Bannière Salon Beige

Partager cet article

L'Eglise : L'Eglise en France

8% des catholiques vont à la messe dominicale

Sondage Selon un sondage CSA paru aujourd’hui dans Le Monde des Religions, 55% des catholiques français se définissent comme catholiques parce qu’ils sont nés dans une famille catholique (21% parce qu’ils ont la foi et 14% parce que cela correspond à des valeurs auxquelles ils sont attachés). Ils sont 8% à assister à la messe ou à des offices religieux "une ou plusieurs fois par semaine", 9% "une ou deux fois par mois", 31% "de temps en temps", 46% pour les cérémonies (baptême, mariage, enterrement) et 8% "jamais".

16% d’entre eux prient tous les jours, 9% une fois par semaine, 26% "de temps en temps" et 17% "exceptionnellement" et 29% "jamais". Ils sont 88% à connaître par coeur et en entier le "Notre Père" et 81% le "Je Vous salue Marie", mais seulement 33% savent que la fête qui correspond à la descente de l’Esprit Saint sur les apôtres est la Pentecôte. Ils ont une bonne opinion du pape Benoît XVI ("très bonne" 7%, "plutôt bonne" 64%).

52% seulement des gens qui se déclarent catholiques croient que Dieu existe (26% "c’est sûr", 26% "c’est probable"). 10% répondent "c’est peu probable", 7% "il n’existe pas", 30% "je n’en sais rien" et 1% ne se prononce pas.

Michel Janva

Partager cet article

11 commentaires

  1. « 52% seulement des gens qui se déclarent catholiques croient que Dieu existe »
    C’est proprement hallucinant !
    En ce qui concerne les 8% qui assistent à la messe dominicale je trouve que c’est déjà un bon score quand on sait combien il est difficile d’assister à une célébration eucharistique digne de ce nom. J’ai parfois l’impression (fausse, sûrement) que tout est fait pour dégoûter les catholiques de la messe du dimanche. En ce qui me concerne,je « zappe » autant que je peux et je trouve souvent refuge dans les monastères.

  2. Il n’y a pas longtemps un ami (Mathieu dirons nous) nous dit (à mon mari et moi-même): « Oui, Untel est un catholique extrême » Nous connaissons cet ami qui nous est commun et ne comprenons pas ce que Mathieu a voulu dire par là, puique Untel va à la messe paroissiale. « Oui, nous répond-t-il, il va à la messe tous les dimanche ! »
    Nous nous sommes bien sûr fort amusés à lui apprendre que nous sommes des catholiques extrêmes !
    Lui même est « d’origine » catholique. Et même plus, il nous apprit qu’il avait fait sa première communion, sa confirmation.

  3. 33% des catholiques connaissent la signification de la Pentecôte; donc 66% l’ignorent…
    Franchement, il n’y aurait pas par hasard un grosier problme de cathéchisme quelque part?
    Et on se demande après ça pourquoi les églises sont désertées!
    Quelle pitié. Merci les modernistes, il est beau le résultat.

  4. « 52% seulement des gens qui se déclarent catholiques croient que Dieu existe »
    De là à ce que le sondage soit truqué…

  5. Evangile selon saint Matthieu chapitre VII, verset 13-14
    « entrez [en passant]par la porte étroite
    car elle est large la porte
    et elle est large la route qui conduit à la perdition
    et ils sont nombreux ceux qui entrent [en passant] par elle
    Mais combien elle est étroite la porte
    et combien elle est resserrée la route
    qui conduit à la vie
    et ils sont peu nombreux ceux qui la trouvent  »
    qui d’entre eux iront au paradis ?

  6. Il faudrait aussi préciser que d’après ce sondage,la France compterait aujourd’hui 51% (seulement )de catholiques, étant entendu que ce terme de catholique devrait être entre guillemets puisque la moitié ne pratique pas, ne croit pas en Dieu etc!!!

  7. Notez que chez les fameux 5.000.000 de musulmans vivant en France, il doit y en avoir 0.2% qui font la prière 5 fois par jour… Sans parler du ramadan avec pause clope dans les WC…

  8. Qu’est ce qu’un catholique ?

  9. Si on enlève de ces prétendus catholiques les athées (« Dieu n’existe pas »)et les agnostiques (« je ne sais pas s’il existe » ou « il est plus ou moins probable qu’il existe »), il ne reste donc que 26 pourcents de ces soi- disant catholiques qui le sont vraiment. En supposant que tous ceux qui pratiquent font partie de ces 26 pourcents de croyant, cela nous fait un taux de pratiquant effectif d’environ 32 pourcents. Le décalage entre foi et pratique n’est donc pas si grand que ce sondage veut le faire croire. Le vrai décalage, c’est celui existant entre les baptisés qui ont la foi et ceux, plus nombreux, qui ne l’ont pas.

  10. Ce sondage ne serait-il pas une manipulation destinée a rendre les chrétiens moins véhéments à défendre leur religion, leur identité et leur légitimité sur leur territoire traditionnel?
    Il veut nous faire croire que la France n’est plus un pays chrétien, donc nous n’avons plus qu’à nous taire! Il sent fortement le soufre!
    J’espère que la France connaîtra une renaissance chrétienne, telle que celle qui a lieu en la Russie.

  11. Le 18 decembre 1997 le Figaro affirmait noir sur blanc, sans aucune hésitation:
    « 71 % des français catholiques croient en Dieu »
    Notons que Le Monde est quand même moins loufoque, puisqu’il parle de « ceux qui se déclarent catholiques ».
    Mais sinon ce qu’on peut tirer de ça c’est que le catholicisme continue de quitter progressivement son statut de religion pour celui d’idée, de catégorie sociale, d’ensemble flou.

Publier une réponse