Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : L'Islam en France / France : Société

« A mort les porcs, on vous saignera »

Lu ici :

"Au centre commercial Italie, dans le quartier rennais du Blosne, le boucher-traiteur a définitivement fermé ses portes fin avril. « Usé par les pressions »,
le commerçant a vendu ses murs. Début juin, dans un local rénové,
s’installera une boucherie halal, la deuxième de cet ensemble qui compte
une quinzaine d’enseignes.

En onze ans d’exploitation, le boucher s’est fait démolir sa vitrine une dizaine de fois. Pourquoi ? « Parce que j’avais le malheur de vendre du porc ! »,
assure Jérôme. Il y a quelques années, une inscription d’une
cinquantaine de centimètres a été gravée au couteau sur la porte en bois
de son arrière-boutique : « A mort les porcs, on vous saignera. »
Selon le quadragénaire, les intimidations sont allées jusqu’aux menaces
physiques
. « Il y a trois ans, un soir, une dizaine de voyous est
entrée dans ma boutique. Ils m’ont dit que si le lendemain, vendredi, je
faisais cuire des galettes-saucisses dehors, comme c’était la tradition
depuis toujours, ça se passerait très mal. Du coup, j’ai arrêté de
faire des galettes-saucisses le vendredi, jour de prière chez les
musulmans
. Je les ai faites le samedi en fin de matinée, quand les
perturbateurs de ce quartier dorment encore. » 

« Comme
les fois précédentes, j’ai déposé plainte au commissariat. Comme les
fois précédentes, les policiers ont refusé de se déplacer pour
constater. Je suis amer. 
»"

Partager cet article

19 commentaires

  1. C’est plus qu’urgent que de coller SANS PITIE des peines de justice dues aux policiers qui ne font pas leur boulot ou obéissent comme des idiots à des ordres illégaux.
    Si ils ne savent que jouer aux cartes et tabasser les honnêtes gens il vaut mieux qu’ils se hâtent de montrer un autre exemple à leurs enfants.
    Les ripoux démissionnent et travaillent honnêtement comme les autres, ou ils vont en prison comme tout le monde, c’est la loi qu’ils nous disent! A bas les privilèges des flics pourris qui soit disant ont des enfants à nourrir. Fini de pleurnicher! De qui se moquent-ils?

  2. Oui, enfin … dans un pays catholique … la “tradition” des galettes-saucisses le Vendredi … hum !

  3. Il parait que la proportionnalité des peines est la règle de base de la justice penale…

  4. on assiste a une guerre de territoire. ONLR

  5. Ils grignotent, ils grignotent. Le fromage sera bientôt à eux, petit à petit.

  6. Et alors maintenant où peut-on acheter dans ce Centre Commercial Italie
    -andouillette (de porc)
    -côtelettes de porc
    -grillades de porc
    -petit salé (de porc)
    -rillettes de porc
    -rillons de porc
    -rôti de porc
    -travers de porc
    -jambon de porc (et sa variante transalpine le “prosciutto” italien)
    -museau de porc
    -pied de porc
    qui sont quelques-unes des nombreuses manières traditionnelles de consommer du porc?
    Mangez du cochon, sauvez les Bretons.

  7. Le problème est politique car les flics refusent de protèger un charcutier persécuté par des envahisseurs muzzs qui comptent ainsi faire fuire le commercant et y installer une boucherie hallal ensuite .
    Le maire et le préfet sont complices de ces exactions par leur laisser-faire et consignes aux flics de ne rien faire ,sinon ca se saurait s’ils étaient déterminés à rabaisser le caquet terroriste de la politique islamiste en France !
    Trahir les francais pour complaire aux envahisseurs déferlant de l’étranger ca s’appelle aussi les Kollabos ….

  8. Il est temps que nous ayons un gouvernement décomplexé qui sache dire la vérité; le communautarisme est une réalité , il y a des gens qui ne s’adaptent pas ; mais cela ne doit en aucun cas chasser les français de leur propre légitimité
    à quand le changement de mentalité chez nous?

  9. Avant l’heure ce n’est pas l’heure …après l’heure ça n’est plus l’heure !
    ceci pour calmer ceux qui ,n’ayant pas connu l’époque , citent sans cesse la Résistance et ceux qui en parleront trop tard après coup !
    La Résistance c’est aujourd’hui !

  10. Celles et ceux qui s’installent en Bretagne doivent accepter les us et coutumes des Bretons. C’est comme ça. Nous aussi, nous avons nos valeurs, et il n’est pas question pour les Bretons d’en changer.

  11. Les policiers … on les connaît maintenant. On a mis du temps il est vrai, on ne s’est réveillés qu’en novembre 2012. Mais maintenant, on est réveillés et on n’attend rien de bien des F.O.
    Du reste J.P. Le Pen l’a dit sur une radio dès le début des Manif pour Tous : “ces policiers là, ne sont pas recrutés dans la masse des demandeurs d’emploi, mais spécifiquement parce que ce sont des violents et des casseurs.”

  12. Les us et coutumes de Bretagne ?!
    De FRANCE !!
    Les autres provinces n’ont pas à subir ce que les bretons ne veulent pas subir.
    Venez voir comment cela ce passe dans la Seine Saint Denis, c’est comme ça depuis des années, une boutique ferme et hop, un musulman prend la place !
    Dans une commune, il y a plus de 5 ou 6 kebab autour d’une place, les commerces français se compte sur les doigts d’une main et il y en a trop !

  13. Pour Maurice.
    Des précisions, sans esprit polémique.
    Non, ce n’est pas un lapsus. Je dis bien “de Bretagne”. La Bretagne, dont le nom avait disparu officiellement après la Révolution, a précisément perdu tout droit d’existence et de particularisme depuis 1789. Déjà que ce n’était pas toujours facile depuis 1532… mais, enfin les rois depuis Charles VIII jusqu’à Louis XVI (pas ceux de la Restauration ni Louis-Philippe) reconnaissaient globalement les lois et usages bretons, tout comme la langue.
    La Bretagne était nation avant la France, et possède son histoire propre. Et la Loire-Atlantique en fait historiquement partie. C’est un décret de Vichy en 1941, s’appuyant sur un découpage de 1938, qui pour la 1ère fois à séparé le Loire-Inférieure du reste de la Bretagne. Les régions administratives de 1982 ont avalisé cet état de fait. Et les gouvernements successifs refusent de revenir là-dessus, malgré les nombreux votes de communes et départements et autres sondages et manifestations que l’on trouve tous les ans en Bretagne. Belle démocratie que celle-là.
    Ni Charlemagne, ni Saint Louis n’ont été nos souverains.
    18% des Bretons sont désormais favorables à l’indépendance (revue “Bretons” n° 84, février 2013, p.32). C’est la même démarche que l’Ecosse ou la Catalogne, pour prendre des exemples actuels. Que l’Irlande, pour un exemple plus ancien.
    Après tout, l’ONU vient bien de demander à la France de décoloniser la Polynésie. Bretagne, Polynésie, Alsace… ne sont pas plus françaises que ne l’était l’Algérie jusqu’en 1962, pourtant découpée en départements français.
    Un des problèmes de la France est qu’elle ne sait plus où elle en est avec sa culture et ses valeurs. C’est normal : c’est avant tout une idée, un mythe, qui ne tient que par une volonté politique. Ce n’est pas un ensemble homogène.
    En Bretagne, nous savons quelle est notre culture et quelles sont nos traditions. La Bretagne est ce que l’on appelle aujourd’hui “une nation sans Etat”. Ce n’est pas un cas unique, en Europe ou dans le monde. Ces nations sont connues, elles ont même en général un drapeau.

  14. la galette est une tradition en repas maigre du vendredi avec du lait ribot.
    C’est par ignorance que la saucisse est rajoutée.
    Les gens continuent d’acheter traditionnellement crêpes et galettes le vendredi et les mangent sans saucisse …

  15. Exigeons l’application de la législation française en matière d’abattage des animaux de boucherie.
    Interdiction de l’abattage hallal, et kasher, sur notre territoire.
    Pratique immonde, scandaleuse, indigne de l’humanité.
    Et que les arriérés n’hésitent pas à regagner leurs pays d’arriérés.

  16. Après m’être fait agresser sans que j’y sois pour rien par le gardien d’une nouvelle mosquée à Nantes, la ville de notre bon premier ministre, la plainte a été classée sans suite… Le hasard, sans doute.

  17. …Je n’achète que du porc..ou du poulet non halal..et je fais un gros scandale si je n’en trouve pas…

  18. Que dire devant une évidence. On soutient les intégristes musulmans partout. N’espérez pas obtenir justice car elle n’existe plus que pour eux. Lorsque les citoyens auront tout compris…..il sera trop tard…….

  19. Continuons de laisser faire, d’élire ceux qui leur facilitent la tâche et nous nous retrouverons bientôt avec un hijab, contraints d’aller à la mosquée et fouettés en pace publique dès que nous aurons contrevenu à la loi islamique. Il faut dès aujourd’hui faire respecter la loi française et élire des gens capables de prendre ce problème en compte.

Publier une réponse