Bannière Salon Beige

Partager cet article

Pays : Arménie / Pays : Russie

Abandonnée, l’Arménie capitule face à l’Azerbaïdjan

Abandonnée, l’Arménie capitule face à l’Azerbaïdjan

L’Azerbaïdjan et l’Arménie ont signé lundi sous l’égide de la Russie un accord de fin des hostilités dans le conflit du Nagorny Karabakh. Vladimir Poutine a annoncé :

« Le 9 novembre, le président de l’Azerbaïdjan [Ilham] Aliev, le Premier ministre de l’Arménie [Nikol] Pachinian et le président de la Fédération de Russie ont signé une déclaration annonçant un cessez-le-feu total et la fin de toutes les actions militaires dans la zone du conflit ».

Les belligérants gardent au terme de l’accord, « les positions qu’ils occupent ». La Russie déploye 1.960 soldats et 90 blindés pour assurer le respect du texte, qui prévoit notamment que l’Azerbaïdjan reprenne le contrôle de plusieurs districts qui lui échappaient, et le maintien d’un corridor terrestre reliant les territoires encore sous contrôle séparatiste et l’Arménie.

Le président azerbaïdjanais Ilham Aliev s’est félicité d’une « capitulation » de l’Arménie.

« J’avais dit qu’on chasserait [les Arméniens] de nos terres comme des chiens, et nous l’avons fait ».

Dans un communiqué posté sur sa page Facebook, Nikol Pachinian a pour sa part indiqué que sa décision avait été « incroyablement douloureuse pour moi et pour notre peuple ». Peu après, une foule de milliers de manifestants en colère s’est rassemblée aux abords du siège du gouvernement arménien, des centaines d’entre eux pénétrant dans les locaux, brisant des vitres et saccageant des bureaux, notamment une salle de Conseil des ministres. Le siège du Parlement a subi le même sort. « Nikol est un traître », ont scandé les manifestants.

Bernard Antony résume la situation :

  • L’Azerbaïdjan musulman voulant militairement s’emparer du Nagorny-Karabakh, disposant d’un budget militaire sept fois plus important que celui de l’Arménie. L’Azerbaïdjan est une nation principalement turcophone et de religion chiite, étroitement liée à la Turquie qui lui fournit notamment l’appui de son armée de l’air et de ses pilotes. Jusqu’ici, l’Azerbaïdjan, quoique chiite, n’était pas soutenu par l’Iran, qui trouvait plus d’intérêts dans de bons liens avec l’Arménie. Mais l’Iran a rompu avec cette position et, au nom de la solidarité islamique, soutient désormais l’Azerbaïdjan.

  • La Turquie, toujours membre de l’OTAN, a constamment bénéficié du soutien des États-Unis. Rien ne laisse présager que cela pourrait changer. Il en est de même avec l’Allemagne.

  • Israël, on le sait, voit en l’Iran son ennemi majeur. Il n’a pourtant pas, hélas, de scrupules à vendre ses drones meurtriers à cet Azerbaïdjan allié de la Turquie et de l’Iran. Le fait que le peuple arménien ait été, comme le peuple juif, victime d’un terrible génocide n’a pas dissuadé les dirigeants hébreux de procéder à ces ventes. Il est vrai aussi qu’Israël achète à Bakou une grande partie de son pétrole… En regard de cela, les grands principes de solidarité morale qui devraient unir deux nations victimes d’un semblable génocide n’ont pas pesé très lourd.

  • La Russie : quoique l’Arménie ait été une république soviétique et qu’elle demeure dans la sphère russe, y achetant notamment ses armes à ce jour, Vladimir Poutine n’a pas jugé bon de contrebalancer par un soutien militaire aux défenseurs arméniens du Haut-Karabakh l’engagement turc aux côtés de l’Azerbaïdjan.

Pour l’heure donc, le néo-sultan ottoman, le frère musulman Hitlerdogan n’a pas trop à s’en faire ! Il peut continuer, un siècle après, à parachever le génocide arménien. Les solidarités de chrétienté que l’on attendrait ne se manifestent pas pour la première nation christianisée de l’histoire. L’islam se porte bien.

Partager cet article

9 commentaires

  1. En traitant les Arméniens de “chiens” il n’y a pas à douter qu’un nouveau génocide est en marche. La première guerre mondiale avait aidé la Turquie à cet effet, aujourd’hui la crise liée au Covid (“nous sommes en guerre ” dixit le président Macron) risque de pouvoir concrétiser cet objectif. Et malheureusement pour le peuple arménien, leurs grands ambassadeurs, Charles Aznavour ou encore Henri Verneuil, ne sont plus là. Mais toute trahison se paie un jour…

  2. Que l’Arménie “capitule” n’est pas vraiment exact: ç’aurait été le cas si elle avait reconnu l’appartenance de l’Artsakh à l’Azerbaidjan (à moins qu’un accord secret forcé par Moscou le prévoie,ce qui n’apparait pas aujourd’hui).Mais si elle n’est reliée à l’Artsakh que par le seul corridor de Latchine, facile à couper si les agressions azéries reprenaient , ce serait à peine un progrès par rapport à la situation d’avant 1992.D’autant que la situation du verrou de Chouchi n’est pas tout à fait claire:s’il a vraiment été conquis par Bakou ,Stepanakert,capitale de l’Artsakh ,serait sous les canons azéris et l’Artsakh à peu près coupé en deux ,donc croupion.

    Une leçon pour nous Europénes:ne comptons plus sur l’OTAN mais pas non plus sur une hypothéique alliance russe dont certains rêvent ,planche pourrie s’il en est.Identifions les Etats européens forts et décidés à résister aux Turcs demain,à la Chine peut-être après-demain et constituons une alliance européenne forte.

  3. L’Arménie est tombée.
    Cet avant poste de la civilisation chrétienne est tombé malgré le courage de ses enfants, dans cette lutte inégale.
    Les lâches ont gagné. Merci à la France, la Russie, les Etats-Unis du groupe de Minsk qui se sont tenus dans une stricte neutralité tellement proche de la complicité.
    Les criminels ont gagné. La turquie, l’azerbaidjan, israël ont parachevé le génocide du peuple arménien. Les uns en tuant et égorgeant, l’autre en fournissant les armes aux tueurs.
    Encore une fois, le grand peuple de ce petit pays puisera sa ressource en Dieu et dira aux autres nations : “comme tu as fait, il te sera fait. Tes actes retomberont sur ta tête.” (Abdias 15)

  4. Peut-on espérer que cet ‘armistice’ soit comme celui de 1940 en France ? Quoiqu’il en soit, il faut que les arméniens soient assurés de nos prières et plus si possible (merci aux actions de SOS Chrétiens D’Orient).

  5. Manifestement, l’Arménie n’est toujours pas dans les “petits papiers” du calife-sultan d’Ankara qui n’aura de cesse d’achever le génocide du début du siècle dernier…

  6. Pauvre Arménie , nous pleurons avec les familles de tes enfants morts
    abandonnée de tous ,rempart spirituel , premier pays chrétien , tu n’as reçue aucune aide , que le courage des tes soldats et les prières de toutes les familles qui avaient leurs hommes au front.
    Poutine a cédé devant la real politique et laisse erdogan manoeuvrer pendant un mois et demi .
    Nos pays occidentaux restent d’une permanente et terrible lacheté .. on aurait fait des discours en .Lituanie
    USA dans la tourmente des elections
    et Israel liée a l’Azerbadjan par des interets economiques et stratégiques anti Iran a vendu les drones qui ont tué tant de soldats chrétiens arméniens .
    le Sultan jubile ..la lâcheté et l’intérêt de nos pays (allemagne avec 5 millions de turcs !) il enfonce le clou , apres la Lybie , la syrie , la mer Égée,
    il vient de donner un nouveau coup de poignard au peuple arménien .

    Seigneur jusqu’à quand ?

  7. poutine a fait payé à l’arménie l’affront que lui avait fait le président pachinian!
    quant aux européens, ils se moquent des chrétiens d’orient comme au temps de l’empire bizantin
    le plus navrant c’est quand même la traitrise d’israel qui a armé l’azerbaidjan , ne savait ils pas qu’ils tenteraient de finir le génocide de 1915, la shoah arménienne ne les a pas émus!

  8. En 1938 suite à l’invasion de la Tchécoslovaquie par Hitler, un homme politique avait déclaré en substance : ” aujourd’hui, vous avez préféré le déshonneur à la guerre; demain vous aurez le déshonneur et la guerre”…Aujourd’hui, Erdogan continue d’avancer ses pions en profitant de la même pusillanimité des dirigeants occidentaux ; demain …

  9. Gardons espoir, Constantinople, Nicée, Antioche, Alexandrie, Jérusalem.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services
[name="url"]
[name="url"]