Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France

A quand son tour ?

A quand son tour ?

Interrogé par Sonia Mabrouk sur Europe 1 sur le scandale Duhamel, Jack Lang a déclaré :

« Je ne fréquente pas ces milieux, je vis en dehors de tout ça (…) je ne participe pas à des mondanités qui me sont totalement étrangères (…) Je n’ai rien à voir avec ça madame ».

La journaliste rétorque :

« Sauf que vous avez signé une tribune, M. Jack Lang, à la différence de moi, avec des grands noms mais aussi Gabriel Matzneff, pour décriminaliser les rapports sexuels avec les enfants, et vous ne l’avez jamais regretté. »

Jack Lang rappelle que « c’était une connerie », « portée par une sorte de vision libertaire…euh…fautive (…) Je n’ai plus la mémoire exacte de cette pétition qui remonte à plus de 40 ans…60 ans… »

La tribune date de 1977.

Puis il ajoute :

« Écoutez, je vous ai répondu, je ne vais pas en dire plus. »

Mais Sonia Mabrouk n’est pas du genre à se laisser faire :

« Alors pourquoi vous retrouve-t-on à la défense de ceux qui sont accusés, et rarement de ceux qui souffrent ? »

« On a fait une connerie et basta ! » mais voyons : et les conséquences de cette connerie, qui les a subies ?… des excuses à présenter ? …

Ceux qui signent des tribunes pro-avortement nous feront-ils le même sketch dans 40 ans ? A raison de plus de 200.000 morts par an, ça fait cher la “connerie” !

Partager cet article

13 commentaires

  1. Trump n’a jamais appelé à prendre le Capitole… J. Lang ment !
    Le capitole a été pris par des antifas à l’appel des démocrates.
    Il aurait du être défendu par les 2000 militaires chargé de sa protection et sous les ordres de Mme Pelosi…
    Cette armée a un budget de 460 000 000 de dollars uniquement pour protéger le Capitole.

    Trump a été contraint d’envoyer des troupes pour remettre de l’ordre alors que normalement ces troupes ne sont pas censées entrer à washington dc…

    Donc les démocrates devront répondre de cette invasion, de l’avoir encouragée. C’est bien eux les responsables de la sédition qu’ils entretiennent depuis de mois à travers de toutes les manifestations BLM ultraviolentes.

  2. Roger Holeindre étant décédé il a échappé à cette interview de Jack Lang et c’est heureux car il aurait probablement fait une crise cardiaque…

  3. Trumpounet , via Flynn, va venir lui faire ce qu on peut appeller un ” chaud baiser” , lui fera un petit rappel historique sur Nuremberg , puis l ” invitera” à un voyage en aller-simple à Guitmo . Requiecat non in pace . Allez pop-corn pour tous et une grande priere pour ces petites victimes innocentes .

  4. Quelle face de diable doublée d une vieille chouette délabrée. Il porte sur sa face son coté pervers jusqu’à en être déformé.

  5. Lors de ses déplacements en voiture, M. le Ministre prévoyait un changement de véhicule à 20 km de l’arrivée. Les girons dans l’une et la chèvre dans l’autre, sous l’œil protecteur mais néanmoins écœuré de l’escorte…

  6. Jack Lang ose tout.
    C’est même à ça qu’on le reconnaît…

  7. Jack Lang, l’homme qui a dit en 1981 que l’avènement du socialisme est un passage de l’ombre à la lumière, comme Louis Aragon avait dit en 1935 que l’avènement du communisme est l’équivalent du passage du singe à l’homme. Issu d’une riche famille juive, fils et petit-fils de dignitaires francs-maçons, si comme il le dit il ne fréquente pas Olivier Duhamel, c’est Jacques Duhamel (le père d’Olivier) qui le fait entrer dans le monde politique en le propulsant directeur du théâtre de Chaillot en 1972, et deux ans plus tard François Mitterrand assiste à son pot de départ. Sur le sujet de la pédophilie, en effet, Jack Lang, comme il le dit lui-même, n’a rien à se reprocher, et il dénonce depuis longtemps une campagne de calomnies à son égard, dont voici un aperçu. En 1982, dans l’affaire de pédocriminalité du Coral, le nom de Jack Lang (et celui de Frédéric Mitterrand) est évoqué. François Mitterrand fait intervenir sa garde rapprochée comme le racontera en 1997 le capitaine Paul Barril, collègue du commandant Prouteau. Un certain Michel Krief est arrêté pour tentative de chantage à l’égard du ministre Jack Lang, puis est retrouvé mort à son domicile, suicidé. En 2011, Jack Lang est auditionné par la police quand Luc Ferry parle à la télévision d’un ancien ministre “qui s’est fait poisser à Marrakech dans une partouze avec des petits garçons”. En 2020, dans l’affaire de pédocriminalité et d’espionnage Epstein-Benchamoul-Maxwell, le nom de Jack Lang est évoqué, lorsque, trois jours avant d’être retrouvé suicidé dans sa cellule de prison, le pédocriminel Epstein avait envoyé un chèque de 57897 dollars à une association française, composée de plusieurs proches ou ex-conseillers de Jack Lang, lequel expliqua que cet argent était destiné “à financer un film”, sans pouvoir donner de détails sur ce projet. Sa fille, Caroline Lang, apparait également en tant qu’amie ou associée d’Epstein, comme l’atteste le calepin du pédocriminel américain (Elle avait commencé sa carrière internationale dans une filiale de Robert Maxwell, le grand espion israélien).

  8. Il y a un terme officiel pour ces discours : la “Lang” de bois…

  9. Un culot monstre, ce Jack Lang, de dénoncer la pédophilie… Pas lui, pas ça !

  10. Pour rafraîchir la mémoire de Jack Lang – qui feint de ne se rappeler de rien -, cette vidéo de rappel et une petite question :
    https://www.youtube.com/watch?v=OFFiqCrUHJo
    Si tout cela était faux, pourquoi Jack Lang n’a-t-il jamais porté plainte pour diffamation ?
    Roger Holeindre n’était pourtant pas un saligaud qui se réfugiant sous l’anonymat…

Publier une réponse