Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France

A propos du projet gouvernemental de dissolution de Génération identitaire : M.Dupond-Moretti ou le confus mental

A propos du projet gouvernemental de dissolution de Génération identitaire : M.Dupond-Moretti ou le confus mental

Relevé en bandeau de bas d’écran, sur LCI, ce 14 février après-midi, les incrustations suivantes et successives extrayant les points saillants d’un entretien du jour avec M.Dupond-Moretti, garde des sceaux, ministre de la Justice :

  • « Politique » : Génération identitaire, ce sont des gens qui n’ont pas une envie folle du vivre-ensemble
  • « Trappes » : Les dissolutions d’association qui ont des visées séparatistes me paraît une bonne chose
  • « Trappes » : La République doit protéger ceux qui s’expriment même si nous ne sommes pas d’accord.

Et il paraît que c’est un poids lourd du gouvernement macronien !

Partager cet article

14 commentaires

  1. Ça s’appelle la logique en marche…

  2. Que de poids lourds ce Dupond Moretti fut-il successivement ou sera-t-il encore ?
    Poids lourd du barreau de Lille.
    Poids lourd du barreau de Paris.
    Poids lourd du gouvernement Castex.
    Demain poids lourd de la macronie ?
    Cela ne l’empêche pas de faire fort dans le creux ou le sectaire.

    Décidément ce sont de mauvais jours pour les poids lourds du gouvernement.
    Le mauvais numéro de Dupond Moretti sur LCI vient juste après la scène ridicule de Blanquer filmé en train de participer à un cours de gymnastique au cours d’une visite d’un établissement scolaire.
    Il paraît que le ridicule ne tue pas, même un “éminent” ministre.

    Ce même Blanquer avait fait fort au tout début de l’épidémie de coronavirus en prédisant que 35 millions de Français seraient contaminés en quelques semaines.
    Heureusement nous sommes loin du compte un an plus tard.
    Il paraît à nouveau que le ridicule ne tue pas, même un ministre dont les indéniables talents divinatoires sont pris en défaut.

    Les honneurs dupond-morettien et blanquérien sont saufs.

  3. Ducon-mord-Yéti : une girouette opportuniste qui devient la voix de son maître pour échapper à des inconvénients judiciaires qui lui seront épargnés aussi longtemps qu’il répètera les propos et les caprices jupitériens.

  4. Les islamistes qui ont assassiné des personnes depuis 2015 en France, ont-ils une envie folle du vivre-ensemble ?

  5. On a le droit de combattre l’islam politique si on est de gauche. Pas si on est de droite

    • Il n’y a pas d’ “Islam Politique” pris séparément car l’Islam est à la fois politique, économique, social, guerrier, conquérant, intolérant, prompt à soumettre et se présente pourtant comme une religion. L’Islam et l’Islamisme, c’est la même chose ! Les versets du Coran, abrogeants ou pas, les hadiths, la division du monde en dār al-islām (territoire de l’islam) et dār al-ḥarb (territoire de la guerre) … forment un tout !

      Demandons aux défenseurs de l’Islam dont Tariq Ramadan et Karim Zéribi, par exemple, de dénoncer ce subterfuge et ces mensonges.

      Il ne faut quand même pas confondre la « RATP » – Religion d’Amour, de Tolérance et de Paix – tout ce que n’est pas l’Islam depuis 14 siècles de conquêtes sanglantes, de soumissions et la RTM, Régie des Transports de la Métropole de Marseille…

      Note : Karim Zéribi a qualifié l’Islam avec la formule ridicule « RATP… », non conforme à la réalité lors de l’émission « Touche pas à mon poste » de Cyril Hanouna avec Jean-Luc Mélenchon super star.

      Il ne sert à rien d’assener des formules si elles ne sont qu’une incantation, si toute l’Histoire démontre le contraire et qu’on n’a aucun argument autre que publicitaire pour les soutenir.

      Pour commencer, proposons à ces gens de s’intéresser au martyrologue chrétien concernant la prétendue « douce, tendre et tolérante » période de l’Andalousie sous occupation islamique… Cette période fut plutôt une période de soumission et de terreur pour les habitants de l’Andalousie.

  6. Dissoudre une association qui n’a jamais enfreint le droit et qui au contraire le défend et défend les intérêts des Français ? Pas de problème pour le gouvernement, tandis que les milices juives, les islamistes, les organisations d’extrême gauche, les pédophiles et violeurs de toutes sortes continuent à faire la loi, à molester, à interdire de réunion et de manifestation et à tuer sans être inquiétés.
    Quant au sieur Darmanin, il s’est fait une spécialité de s’asseoir sur la loi dès lors qu’il s’agit de contrer toute sorte d’opposition pacifique, allant des catholiques aux patriotes, en bon valet zélé du pouvoir, quitte à essuyer ensuite les retours de manivelle de la justice pas encore tout à fait aux ordres.
    Je savais que la France n’avait jamais été une démocratie que sur le papier, mais notre gouvernement actuel nous démontre maintenant que la dictature est vraiment installée : ainsi, les décisions relatives à la pseudo crise sanitaire sont prises en comité restreint, dont il ne sort jamais rien sur la papier, en violation flagrante de toutes les règles de droit, et la conduite des opérations se fait en commission de défense, ce qui court-circuite une représentation nationale qui de toutes façons ne représente plus rien d’autre que l’exécutif, exception faite, pour l’instant, du Sénat.
    Il y a donc fort à parier que la situation actuelle, faite de vraie-faux confinement et de muselière-bâillon, perdurera au moins jusqu’aux prochaines élections présidentielles, de façon à permettre au gouvernement d’imposer le vote par correspondance, source des pires fraudes électorales, comme l’a démontré la présidentielle américaine. Il n’est d’ailleurs pas exclu que les présidentielles françaises de 2017 aient déjà servi de galop d’essai, puisque les machines de vote incriminées aux Etats-unis sont aussi installées en France.
    Mais le boomerang a été lancé et il est sur le vol retour… Wait and see, comme disent les Anglais !

    • Citation de Charles Martel : « Pas de problème pour le gouvernement, tandis que les milices juives, […] continuent à faire la loi, à molester, à interdire de réunion et de manifestation et à tuer sans être inquiétés. »

      PAS D’ACCORD mais absolument pas d’accord avec vous ou alors, autant ajouter comme le font les canards de gauche « les milices chrétiennes » !

      Citez nous (lieux, dates, responsables, …) les « milices juives » coupables des exactions dont vous les accusez !

      C’est dommage car une contre-vérité au début d’un texte lui fait perdre toute crédibilité et ne donne plus envie de lire la suite.

      La réalité est qu’il y a chez les juifs comme chez les chrétiens des groupes de collaborateurs bien-pensants très minoritaires et des groupes de résistants. Il faudra bien voter afin d’éliminer les collabos.

    • milices juives……..citez plus précisément et communiquez vos sources !!!! y aurait donc eu des attentats commis par les juifs ?

    • les milices juives ???
      où les avez vous vu à l’oeuvre? quand ? sinon dans vos fantasmes racistes
      changez de pseudo svp !

  7. Le désordre mental de la plupart des ministres qui composent ce gouvernement me sidère. Et le président de la république lui-même n’échappe pas à ce constat, si bien qu’on se demande chaque jour quelle sera la prochaine ineptie qui sera pondue par ces tristes sires.
    La conclusion s’impose : ce ne sont pas des places de prison qu’il faut construire, il y en a bien assez pourvu que l’on renvoie dans leur pays les étrangers délinquants et criminels, ce sont des hôpitaux psychiatriques.
    La vie politique française donne en effet le spectacle d’une véritable cour des miracles, d’autant que l’on offre une tribune à tous les détraqués extrémistes et hors sol, et ce sont nos gouvernants qui donnent le la. Triste spectacle d’un régime à bout de souffle, qui s’est auto-détruit à force de tricher avec le droit, la morale, la constitution et plus généralement avec les Français.

  8. Je crois que je préfère vivre cerné de musulmans que de supporter un seul républicain.

  9. Il y a eu à plusieurs reprises en France ces derniers temps des interventions des milices constituées par les étudiants juifs de France contre des réunions littéraires organisées au sujet d’auteurs prétendument antisémites, et des personnes âgées ont été frappées et jetées au sol. Je ne me souviens plus hélas des circonstances exactes.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services
[name="url"]
[name="url"]