Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Société

A Paris, il n’y a pas assez de PV

Alors que le ministère de l'Intérieur annonce que l'année 2010 a été la plus riche en distribution de procès-verbaux (7,5 millions) sur l'ensemble du pays, la chambre régionale des comptes d'Ile-de-France a produit un rapport négatif sur la préfecture de police de Paris. Les agents de surveillance de Paris (ASP), les fameuses pervenches, ne produisent pas de bons résultats : baisse moyenne de 4% des contraventions pour le stationnement et de 12% des demandes d'enlèvement de voitures par la fourrière entre 2007 et 2009.

Soyez sympa avec les pervenches : garez-vous sur des places de stationnement interdit ou ne payez pas  les horodateurs.

Partager cet article

6 commentaires

  1. Et si c’était aussi parce que les “pigeons citoyens” à “racketer légalement” à Paris étaient moins nombreux qu’ailleurs?
    Dans certains endroits de province on paie ses pv sans contester de la même façon et on n’ameute pas des bandes incontrôlées quand la police essaie de faire son travail, que ce travail imposé par la hiérarchie soit contestable ou non, au vu d’autres sujets de préoccupation des honnêtes citoyens, en matière de sécurité, que quelques minutes de trop sur un “parking” ou quelques km de vitesse en trop sur le compteur

  2. Tiens, cela concorde avec autre avec une autre info:
    http://www.liguedesconducteurs.org/enquete-nationale.html

  3. C’est logique : la ville de Paris a fait disparaître les places de stationnement (vélib oblige), donc il y a moins de “gibier” à verbaliser.
    Ex : une rue près de chez moi, occupée presque totalement par des vélibs et une caserne de pompiers !

  4. Cornegidouille,ces femmes ne savent plus manier la pompe à phynances…!Madame Ubu va devoir y aller…Ubu président

  5. Les coûts de gestion des pervenches ne sont même pas couverts par les recettes des PV. Pas plus que le coût de gestion des horodateurs par le prix du parking d’ailleurs ! Ça ne me déplairait donc pas que ces services soit “productifs” ou qu’ils disparaissent.

  6. Normal, ils suppriment les places de parking et ne veulent plus de voiture en centre ville… je constate que dans mon quartier, il y a moins de places de parking, et celles qui sont occupées le sont, comme moi, par les résidents qui paient à l’année. Résultat, depuis l’an dernier, on voit beaucoup moins de pv sur les voitures…
    d’ailleurs on ne voit plus les pervenches!

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services