Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France

A défaut de la supprimer, ils veulent réduire la Halde

H Deux députés UMP, Richard Mallié et Philippe Briand, ont annoncé qu'ils déposeront, dans le cadre du du projet de loi de finances (PLF), un amendement visant à réduire de 20% le budget de la Halde (12,9 millions d'euros inscrit dans le PLF). Dans leur collimateur: le loyer de "1,5 million d'euros" par an pour l'immeuble parisien (quelque 2.000 m2 dans le IXe arrondissement) où siègent la Halde et ses 84 salariés.

En outre, selon les députés, "le nombre d'emplois temps plein de la Halde a augmenté de 5% entre 2008 et 2010" et "les dépenses de personnel de 15% pour la même période". Or a contrario, "le nombre de réclamations traitées par cette autorité a diminué entre 2007 et 2008". Les deux députés mettent par ailleurs en cause l'opacité des rémunérations du président de la Halde, Louis Schweitzer, et celle des autres membres de la Halde car "il est impossible de connaître l'indemnité dont bénéficient le président ou les membres de cette autorité administrative indépendante". Interrogée, la Halde a fourni des chiffres :

"6.704 euros bruts pour le président de la Halde et 134 euros par semaine et par collège".

Vous savez le rôle que le Salon Beige joue chaque jour dans la lutte contre la culture de mort et pour la dignité de l’homme; vous connaissez notre pugnacité à combattre chaque jour contre l’avortement, l’euthanasie, le mariage pour tous, la PMA, la GPA et toutes les dérives libertaires.

Le Salon Beige ne remplace pas votre rôle dans ces combats, il les facilite, les accompagne et les stimule<;

S'il vous plaît, faites un don aujourd'hui. Merci

On ne lâche rien, jamais !

Guillaume de Thieulloy
Directeur du Salon Beige

Partager cet article

4 commentaires

  1. l’antiracisme professionnel : ses sous, sa gloire, son pouvoir…

  2. et ben , rapporté au nombre d”affaires” ( moins de 100 par ans par an ? ) , elle doivent être rentables les machines à café là bas…

  3. rappelons que Monsieur Maillé est l’auteur de la loi sur le STO du dimanche.
    Sa diversion n’est donc qu’un épisode de la lutte fratricide et séculaire des sans-culottes.

  4. Ecrivons pour les soutenir et en profiter pour souligner le scandale que constitue cette police de la pensée..

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services