Bannière Salon Beige

Partager cet article

L'Eglise : Vie de l'Eglise

À Roubaix, la chapelle de l’hospice laissera la place à un self

Lu dans La Voix du Nord :

"L'édifice, qui hébergeait jadis l'hôpital de Roubaix, accueillait encore une chapelle datant du XIXe siècle. Victime du désintérêt des patients et du départ des religieuses, la chapelle tombait en désuétude. La direction de l'hôpital a décidé de récupérer les lieux pour en faire… un self-restaurant, à destination de ses salariés. […]

Armoires, chaises et signes religieux sont destinés à l'évêché de Lille ou bénéficieront aux paroisses de la ville."

Partager cet article

4 commentaires

  1. “Leur dieu ,c’est leur ventre”….

  2. C’est aussi dans l’ancienne chapelle du collège (privé catholique sous contrat, donc pas si catho que ça…) qu’a été aménagée la cantine ! Le prêtre qui a en charge le catéchisme à la paroisse ne s’est toujours pas présenté au directeur du collège…Voilà pourtant bientôt un an qu’il est arrivé dans notre paroisse !!

  3. Voila qui est significatif de la raréfaction des vocations religieuses.
    Mais, à côté de cette mauvaise nouvelle, il faut signaler une initiative que je viens de découvrir (grâce au site de France Jeunesse Civitas) : la rénovation d’une chapelle très ancienne (VIe siècle pour la première construction, avec une reconstruction au XIIe siècle), dédiée à saint Hilaire, dans le Comtat Venaisin, au dessus de Beaumes-de-Venise. Cette initiative vise explicitement à rendre cet édifice au culte, au moins une fois par an pour la fête du saint.
    On trouve facilement un site internet à l’adresse “www.chapellesainthilaire.fr”. Une initiative à soutenir !

  4. Il faut absolument lire l’article, effarant, qui montre que l’abandon de cette chapelle n’est pas d’abord une question matérielle mais spirituelle: les soeurs s’en réjouissent, l’aumonerie de l’hopital n’attendait que cela et partage maintenant un local avec les musulmans…
    Il faut le dire, l’attitude d’une partie de l’Eglise est proprement sidérante. A force de dire qu’on n’annonce plus le Christ, qu’il faut simplement aimer ses frères, on est dans une phase de suicide organisée, avec les bons sentiments en plus.
    Bien heureusement, ces courants là sont (par nature) en perte de vitesse.
    C’est tout de même malheureux, car la générosité de ses personnes ne fait pas de doute.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services