Bannière Salon Beige

Partager cet article

Culture de mort : Avortement / Pro-vie

A 10 ans, elle devient mère. Les pro-avortements se taisent

Lu sur le blog de Jeanne Smits :

W"En Colombie, une fillette de dix ans vient de donner le jour à une petite fille à 39 semaines de grossesse. La mère et l’enfant se portent, bien, selon l’expression consacrée, et c’est quasiment un miracle. L’une des plus jeunes mamans du monde n’avait consulté aucun médecin pendant que son ventre s’arrondissait et elle est arrivée à l’hôpital en situation d’urgence, saignant abondamment et criant de douleur lors des contractions qui avaient commencé. Il a été aussitôt décidé de pratiquer une césarienne qui a permis de sauver les deux vies. Le bébé était tout à fait viable.

La fillette, qui n’a pas vraiment idée de la maternité, a refusé d’allaiter l’enfant. Ses parents attendent qu’elle sorte de l’hôpital pour la ramener chez eux avec le bébé : chez eux, dans la petite ville de Manaure sur une péninsule colombienne où vit la tribu des wayuu, dont elle est membre.

Et voilà pourquoi cette affaire n’a pas fait les gros titres comme celle de la petite fille de Recife, pour qui des organisations féministes avaient réclamé et obtenu l’avortement au Brésil il y a quelques années. Dans la tribu des Wayuu, la maternité précoce fait partie de la « culture », et cette culture est protégée par un certain degré de souveraineté. Il est fort probable, compte tenu de l’état du droit colombien, qu’il n’y ait pas d’enquête ni de poursuites contre le père de l’enfant, sur l’identité duquel les membres de la tribu restent silencieux. La presse colombienne parle d’un jeune de 15 ans ou d’un homme de 30 ans. En tout cas de quelqu’un qui a manifestement abusé de la jeunesse et de l’innocence d’une fillette que ses parents n’ont pas protégée.

Peut-être parce que cela ne se fait pas chez les Wayuu… Mais, fait caractéristique, on n’a pas entendu les organisations féministes réclamer l’avortement : au nom de la diversité ethnique peut-être ?"

Partager cet article

6 commentaires

  1. Pardonnez moi, mais comment les associations auraient-elles pu appeler à l’avortement si elles n’étaient pas au courant de cette histoire avant l’accouchement? A vous lire, cela semble être le cas.

  2. Outre-Manche, dans le Daily Mail, la très grande majorité des lecteurs commentant la nouvelle s’indignent que la jeune mère n’ait pas été amenée à l’hôpital plus tôt pour un avortement.

  3. Curieuse supputation socialo-ethnique…
    Qui ne repose absolument sur rien!
    Je ne comprends pas le fond de cet article,tant dans son argumentation que dans sa démonstration…
    Et apparemment, vu le commentaire précédent, je ne suis pas le seul!
    Je sens que Jeanne Smits va encore monter au créneau, mais je lui répéterai à nouveau que cela n’a absolument rien de personnel: j’ai très souvent du mal à suivre ses raisonnements….

  4. En France aussi on a nos “Wayuu des cités” qui sont généralement moins inquiétés que les citoyens des autres “tributs”, celles qui payent des impôts…


  5. Quel rapport entretient le titre avec l’article?

  6. Ouf, visiblement, je ne suis pas la seule à ne pas avoir compris les subtilités de l’article, je dois être trop nouille pour cela. Que cherchez-vous à démontrer ? Face à un tel événement, je m’attendrais surtout à vous voir scandalisés par le viol d’une petite fille. Apparemment non, même pas. La mère et l’enfant se portent bien (enfin, physiquement) Tout va donc pour le mieux…
    [Cette histoire montre une réalité : que l’avortement n’est pas une solution au viol. MJ]

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services
[name="url"]
[name="url"]