Bannière Salon Beige

Partager cet article

Non classé

A quand une place Alexandre Soljenitsyne à Paris ?

Sur son blog, Bruno Gollnisch n'est pas très optimiste et explique pourquoi :

"Si depuis l’année dernière  une grand artère de la capitale moscovite porte son  nom, Paris  attend toujours sa place Soljenitsyne (…) alors  qu’en 2008, au lendemain de la mort du Prix Nobel de littérature,  « le principe d’un hommage à l’ancien dissident russe avait été adopté au Conseil de Paris  à une courte majorité (30 voix contre 25) (…)

Si les proches (de Soljenitsyne)  s’inquiètent du retard pris par le projet (…), son agent littéraire, Claude Durand  relève fort justement que quand on voit le nombre d’auteurs obscurs qui ont donné leur nom à une rue de Paris, on ne comprend pas le sort qui est fait au plus grand écrivain de la seconde moitié du XXème siècle (…) Nous n’avons pas encore trouvé la place emblématique qui portera le nom de ce grand écrivain » explique sans rire le cabinet de Bertrand Delanoë (…)

A dire  vrai, ce qui est surtout reproché à  cet écrivain profondément croyant,  c’est de ne pas avoir limité ses critiques  à un  soviétisme  qui s’est autodétruit mais d’avoir aussi  dénoncé tout aussi fortement et  sans complaisance, une fois qu’il l’a connu de « l’intérieur »,  les tares du « monde libre » occidental :  « le règne de la quantité », le matérialisme dévastateur, l’abrutissement des masses,  le  nihilisme, l’inversion des valeurs   la  décadence morale…  On comprend parfaitement que ce « dissident absolu » vis-à-vis  du « monde moderne » ne soit pas en odeur de sainteté  chez les amis du Maire de Paris."

Partager cet article

14 commentaires

  1. Nous n’avons pas encore trouvé la place emblématique qui portera le nom de ce grand écrivain » explique sans rire le cabinet de Bertrand Delanoë (…)
    J’ai une proposition à faire:
    la place Stalingrad attend depuis longtemps de changer son nom!

  2. Sa franchise dans l’étude des relations épineuses entre Juifs et Russes, dans les deux tomes de Deux siècles ensemble, lui a sans doute, aussi, aliéné beaucoup de monde à gauche.

  3. OK avec Otto !
    Ce ne doit pas être les rues, places et avenues portant le nom d’ardents communistes qui manquent à Paris ?
    Déjà qu’en France, plusieurs dizaines de voies “LENINE” y compris dans des communes de droite, attendent d’être rebaptisées du nom du Père Popieluszko :

  4. Soljenitsyne approuvait le régime de Franco, qui était, comme on sait, un “national-catholicisme”.

  5. En France, je trouve déplorable de donner des noms de personnages aux rues. Je suis favorable aux noms de fleurs, d’animaux, qui eux, ne gênent personne. Ou mieux encore, comme aux Etats-Unis, des numéros.Pas besoin, ensuite, de débaptiser les rues à chaque changement de majorité municipale.

  6. Dans la commune où je réside (pourtant de droite), un nouveau bloc de logements sociaux porte le nom de … Salvador Allende. Une membre du conseil municipal m’a rétorqué que c’est le promoteur qui a suggéré cette nomination.

  7. Dans la commune où je réside (pourtant de droite), un nouveau bloc de logements sociaux porte le nom de … Salvador Allende. Une membre du conseil municipal m’a rétorqué que c’est le promoteur qui a suggéré cette nomination.

  8. @ Lusso
    Bonne observation. Et il y a mieux encore, quand c’est possible : c’est de nommer les rues d’après des lieux que tout le monde connaît (“rue de l’église”, “rue de la gare”, etc.)

  9. @ lusso
    vaste sujet que les noms de rues ! toutefois les numérotations comme à New-york (et non pas dans toutes les villes US) sont une atteinte grave à la Poésie !

  10. Une rue de Paris a changé à de multiples reprises de nom, non pour suivre les fluctuations de la politique locale, mais en raison de circonstances internationales: c’est une rue du 8ème arrondissement. “Sa dénomination a été modifiée à plusieurs reprises pour suivre celle de la ville de Russie en référence à qui elle a été nommée : elle s’est ainsi appelée rue de Saint-Pétersbourg (1828-1914), puis rue de Pétrograd (1914-1945), puis rue de Léningrad (1945-1991), avant de retrouver son nom d’origine en 1991.” (http://fr.wikipedia.org/wiki/Rue_de_Saint-P%C3%A9tersbourg).
    La place Stalingrad (et la station de métro, par la même occasion) pourrait effectivement être opportunément être affectée à Alexandre Soljenitsyne.

  11. Et “rue de la mosquée”?

  12. Il n’y a pas de Place Stalingrad à Paris!
    Mais une Place de la Bataille-de-Stalingrad.
    Et je ne vois pas au nom de quoi on devrait la débaptiser.

  13. @ bibi
    http://fr.mappy.com/#d=Place+de+Stalingrad,+Paris&p=map
    Voilà, bibi.
    Dans “Stalingrad” il y a le nom “Stalin”. Stalin vous dit quelque chose?
    Et la bataille de Stalingrad vous est très chère? Car l’URSS était un allié de des français pendant la guerre? Vous savez bien que l’URSS aurait beaucoup apprécié de libérer la France et la rendre heureuse comme l’Europe de l’Est. Allez! Cherchez la place de Stalingrad à Prague, Varsovie, Sofia, Budapest, Bratislava!
    Quelle ignorance!!!

  14. La “grande tare ” de Soljenitsyne est surtout d’avoir mis en relief l’action prépondérante des juifs dans le révolution bolchevique dans son livre ” juifs et russes, deux siècles ensemble” . La révolution russe, c’est surtout une révolution juive…
    Mais chut …il ne faut pas le dire. C’est verboten

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services

Aidez le Salon beige à financer son développement informatique pour agir le plus efficacement possible contre les dérives de la loi prétendument bioéthique.

Aidez le Salon beige à préparer les prochains combats pour la loi de bioéthique