Bannière Salon Beige

Partager cet article

Communisme / France : Société

«À votre âge, j’avais déjà ouvert mon premier magasin»

Gérard Mulliez, troisième fortune de France, est décrit comme un «profiteur de la crise» sur une affiche du PCF. Sans crainte, le fondateur d'Auchan s'est invité dans une réunion du PCF lillois pour faire entendre son point de vue.

«Je crée des emplois avec mes magasins».

«Oui, mais les salariés vous permettent de verser des dividendes toujours plus grands aux actionnaires alors qu'ils sont étranglés et exploités».

«C'est du charabia idéologique». «À votre âge, j'avais déjà ouvert mon premier magasin».

Puis il est reparti.

Partager cet article

12 commentaires

  1. Mais tout le monde n’est pas non plus capable de créer une entreprise puis de la développer. Si c’était si facile, il n’y aurait plus de chômeurs.
    Au simplisme, à la caricature de la pensée marxiste, répond le schématisme de la pensée libérale.

  2. Gérard Mulliez est par ailleurs un patron chrétien qui croit en la famille et à la participation.
    Son groupe familial crée, en effet, un réseau puissant où les entrepreneurs du clan trouvent une source de financement et de croissance. Les idées sont libres mais seul le travail paie.
    Quant à la distribution des résultats, les salariés se voient distribuer des parts sociales qu’ils peuvent revendre à la famille. Le cours en est déterminé par un cabinet indépendant.
    Ce n’est pas forcément idéal mais le catholicisme social inspire la vie de ce grand capitaine de commerce.

  3. Il a raison sur le plan économique Il a du courage et même un certain panache.Toutefois la pratique du groupe Auchan, comme de tous ses semblables “hyper” a conduit à l’élimination brutale des petits commerçants de jadis et progressivement à celle des producteurs agricoles ( fruits, légumes, viande etc…) pressurés qu’ils sont sur les prix. On peut se demander si l”expérience “hyper marchés” se traduit globalement par une amélioration de la qualité de vie de tout un chacun, ou par un asservissement accru à un “système” devenu inhumain.

  4. Certes, ce n’est pas l’argument des jeunes communistes mais la grande distribution est responsable de la perte de centaines de milliers d’emplois du petit commerce.
    Ce Mulliez n’a donc rien d’un superhéros…

  5. Le même Mulliez qui avait dit il y a quelque temps : “il faut faire passer les hommes avant le fric”, un bel exemple de patron chrétien, aux antipodes des Macron et cie de la gauche caviar pour qui le fric est tout

  6. Lamentable d’accuser une grand surface de tous les maux !!!!!
    Nous sommes les premiers à en profiter !!!
    Si demain ils ouvrent le dimanche ce sera la nouvelle chapelle ….
    Qui va encore chez le petit commerçant?????

  7. Il a raison et tort à la fois.
    Il a ouvert un magasin lorsqu’il était très jeune, probable, mais n’oublions pas qu’ une époque cela était plus facile que maintenant ! Les conditions d’aides étaient bien moindres que maintenant, mais plus facilement obtenable lors des demandes.
    Des commentaires font état de fermetures de petits commerces, vrais, mais n’oublions pas les emplois créés ! Ne sont-ils pas supérieurs à ceux perdus ? (je connais un opticien qui a vendu son fond pour aller travailler pour Auchan, il ne s’en plaint pas)
    Tout le monde n’est pas capable d’ouvrir un commerce, cela réclame une rigueur et il n’est pas faisable de ne pas l’appliquer sous peine de fermer le commerce plus ou moins rapidement ; même en étant seul à travailler dans le commerce. (officiellement, car souvent une personne de la famille vient – aider –)
    Il est vrai qu’il fonctionne comme un clan, tous ou presque tous les magasins sous la coupe de la famille Mulliez, sous divers enseignes, son dirigé par un membre de la famille et je ne suis pas du tout certain que le catholicisme y soit une des valeurs première ! (je connais des employés de ce groupe) Il y a eu des gamelles lors de rachats d’enseigne qui ne sont pas triste, par ex. ! Surcouf !
    Nous n’allons plus chez les petits commerçants pour une raison simple : dans les grandes surfaces, tout est disponible dans un même magasin, il n’y a qu’une caisse pour payer ses achats ; le prix des marchandises n’est pas la première raison vu qu’ils ne sont pas aussi attractifs que dits. (en moyenne à qualité égale)
    L’ouverture du dimanche ? Elle n’aura que peut d’incidence, car un porte-monnaie ne se remplit pas automatiquement aussitôt vide !

    Je sens que je vais me faire allumer …

  8. “les premiers à en profiter”?
    je n’en suis pas sur car la disparition des petits commerce a des conséquences non négligeables sur la vie en société
    – avec disparition des liens sociaux avec l’isolement de beaucoup de personnes âgées
    – avec une part plus importante de personnes en maison de retraite alors qu’elles auraient pu continuer à vivre chez elles
    – invasion de produits industriels au détriments des produits locaux, il devient difficile de trouver un bon poulet fermier ou des oeufs fermiers coques, c’est la qualité de vie et la santé des français qui sont en jeu!
    – conséquence sur la santé des français qui mangent de plus en plus mal!
    les effets économiques aussi, avec l’augmentation du chômage et ses effets,
    – augmentation des addictions
    – la santé des chômeurs
    – conséquences sur la famille
    Mais on ne peut le reprocher à Mulliez en particulier, il a su prendre en main !

  9. Il fallait comprendre:
    Mais on ne peut le reprocher à Mulliez en particulier, il a su prendre le train en marche! Un autre aurait pris la place!
    c’était au pouvoir public de protéger les plus petits, les petits commerçants face au capital!
    les commerces en centre ville ont perdu tout leurs attraits, et personnellement je préfère acheter en ligne que d’aller dans une grande surface, cout et perte de temps!

  10. Je délaisse les grandes surfaces, qui étouffent les fournisseurs, au profit des commerces de proximité et des circuits courts. Ces circuits se développent de plus en plus (vente directe auprès des producteurs). Ils créent en outre du lien social, dont nous avons bien besoin. Ce n’est pas forcément plus cher car on évite ainsi le superflu.

  11. Gérard Mulliez n’ouvrira pas le dimanche, car il est comme Edouard Leclerc, un catholique traditionnel.
    A ce sujet, son groupe veut racheter une ferme des environs de Rouen pour l’abattre et installer un centre commercial (alors qu’il y en a pléthore autour de l’agglo).
    – Bois-Guillaume : centre Leclerc, Carrefour Market, Lidl, Ed
    – Bihorel : centre Leclerc
    – Rouen : Intermarché, Lidl, Franprix, Cocci Market, centre Leclerc Saint-Sever, Simply Market, Carrefour Market (les hauts de Rouen), Lidl
    – Darnétal : Unico, Leclerc
    – Mont-Saint-Aignan : Carrefour
    – Barentin : Carrefour
    – Tourville-la-Rivière : Carrefour
    – Petit-Quevilly : Super U
    – Grand-Quevilly : Super U
    Comptez combien il y a de centres commerciaux autour de Rouen ? Une pléthore !
    Cela dépasse l’entendement ! mais Auchan s’implante partout et ouvre des centres commerciaux, créé des emplois, organise des promotions sur des produits comme la viande, le lait, le pain, les yaourts, le fromage, etc…
    M. Mulliez n’aime pas les communistes et on peut le comprendre. Il n’a pas sa langue dans sa bouche et ose dire ce qu’il pense. Voilà un patron qui en veut…

  12. La viande chez Auchan est-elle hallal

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.