Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : L'Islam en France / France : Laïcité à la française / France : Politique en France / France : Société

A Annecy, le FN s’oppose à la construction d’une mosquée

Aymeric Chauprade diffuse l’intervention de Thomas Noël (FN) faite récemment au conseil municipal d’Annecy dans laquelle il s'oppose à la volonté de la mairie UDI. Extraits :

Annecy"En mars 2004, des individus dont nous condamnons l’acte odieux déclenchaient un incendie dans l’ancienne mosquée des Fins. Plutôt que d’opter pour une restauration qui aurait permis de s’affranchir des règles d’urbanisme régissant les places de stationnement pour les établissements recevant du public, la communauté de fidèles décida de raser le bâtiment et de se lancer, avec votre soutien fébrile, dans un projet plus ambitieux, à l’architecture prosélyte et non conforme aux règles du droit public. Et ce qui devait arriver arriva. Ce que tout le monde – sauf vous Monsieur le maire – avait anticipé se produisit : à plusieurs reprises, jusqu’au Conseil d’État en octobre 2014, le juge administratif a constaté l’irrégularité flagrante de cette entreprise bancale.

Depuis, la communauté de fidèles ne cesse de clamer qu’elle n’a plus de salle de prière. Certes, celle-ci a été abîmée par des délinquants, mais je pose la question : qui a décidé de la raser ? Ses fidèles ! Et à qui demandent-ils désormais de l’aide pour en reconstruire une nouvelle, plus grande, plus haute, plus visible, s’intégrant moins que la précédente à l’architecture du quartier des Fins ? A la mairie d’une république laïque. A ces fidèles, Monsieur le maire, il vous faut rappeler ce principe élémentaire du droit : « Nemo auditur propriam turpitudinem allegans » : Nul ne peut se prévaloir de sa propre turpitude. Ceux qui ont décidé de raser leur lieu de culte ne peuvent exiger des habitants d’Annecy qu’ils aident à sa reconstruction.

Aujourd’hui, pour garantir le nombre légal de places de parking, l’association Nouvel Avenir, qui porte le projet de la nouvelle mosquée, a besoin de plus de surface. Une fois de plus Monsieur le Maire, vous décidez de voler à son secours. Pour céder – sans jeu de mot – du terrain supplémentaire, il vous a fallu au préalable le déclasser du domaine public. En agissant de la sorte, vous avez violé l’esprit de la loi de 1905 : vous avez utilisé un bien public – non sans l’avoir dénaturé – pour aider une religion (…) Que je sache, les riverains ne réclament pas à cor et à cris un nouveau lieu de culte…

Nous touchons là un des aspects fondamentaux du problème, Monsieur le Maire, et je n’aurai pas l’hypocrisie de me réfugier derrière des arguties juridiques pour vous exposer les vraies raisons de ma farouche opposition à ce projet. Il ne s’agit pas d’un problème d’urbanisme, mais bien de communautarisme ! Nous ne parlons pas tant de contraintes de construction que d’exigence d’unité de la nation ! Vous détournez un bien de son usage public pour céder aux pressions d’une communauté à l’intérieur d’une autre communauté : les musulmans d’origine maghrébine. En effet, l’Association « Nouvel Avenir » n’a jamais caché sa forte identité algérienne. Un représentant du gouvernement algérien est même venu soutenir ce projet, faisant ainsi la promotion d’une véritable enclave sur le territoire français.

Et cette enclave est la concurrente d’une autre, turque celle-là, dans la ZI de Vovray. Vous ne pouvez l’ignorer : il y a quelques mois, un représentant de la communauté turque, fidèle de cette même mosquée, ne vous avouait-il pas, sous les yeux éberlués de ma collègue Pauline Farges, je cite : « nous les Turcs nous ne voulons pas prier avec les maghrébins. Et ce n’est pas une question de place ».

Depuis quand, dans notre République une et indivisible, doit-on distinguer les pratiquants d’une religion en fonction de leur origine ? Y aurait-il des statistiques pour cela ? Depuis quand la Nation doit-elle s’adapter aux différentes pratiques d’une même religion ?

Vous ne pouvez donc plus nier les tensions communautaristes qui habitent notre bassin de vie. Vous ne pouvez plus refuser de regarder en face la juxtaposition de particularismes culturels et cultuels dont notre territoire est le théâtre. Malgré cela, vous persistez à agir en préposé local au déclin national.

Monsieur le Maire, on comprend bien que les lois de la démographie, dont on constate au fil des scrutins l’inexorable action érosive, vous contraignent à aller chercher des suffrages hors de votre électorat traditionnel. Cependant, vous devriez non seulement minimiser l’effet positif de ce genre de manœuvre, mais également exiger des garanties contre les risques de prolifération d’un islamisme radical qui gangrène une religion dont – est-il est besoin de le rappeler ? – l’immense majorité des croyants n’aspirent qu’à vivre paisiblement et pacifiquement la pratique cultuelle.

Et ces garanties, nous, groupe Annecy Bleu Marine, nous les demandons en osant poser les questions suivantes :

  • D’où viendraient les imams qui desserviraient la mosquée si ce projet aboutissait ?
  • Où seraient-ils formés ?
  • Dispenseraient-ils leurs prêches en français ?
  • L’architecture du projet serait-elle toujours aussi arrogante et prosélyte, ou, au contraire, la mosquée s’intègrerait-elle harmonieusement dans un quartier dont les habitants n’ont pas massivement demandé sa construction, c’est le moins qu’on puisse dire ?
  • Le gouvernement Algérien, qui soutient ce projet, s’engage-t-il à faire cesser les persécutions dont sont victimes, sur son propre territoire, les musulmans qui se convertissent au christianisme ?

Monsieur le maire, à l’heure où notre pays est agité de soubresauts communautaristes qui ont déjà fait des morts et menacent l’unité nationale et le vivre ensemble, je doute que vous ayez l’idée, encore moins le courage, d’encadrer strictement un projet que vous menez avec autant d’aveuglement. Pour tous les motifs que je viens d’exposer, mes collègues et moi-même voterons contre cette proposition n° 17. 

Vous savez le rôle que le Salon Beige joue chaque jour dans la lutte contre la culture de mort et pour la dignité de l’homme; vous connaissez notre pugnacité à combattre chaque jour contre l’avortement, l’euthanasie, le mariage pour tous, la PMA, la GPA et toutes les dérives libertaires.

Le Salon Beige ne remplace pas votre rôle dans ces combats, il les facilite, les accompagne et les stimule<;

S'il vous plaît, faites un don aujourd'hui. Merci

On ne lâche rien, jamais !

Guillaume de Thieulloy
Directeur du Salon Beige

Partager cet article

14 commentaires

  1. Bravo!!

  2. La statue du Paoe interdite en Bretagne!!!
    Et création d’un site religieux
    Deux poids deux mesures !!!!

  3. Pour les maghrébins comme pour les Turcs: REMIGRATION!

  4. Et la “libre pensée” où est-elle ?

  5. Il ne faut pas non plus oublier un aspect. C’est que contrairement aux européens et leurs responsables politiques qui n’ont déjà pas de connaissances historiques et qui ensuite ne voient pas plus loin que le bout de leur nez, les musulmans planifient à long terme. Il y a particulièrement concernant la Savoie un aspect du passé qui est complètement oublié. Dans le sillage de la conquête musulmane de l’Espagne au début du Moyen-àge et des incursions arabes en France jusqu`à la bataille de Poitiers, il y a eu temporairement plusieurs implantations musulmanes en France. L’une d’elle concernait la côte méditerranéenne pour près d’un siècle, dans la région de St-Tropez (d’où le nom de Massif des Maures), au Xème siècle il y eu une implantation de Sarrasins en Savoie, dans la vallée de la Maurienne, à peine à une centaine de kilomètres d’Annecy. Lors de la reconquête chrétienne une partie de ces populations musulmanes se sont fondues dans les chrétiens. Aujourd’hui de même qu’en Espagne,surtout dans l’Andalousie, des musulmans immigrés font pression, pour avoir accès à leurs anciennes mosquées, devenues des musées ou des églises, on peut partir du principe qu’en Savoie les musulmans, conscients de l’histoire veulent se réapproprier, ce qu’ils n’ont pas cessés de considérer comme une vieille terre musulmane!

  6. On peut en trembler de colère car effectivement il y a de quoi en s’opoposant 😄

  7. Attention, coquille sur le titre : “s’opopose” au lieu de “s’oppose”.
    Quel grand homme ce Thomas Noël ! Et il n’est encore que conseiller municipal et… je ne dis pas ça parce que c’est mon grand-frère !

  8. çà aurait été mieux que ce soit Marine Le Pen qui relaie l’information !

  9. Si nous n’étions pas aussi “civilisés” nous pourrions utiliser des arguments compréhensibles par les djihadistes ; un chrétien tué, dix musulmans exécutés, une église détruite, dix mosquées rasées….et je pense qu’assez rapidement les choses s’amélioreraient, seulement il y a quand même toutes les complicités.

  10. Géniale la remarque Turc.
    Ça prouve indiscutablement la stupidité et l’ignorance
    de ceux qui font tout et n’importe quoi sans connaître l’islam…
    Depuis quand fait-on prier des orthodoxes et des protestants ou
    Catho entre eux?????
    Le Président égyptien est un prophète dans son pays….
    Il demande la révision ou la “relecture” du Coran…..
    C’est peut être là le vrai pb!!!!!!

  11. @LB : Tout à fait d’accord ! Une (un) pour dix !

    « nous les Turcs nous ne voulons pas prier avec les maghrébins. Et ce n’est pas une question de place »
    Ils ne veulent pas prier avec des maghrébins ? Je leur propose d’aller prier en Turquie et d’y rester !

  12. Français soyez fiers devant les musulmans
    , ils vous respecteront car ils respectent la Force. (Père Charles de Foucauld)
    Ce n’est pas de Marine Le Pen dont avons besoin, c’est de remettre Dieu à l’honneur en France, de prier Notre-Dame.
    La France en danger à toujours été sauvée par le Ciel.

  13. il faut interdire la construction de mosquées ,il y en a assez , la France est soumise à l’islam,il faut que cela cesse

  14. le pouvoir de l’islam soutenu par le gouvernement socialiste pro musulman , assez, la France veut redevenir la France ,par l’éducation ,la culture sa civilisation

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services