Bannière Salon Beige

Partager cet article

Culture de mort : Avortement / France : Société

A quand des pictogrammes pour protéger la femme enceinte de l’IVG ?

Des pictogrammes d'avertissement vont être apposés sur les boîtes de médicaments dont la prise comporte des risques pendant la grossesse. Près de deux tiers des médicaments sont concernés. Deux modèles de pictogrammes seront apposés sur les boîtes de médicaments concernés :

– un pictogramme « danger » (silhouette de femme enceinte dans un triangle rouge), qui signale aux patientes que le médicament doit être utilisé uniquement s’il n’y a pas d’autre médicament disponible ;

Pictos_grossesse_danger– un pictogramme « interdit » (silhouette de femme enceinte dans un rond rouge barré) qui signale aux patientes que le médicament ne doit pas être utilisé.

Pictos_grossesse_interdit

60 % des médicaments comporteront un pictogramme grossesse, dont un tiers le pictogramme « interdit » et deux tiers le pictogramme « danger ».

Les pilules abortives comporteront-elles le pictogramme "interdit" ?

Vous souhaitez que votre patrimoine serve à défendre vos convictions, plutôt qu'être dilapidé par un Etat prédateur et dispendieux ?

Savez-vous que le Salon beige est habilité à recevoir des legs ?

Guillaume de Thieulloy
Directeur du Salon Beige

Partager cet article

3 commentaires

  1. Je ne réagis pas trop quand je trouve les billets nuls mais là, c’est vraiment le cas. Quel rapport? Ces logos seront justement faits pour éviter soit des fausses couches, soit des malformations des enfants à naitre. Ils sont là pour protéger la femme et l’enfant. Franchement, il y bien mieux à faire pour lutter contre l’avortement. Au moins, la vidéo de Roselmack a un rapport avec la choucroute…

  2. @ Montalte
    Ce billet n’est pas nul parce qu’il dénonce l’incohérence de ceux qui nous gouvernent.
    Ces logos sont justifiés, mais à côté de ça, rien n’est fait pour décourager les avortements, autrement plus graves.
    Idem avec cette campagne de vaccination des enfants sensée les protéger, et à côté de ça, on tue les bébés à tire larigo, sans aucun scrupule.

  3. Cette vidéo de Roselmack laisse un goût profondément amer. L’IMG est une horreur, d’autant plus que la vie de la mère n’était absolument pas en danger. Cette femme est profondément blessée, mais sa blessure aurait été un peu moindre si elle avait été conseillée vraiment chrétiennement : aller jusqu’au bout de sa grossesse, baptiser son enfant, remettre à Dieu l’avenir de ce dernier et non pas en être “l’assassin”, même si tout ceci était enveloppé de “bons sentiments”. En gros, elle a rajouté la culpabilité au traumatisme de la perte de son enfant.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services