Bannière Salon Beige

Partager cet article

L'Eglise : L'Eglise en France

Abandonnez la foi, vous aurez la superstition!

Abandonnez la foi, vous aurez la superstition!

“Laissez une paroisse vingt ans sans prêtre : on y adorera les bêtes”, disait le saint Curé d’Ars. Nous y sommes – et c’est bien pire dans bon nombre d’anciennes paroisses de la France catholique. Mais on peut aussi préférer la façon plus ironique de dire de Chesterton: “Chassez le surnaturel, il ne reste que ce qui n’est pas naturel.”

L’actualité semble illustrer ces pensées plus profondes qu’il ne semble au premier abord.

La presse a ainsi largement fait écho au récent sondage de l’IFOP signalant notamment que, pour la première fois, le nombre de Français ne croyant pas en Dieu était devenu majoritaire (51%). Mais peu de journalistes ont fait le rapprochement (que nous ont suggéré plusieurs lecteurs) avec un autre sondage, remontant, lui, à décembre 2020 et selon lequel 58% des Français déclarent croire à au moins une des disciplines de “parascience”, à savoir l’astrologie (41%), les lignes de la main (29%), la sorcellerie (28%), la voyance (26%), la numérologie (26%) ou la cartomancie (23%).

Partager cet article

9 commentaires

  1. Il ne faut pas confondre Foi et croyances. Dans la Vie, il n’y a qu’une seule Foi. Il y a par contre et depuis toujours de multiples croyances. D’ailleurs nous vivons quotidiennement dans les croyances. Je crois qu’en appuyant sur l’interrupteur la lampe va s’allumer ou s’éteindre. Bien sûr que je n’ai jamais vu d’électron, je crois en un modèle de représentation, qui vaut ce qu’il vaut, sans plus, et qui flotte au gré des vents.
    La foi catholique de l’Eglise de Dieu-Jésus s’appuie sur les paroles d’un Credo qui nous projette dans le faisceau de vérités qui vivifie le discernement et libère notre liberté humaine ou humano-divine. Ce Credo n’est pas opposé à la croyance aux pouvoirs des sorciers, bien au contraire. Un sorcier exerce un pouvoir performatif, efficient, souvent efficace. Il convoque les esprits. Je crois aux histoires de métamorphoses que j’ai entendues, narrées en Afrique, par des prêtres fidei donum missionnaires, des personnes solides comme des rocs. Je crois qu’un homme est mort et ressuscité dans une gloire qui lui donnait des pouvoirs extraordinaires et que Marie, ma sœur, personne humaine, est Mère de Dieu. Je crois que les hommes prêtres ont le sperme de Vie. Je crois qu’un ange gardien, unique parmi des milliards de milliards d’anges, veille sur moi. Je crois que le déguisement avec un masque, obligé dans certains lieux, est un acte de supercherie, de superstition, de crédulité !

    • Votre diatribe est à l’extrême limite de l’orthodoxie…personne ne dit l’Eglise de « Dieu-Jésus »…et quel est le rapport entre la sorcellerie, qui est la religion assumée de Satan, de l’utilisation des forces du mal, des pouvoirs des démons, avec les prêtres dont vous citez une production biologique qui ne devrait pas être nommée pour un homme de Dieu. Je ne comprends pas votre commentaire.

  2. Et l’on constate autour de nous la montée de ces croyances païennes d’origine diabolique que sont l’intérêt pour les « bonnes vibrations », la reconnection avec la nature etc…sans parler du Bouddhisme qui est purement satanique et que même certains chrétiens considèrent comme inoffensif et « gentil »

  3. Faliocha, je comprends que vous ne compreniez pas. Le Dieu de Voltaire n’est pas mon Dieu. Mon Dieu ne fait pas partie des philosophies monothéistes. La sorcellerie fait appel aux esprits, à ces créatures créent par Dieu mais qui ont opté pour le sabotage du plan de Dieu-Trine-Amour. Dieu s’est incarné et Marie est Mère de l’Eglise. Dieu-Jésus permet de saisir qu’il est une personne divine et non humaine comme l’est Marie. L’Eglise de Dieu-Jésus est un corps mystique dont je suis un membre. Les prêtres produisent le sperme de Vie. C’est un grand classique de la théologie catholique. Par les sacrements, ils propulsent la Vie divine dans la vie biologique des humains baptisés, morts et ressuscités par le baptême. Saint Augustin dit judicieusement : “Crois et comprends’. Il y a une croissance a opérer par la vie biologique dans la Vie divine. Dieu n’attend pas ta mort pour te donner la vie, ici et maintenant, même au collège ou au lycée de la réussite sociale mondaine. Faliocha, vos arêtes cubiques nécessitent un polissage par la Vie. Le Bouddhisme n’est pas satanique au sens strict du terme. C’est une religion, donc un essai de construction des hommes vers une divinité floue. Seule la Révélation éclaire pleinement et vivifie par le Mystère du Christ. La Foi révélée n’est pas une religion au sens moderne et récent du terme. Faliocha je comprends que vous ne compreniez pas encore. Nous avons un chemin à parcourir pour réaliser notre ajustement de pierre d’attente à la construction en oeuvre, depuis le passé, le présent et le futur. Il y a à faire une rencontre avec la Vie qui dynamise. Le prêtre reçoit, a et dispense le sperme de Vie. C’est l’orthodoxie a mettre en oeuvre dans une orthopraxie de vie liturgique. Une vie liturgique saine vous manque-t-elle ?

  4. Faliocha, je comprends que vous ne compreniez pas. Le Dieu de Voltaire n’est pas mon Dieu. Mon Dieu ne fait pas partie des philosophies monothéistes. La sorcellerie fait appel aux esprits, à ces créatures créées par Dieu mais qui ont opté pour le sabotage du plan de Dieu-Trine-Amour. Dieu s’est incarné et Marie est Mère de l’Eglise. Dieu-Jésus permet de saisir qu’il est une personne divine et non humaine comme l’est Marie. L’Eglise de Dieu-Jésus est un corps mystique dont je suis un membre. Les prêtres produisent le sperme de Vie. C’est un classique de la théologie catholique. Par les sacrements, ils propulsent la Vie divine dans la vie biologique des humains baptisés, morts et ressuscités par le baptême. Saint Augustin dit judicieusement : “Crois et comprends’. Il y a une croissance à opérer par la vie biologique dans la Vie divine. Dieu n’attend pas ta mort pour te donner la Vie, ici et maintenant, même au collège ou au lycée de la réussite sociale mondaine. Faliocha, vos arêtes cubiques nécessitent un polissage par la Vie. Le Bouddhisme n’est pas satanique au sens strict du terme. C’est une religion, donc un essai de construction des hommes vers une divinité floue. Seule la Révélation éclaire pleinement et vivifie par le Mystère du Christ. La Foi révélée n’est pas une religion au sens moderne et récent du terme. Faliocha je comprends que vous ne compreniez pas encore. Nous avons un chemin à parcourir pour réaliser notre ajustement de pierre d’attente à la construction en oeuvre, depuis le passé, le présent et le futur. Il y a à faire une rencontre avec la Vie qui dynamise. Le prêtre reçoit, a et dispense le sperme de Vie. C’est l’orthodoxie à mettre en oeuvre dans une orthopraxie de vie liturgique. Une vie liturgique saine vous manque-t-elle ? Que confessons-nous ?

  5. Houlà ! Alerte aux fumeurs de moquette. J’arrête là et vais ramasser des châtaignes !

  6. Bonne activité. Mais la question de votre relation à Dieu couve sous les feuilles mortes qui tombent au gré des vents sur les champignons, châtaignes et autres activités des jeux et du pain.

  7. on y est mais que font nos monsignori ?
    du social ! comme les politiques
    de la répression contre les traditionalistes !

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services