Bannière Salon Beige

Partager cet article

Pays : Liban

A quand l’unité des chrétiens du Liban ?

Les chrétiens du Liban, divisés et marginalisés, se cherchent un projet politique pour faire face à la montée en puissance du parti chiite Hezbollah. Fadi Daou, directeur de l’Institut de sciences religieuses de l’Université Saint-Joseph, explique :

"Le danger avec le Hezbollah, qui s’estime vainqueur de cette guerre, est de voir le système s’enfoncer dans le communautarisme, ce qui accentuerait la marginalisation des chrétiens et risquerait de créer un face à face dangereux entre les sunnites et les chiites".

Le camp politique chrétien est aujourd’hui écartelé entre Samir Geagea, chef des Forces libanaises allié aux druzes et sunnites contre Damas, et le général Michel Aoun, chef du Courant patriotique libre allié au Hezbollah chiite soutenu par la Syrie. Entre ces camps, qui s’étaient affrontés à la fin de la guerre, le patriarche maronite Nasrallah Sfeir cherche à adopter une position neutre. D’autant que l’élection d’un nouveau président, une fonction réservée à un chrétien, prévue dans dix mois, risque d’aviver les tensions.

Les chrétiens représentent environ 38% des 3,5 millions d’habitants au Liban. Nombreux aujourd’hui sont les chrétiens qui souhaitent que soit créé un courant politique chrétien uni, qui pourrait faire contrepoids au courant sunnite et au Hezbollah.

Michel Janva

Partager cet article

5 commentaires

  1. Liban Libre !

  2. On se demande quel intérêt la France a eu de faire exfiltrer du Liban le général Aoun menacé physiquement durant la précédente guerre, de l’héberger à ses (nos) frais jusqu’à ces dernières semaines, pour le retrouver maintenant allié objectif du Hezbollah et de la Syrie.
    Ca ne vous rappelle rien? Mais si, Neauphle-le -Chateau…
    La France, c’est grand, c’est généreux, surtout avec ceux qui jouent contre elle. C’est de la grande stratégie (j’en suis béat d’admiration), domaine réservé du Président, l’électeur de base stupide bétail, n’a qu’un seul droit, celui de se taire (et encore il est fortement question de le lui enlever)…

  3. Tout à fait d’accord avec le post de J.Dumon (précédent).
    Aoun depuis son installation en France veut faire du “De Gaulle” comme avec les communistes à la Libération, le pouvoir pour le pouvoir, et Mitterrand en 1981. Il a été à bonne école en France, mais, il en veut à la France de ne pas l’avoir aidé plus tôt à revenir au Liban.
    Voyant son destin de président lui échapper depuis les manifestations du 14 Mars, il joue à nouveau la carte syrienne ( ceux là mêmes qui l’ont éjecté du Liban). Faire du tort à sa famille chrétienne ne le dérange pas, il veut le poste de Président !!
    Les Chrétiens du Liban auront encore du mal à se réunir ensemble, les intérêts des familles féodales du Liban sont toujours en place.
    Seul, Monseigneur Sfeir, a une voix qui peut les représenter en ce moment.

  4. Si vous saviez comment on l’a exfiltré:
    Un sous-marin avec un commando de nageurs de combat est venu en plongée nuitamment sur la côte libanaise près de l’immeuble encerclé par les Syriens. Le commando passe leurs lignes sans se faire repérer, les repasse de même avec ledit général que l’on fait embarquer en plongée (avec un appareil cicuit fermé). Retour en France. Les Syriens ont la désagréable surprise de voir Aoun dans la tribune officielle le 14 juillet suivant alors qu’ils le croyaient encore entre leurs mains à Beyrouth.
    Du grand art pour nos militaires… au service d’une politique plus qu’obscure.

  5. Merci pour ces précisions, je n’en connaissais pas le détail.
    Ce qui confirme que notre armée “pouvait” être bonne, mais que nos politiques corrompent ou salissent leurs exploits.
    Et nous revoici au Liban ?
    Quid de la sortie ??

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services