Bannière Salon Beige

Partager cet article

Non classé

A l’approche de la Passion, ils se déchaînent contre le Pape

Le New York Times, repris par toute la presse mondiale, au point que Benoît et moi parle de complot, cherche à faire démissionner Benoît XVI. Ils se moquent éperdument des victimes, ils veulent salir l'Eglise, déstabiliser le Pape, le renverser. La preuve : ils ignorent totalement les autres actes de pédophilie commis en dehors de l'Eglise catholique. La lettre du Pape aux catholiques irlandais les a désarmés un moment. Ils repassent aujourd'hui à l'offensive.

Les documents que détiendraient le NYT proviendraient d'une correspondance adressée directement par le prêtre Lawrence C. Murphy, poursuivi pour pédophilie, au cardinal Joseph Ratzinger en 1996. Le Père Lawrence C. Murphy avait écrit à Mgr Joseph Ratzinger le suppliant d'arrêter cette procédure.

Mais aucune réponse de Joseph Ratzinger ne figure dans les documents du NYT. Donc l'accusation du NYT, reprise par Le Monde et toute la presse cathophobe, est fallacieuse. Car le Pape "est accusé" selon les titres de cette presse. Il n'y a plus aucune réserve, pas de "soupçon", de "présumé".

Si vous n'avez pas signé le manifeste de soutien à Benoît XVI, il est temps de le faire, de prier et de faire bloc autour du doux Vicaire du Christ.

Addendum 12h00 : Le Vatican a répondu. Le père Federico Lombardi, souligne notamment que la Congrégation n'a été saisie "pour la première fois" qu'"à la fin des années 90, après que plus de deux décennies se sont écoulées" depuis la révélation des abus aux responsables du diocèse et à la police. Le père Lombardi rappelle par ailleurs que les autorités civiles américaines ont enquêté sur le père Murphy dans les années 70, suite aux accusations de ses victimes, mais que ces enquêtes ont été abandonnées.

"Il est important de souligner que la question canonique présentée à la Congrégation n'avait aucun lien avec une quelconque procédure civile ou pénale contre le père Murphy […] Etant donné que le père Murphy était vieux, en mauvaise santé, qu'il vivait en réclusion et qu'il n'y avait eu aucune information sur d'éventuels abus au cours des 20 dernières années, le Congrégation pour la doctrine de la foi a suggéré à l'archevêque de Milwaukee d'envisager de restreindre les activités religieuses du père Murphy et de demander au religieux d'accepter la pleine responsabilité pour la gravité de ses actes".

Addendum 14h10 : l'article-décryptage de Jeanne Smits et l'intégralité de la réaction vaticane.

Partager cet article

11 commentaires

  1. Est-ce normal que le curé aux 200 victimes ait été maintenu dans ses fonctions après que sa hiérarchie eut été informé de ses dérives, lui même les reconnaissant ? Le cardinal d’alors, également informé, ne l’a pas non plus suspendu…même si l’acharnement aux visées douteuses est évident, il y aura une auto-critique à réaliser.
    [@ veliocas : lisez intégralement la lettre du Pape aux catholiques d’Irlande.
    MJ]

  2. les “soucis” de vote puis d’application de l’OBAMACARE avec la magistrale résistance des évêques et de l’église catholique aux EU ne sont peut-être pas tout à fait étrangers à tout cela. A qui profite le crime?
    Le diable s’agite, s’agite. C’est bon signe, il se sent débusqué.
    Prions pour notre très Saint Père.

  3. L’accusation est plus subtile et plus perverse dans ce qu’elle sous-entend, que ce que vous en dites, me semble t il.
    Le prêtre coupable aurait écrit, à la veille de passer en jugement interne et secret selon les procédures canoniques, pour dire sa contrition, rappeler son âge 72 ou 17 ans, et surtout sa grave maladie (on ne précise pas laquelle. Ainsi présenté, on croit que Roma a laissé filé le dossier, parce qu’il avait exprimé ses simples regrets et que c’était un vieux monsieur, un peu fatigué.
    Or ce que ne disent pas les médias, c’est que ce prêtre devait être gravement malade, puisqu’il est mort qq semaines plus tard, et qu’on peut penser qu’il était incapable de suivre cette procédure et que la durée manquerait.
    […]

  4. Prions pour le St Pére ,prions pour nos prêtres .le diable joue sa derniere carte pour s’agiter autant.
    Mais il ne sortira pas vainqueur.Gardons confiance

  5. Nous finissons la semaine de la Passion, pour atteindre la semaine Sainte. Tout ce qui se passe vise le Vicaire qui souffre comme Notre-Seigneur. Prions pour les victimes et les bourreaux, unissons-nous à la croix. La résurection est à venir.

  6. “le doux vicaire du Christ”, une formule si jolie et si vraie M. Janva! Prions pour le Saint Pere

  7. @Marie Laure: je l’ai déjà précisé à quelqu’un d’autre à la suite d’un autre message, mais vous rêvez! Le diable jouer sa dernière carte? On aimerait que ce soit vrai, mais “rassurez” vous, l’Eglise sera TOUJOURS attaquée.

  8. Il y a une erreur de compréhension dans la dépêche de l’AFP qui a servi de base aux articles écrits en langue française. En fait,le P. Murphy n’a pas écrit au cardinal Ratzinger en 1996, mais plus près de mai 1998 (Laurie Goodstein de NYT ne donne pas la date exacte du courrier) alors qu’il était probablement déjà extrêmement malade, puisqu’il est mort le 21 août suivant. Il a fait l’objet de restrictions supplémentaires, néanmoins, en juillet 1998.
    J’ai mis en ligne mon article sur le sujet sur mon blog.
    Amitiés
    Jeanne Smits

  9. L’arbre de la pédophilie au sein de l’Eglise ne cache pas pour autant la forêt du même nom fréquentée assidûment par les mêmes qui hurlent au scandale sans grand soucis d’ailleurs pour les victimes qu’ils préfèrent souvent traquer bien plus tôt, dans le ventre de leurs mères.
    Ils ont beau s’agiter dans leur bocal: “heureux les persécutés”.

  10. Le pape vit un véritable chemin de croix depuis 2005. Et c’est encore plus vrai ces temps-ci! Chaque histoire scabreuse le concernant est comme une chute du Christ sous le poids de la croix. Aidons notre Saint-Père à se relever!

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services