Bannière Salon Beige

Partager cet article

Non classé

“A votre avis, qui l’emportera à la fin ?”

L’éditorialiste conservateur Charles Krauthammer dans Time (via NRO):

D’un côté, vous avez les manifestants-incendiaires, pour beaucoup voire la plupart musulmans […] – jeunes, impatients, violents, vivants, en colère, au chômage, envieux et féconds. Et de l’autre, une civilisation une civilisation vieille et épuisée, la coquille vide de la chrétienté  européenne, statique, vieillissante, repue, protégée, passive et qui n’a, littéralement, plus la foi. A votre avis, qui l’emportera à la fin ?

Si vous voulez un polaroïd du rapport de forces du combat civilisationnel qui se déroule en France, regardez simplement l’incompréhension et l’inertie de la réponse officielle française. Le Président n’a rien dit pendant dix jours. L’état d’urgence n’a pas été déclaré avant le 13ème jour. Pendant ce temps, le Ministre de l’Intérieur et le Premier ministre se sont livrés à un duel de slogans et de promesses vides, le regard davantage fixé sur l’élection présidentielle à venir que sur l’incendie en cours.

Pour Krauthammer, la France n’a pas d’autre choix que d’intégrer ses musulmans. Mais pourquoi s’intègreraient-ils, sachant que le temps joue pour eux, et qu’ils n’ont que mépris pour

la décadence athée de la laïcité française, avec ses églises vides, sa permissivité sexuelle et son ennui existentiel. La France ne veut pas d’eux. Ils ne veulent pas de la France à laquelle ils jettent des pierres. Mais ils ne partiront pas. Et ils sont de plus en plus nombreux.

Ce blog n’a, le lecteur l’aura remarqué, aucune patience pour l’autoflagellation du gouvernement vis-à-vis des émeutiers, à l’heure où l’ordre devait être rétabli vigoureusement. Mais cela ne veut pas dire que les torts soient d’abord du côté des jeunes musulmans désoeuvrés : la cause première des émeutes, c’est bien la faillite du matérialisme athée.

Tout indique en effet que les musulmans respecteraient davantage une Europe chrétienne revivifiée – et s’y intègreraient, puis s’y assimileraient davantage.

Justement Liberté politique consacre une tribune à l’importation de la polygamie. On a raison de l’interdire, mais en même temps comment demander aux musulmans de s’assimiler à notre modèle, si nous détruisons le mariage traditionnel ?

[Q]uel modèle familial fort proposons-nous à des immigrés aux cultures si différentes pour les aider à s’intégrer ? […] En reconnaissant [l]es "familles homoparentales", quelle crédibilité garderions-nous en interdisant la polygamie ?

Un faisceau d’autres signes montrent que bien des musulmans adhèreraient davantage à une Europe ouvertement chrétienne : par exemple le surprenant engouement de musulmans à la CFTC (" ‘Certains voudraient que le deuxième C devienne ‘constructif’, ou ‘coeur’, mais moi qui suis musulman, ça ne me gêne pas, les valeurs sont similaires: l’entraide, la famille’, explique Yildiz Oguzhan, délégué syndical chez Ford"). Ou ces vendeurs de kebad qui encourageaient la manifestation pro-vie de janvier dernier. Ou encore ce sondage surprenant au Royaume-Uni : 50% des musulmans, des sikhs et des hindous pensent que leur pays devrait conserver les valeurs chrétiennes.

Henri Védas

Partager cet article

1 commentaire

  1. L’engouement des Musulmans pour la CFTC n’est pas du à la défense de qqs valeurs morales communes. C’est beaucoup plus simple : Si la place de délégué est déjà prise à la CGT, CFDT, FO, UNSA, SUD, il reste alors celle de la CFTC. Le dernier C ne les dérange absolument pas. Seuls les incroyables privilèges attachés à la fonction de délégué les motivent.
    Mon propos n’est en rien ironique, il est malheureusement celui de l’experience.
    Bruno

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services