Bannière Salon Beige

Partager cet article

Immigration

A l’heure actuelle, défendre l’immigration, c’est sans espoir si l’on veut gagner une élection

Extrait d'un entretien de Jean-François Kahn au Figarovox :

Unknown-29"Y a-t-il enfin une dictature du politiquement correct au sujet de l'immigration ?

C'est indéniable, oui. Et toutes les récentes élections ont montré qu'aucun parti ne peut espérer devenir majoritaire s'il s'enferme dans un déni de la réalité. Je ne dis pas qu'il est scandaleux de défendre une ligne immigrationniste! C'est même très respectable, dans la mesure où toute idée doit être respectée en démocratie. Mais à l'heure actuelle, défendre l'immigration, c'est sans espoir si l'on veut gagner une élection. Ensuite, vous avez dans des associations de nombreuses personnes qui se dévouent pour les immigrés, à Calais ou ailleurs, et je trouve ça admirable. Certaines de ces personnes sont des saints, et le font d'ailleurs parfois au nom de leur foi chrétienne. Mais il ne faudrait pas que ceux-là s'enferment eux-aussi dans le déni, ou qu'ils refusent de savoir d'où viennent les migrants et quel âge ils ont. Comment peut-on prétendre résoudre des problèmes en refusant obstinément de les connaître? C'est la même chose pour les statistiques ethniques: si on veut affronter la réalité, il faut la connaître. Il y a également des gens qui sont pour l'immigration libre, car ils sont contre toute forme de régulation ou de contrôle, mais ils n'osent pas l'assumer: là aussi, c'est un déni! On a le droit d'avoir des idées, à condition de les assumer publiquement et de ne pas s'en dédire en permanence ! Enfin, il faut qu'on se pose la question de la ghettoïsation des territoires, car on voit de plus en plus de bidonvilles et de SDF, de tensions ethniques, sociales et religieuses… Que fait-on face à cela ? Mais les immigrationnistes refusent de se poser cette question, ils ne veulent pas regarder les solutions à apporter aux conséquences de l'immigration. Là encore, et comme pour le reste, on est dans une forme de déni."

Partager cet article

7 commentaires

  1. Cela fait trente ans. Il serait temps de se réveiller et de sortir de son cocon.

  2. L’arrêt de l’immigration ne suffira pas. La dynamique du Grand Remplacement rendra les autochtones minoritaires dans leur propre pays d’ici quelques décennies. Fort logiquement, notre cadre juridique et culturel va irrémédiablement s’islamiser. Désormais, la question à poser est donc celle de la remigration.

  3. “il ne faudrait pas que ceux-là s’enferment eux-aussi dans le déni, ou qu’ils refusent de savoir d’où viennent les migrants et quel âge ils ont.”
    Je rajouterais volontiers
    “il ne faudrait pas que ceux-là s’enferment eux-aussi dans le déni, ou qu’ils refusent de savoir d’où viennent les fonds dont ils disposent et au détriment de qui ils sont affectés à cette cause.”
    J’admire les humanitaires et autres bénévoles qui donnent de LEUR temps, de LEUR compétence, de LEUR argent (voire de LEURS biens) pour servir leur cause. Je n’ai aucune sympathie pour ceux qui exigent seulement qu’on mette à leur disposition des moyens, matériels, financiers et humains: qu’ils donnent l’exemple par leur propre comportement au lieu de toujours solliciter LES AUTRES.
    Mais j’ai certainement l’esprit mal tourné.

  4. Il n’y a de pire aveugle que celui qui ne veut rien voir… C’est bien de la part de JF Kahn de s’en rendre compte !
    Pour l’heure, le déni des réalités est “religion officielle” de l’Etat et des merdias, espérons que les choses changent rapidement, parce que cela devient urgent !
    Et JF Kahn soulève un point important : les statistiques ethniques ! Tant qu’elles ne seront pas autorisées, on n’y verrait pas clair ! Mais j’entends d’ici les cris d’orfraies de la bien-pensance…

  5. Correction : “… on n’y verra pas clair !”

  6. “ou qu’ils refusent de savoir d’où viennent les migrants et quel âge ils ont”
    IMMIGRANTS, pas migrants !!!

  7. En quelque sorte “les immigrationnistes
    forcenés ” se sont accaparés – sans autorisation aucune du peuple Français ” les clefs de la maison France et invitent qui bon leur semble à la table commune.
    ils se sont “auto-proclamés ” propriétaires de la France.
    C’est aussi simple et aussi surréaliste que cela !!!!!
    Immigration incontrôlée = guerre civile ,disait Aristote ……………il y a de cela
    23 siècles !!!!!!!!
    http://blogdebg.over-blog.com/article-aristote-l-invasion-migratoire-guerre-civile-88426118.html

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services