons devoir apprendre à voter CONTRE nos convictions pour “atomiser” certains traîtres, girouettes, adversaires déclarés…
    Et surtout à le faire savoir.

  16. Il reste le Roi Louis. Il a toujours pris position pour le maintien du mariage homme – femme, la défense de la famille et contre toutes les deviances des lois actuelles.
    il est totalement acquis à la Doctrine Sociale de l’Eglise en matière de gouvernement de la Cité fidèle en cela à Son Grand Oncle Henri V, (comte de Chambord)
    C’est lui qu’il faut appeler.il nous faut un président qui le fasse avec un changement immédiat des institutions de la France gardant le meilleur de la constitution de la 5 republique, changeant immediatemennt les quelques mauvais articles.dotant le Roi de bons outils pour gouverner en Son Conseil et pour le peuple dans ses corps sociaux par un retour à la democratie vertueuse de subsidiarité par l’exercice de celle ci à l’intérieur desdits corps en conformité avec le principe de subsidiarite et non plus par les partis politiques.
    Vive le Roi

  17. @Afficheur volontaire : Malheureusement, Sens commun sert surtout de caution morale et de courroie de transmission à LR. Ce n’est pas ainsi qu’on débarrassera la France de ce parti intrinsèquement pervers.

  18. tout ce que Taubira a imposé à la France ( qu’elle n’aime pas , à voir son passé qu’on passe trop sous silence ) doit être aboli .

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services