A se taper sur les cuisses

D'un lecteur :

"Suite
à votre post, j'ai visionné le film de Fourest. Entre autre énormités
et mensonge, elle affirme que "femen" veut dire "femme" en Latin. Tout
le monde sait que c'est "mulier". En revanche "femen" existe bel et bien
mais signifie "fémur" [ou cuisse]. Mon post sur le sujet sur le site de France 2 a
été supprimé."

12 réflexions au sujet de « A se taper sur les cuisses »

  1. toto

    je serais pas si sûr…
    il faudrait demander à un bon latiniste si femen -cuisse- n’a pas été une façon dégradante de désigner une femme ou une prostituée.
    a priori non. le gaffiot n’en touche mot.

  2. Hervé

    Madame Fourest et ses complices en violences et vandalismes ont lamentablement confondu le mot “femen” avec le mot “femina”, qui signifie bien la “femme” ! Le nom de leur groupuscule est pitoyablement bien trouvé. Mais le Gaffiot est formel : il enseigne même que “femen” est un doublon factice de “femur” (feminis au génitif), la “cuisse”, recréé à partir de la déclinaison de ce mot. Il n’y a pas d’erreur.

  3. jejomau

    “Femen” ? Je croyais que cà voulait dire “femelles” moi. Caroline est une “femelle”. Point. Une “femelle” qui vole les contribuables en empochant de l’argent (12 000 euros) sans contrepartie. Une “femelle” dont les copines ont volé de l’or à Notre-Dame de Paris”. Une “femelle” dont les mêmes copines ont envoyé un pauvre homme dans le coma.
    Signé : un mâle dominant !

  4. Jef

    « Mon post sur le sujet sur le site de France 2 a été supprimé. »
    Encore un coup du prétendu « médiateur » de France 2 : le sinistre Nicolas Jacobs.
    Non seulement ce type ne répond pas quand on se plaint des attaques anti-chrétiennes que la chaîne gouvernementale multiplie, mais il censure les messages qu’on essaie de laisser à ce sujet sur le forum de France 2.
    Bref, ce prétendu “médiateur” est en réalité un commissaire politique chargé de réduire au silence tous ceux qui osent résister à la propagande officielle.
    Je ne sais pas combien il est payé pour ce boulot (… avec nos impôts !), mais il le fait beaucoup de zèle, puisque, dans sa rage de défendre à tout prix les terroristes fem-haine, Nicolas Jacobs en arrive maintenant à censurer le dictionnaire !
    Ce type est vraiment pathétique…

  5. Yannh

    Parce que avec ce qu’elle ont dans le cigare elles auraient pu penser à tout ça ? Hum ! J’en doute.
    Moi, j’ai entendu dire qu’elles avaient juste un neurone de plus que les chevaux pour ne pas se faire dessus en public (par exemple dans les défilés des manifs).

Laisser un commentaire