Bannière Salon Beige

Partager cet article

Cathophobie / Immigration

A peine restauré, l’orgue de la collégiale de Neuchâtel a été saccagé

A peine restauré, l’orgue de la collégiale de Neuchâtel a été saccagé

Dans son article, 20 Minutes “oublie” de préciser que l’individu en question est un immigré en situation irrégulière en Suisse :

Un individu perturbé psychiquement a été arrêté par les forces de l’ordre ce mardi. Il s’en était pris à l’orgue de la collégiale de Neuchâtel, causant pour des dizaines de milliers de francs de dégâts.

Partager cet article

5 commentaires

  1. “Un individu perturbé psychiquement” (à décoder: ce n’est pas un autochtone)
    Comme c’est étrange…
    À croire que certaines populations sont plus sujettes que d’autres à certains troubles.

    • A noter que des intellectuels, journalistes, médecins de pays musulmans comme la Turquie ont relevés depuis longtemps le problème des mariages consanguins entre parents proches, cousins, oncles dans ces pays musulmans. La consanguinité favorisant des maladies héréditaires, également psychiques chez les enfants. Et, très paradoxalement, en France on a souvent recours à la psychiatrisation, quand les auteurs sont musulmans pour éviter un débat dans une audience publique d’un tribunal! L’ internement psychiatrique étant une sorte de version moderne de l’embastillement et donc jugé comme moins stigmatisant! Sauf que si l’on interne de façon surproportionnelle des Musulmans à la longue ne pourra que se faire l’amalgame entre culture et religion musulmane et troubles psychiques dans l’opinion publique!

  2. En plus de ne pas savoir écrire français (« causants pour des dizaines de milliers… »), ce journaliste manque donc de courage.
    Qu’il soit belge n’est pas une excuse.

  3. Parce que, selon vous, Neuchâtel est en Belgique ?

  4. Juste un rappel: Le nombre de criminodélinquants d’origine étrangère dans les prisons françaises avoisinerait plus du quart de la population carcérale.
    Ceux qui se revendiquent de l’Islam, français ou étrangers, représentent au moins les 2/3 de cette population.
    Tout commentaire qui tendrait à faire l’amalgame entre l’insécurité grandissante en France et les estimations ci dessus pourrait être considéré comme “discours de haine”, voire islamophobie, tous deux passibles des tribunaux.

Publier une réponse