Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Société

851 immigrés clandestins inscrits au fichier des signalements pour la prévention de la radicalisation à caractère terroriste

851 immigrés clandestins inscrits au fichier des signalements pour la prévention de la radicalisation à caractère terroriste

Le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin a déclaré :

“Il reste (…) 231 personnes aujourd’hui qu’il nous faut expulser, qui sont en situation irrégulière et suivies pour soupçon de radicalisation”.

Parmi lesquelles 180 personnes incarcérées. Selon le ministre, à la fin de leur incarcération, consigne a été donnée de les expulser.

Ils font partie des 851 immigrés clandestins actuellement inscrits au fichier des signalements pour la prévention de la radicalisation à caractère terroriste (FSPRT).

Dans le détail, sur les 22.000 personnes suivies au FSPRT, dont 8.000 fiches sont “actives”, 4.111 sont des ressortissants étrangers et 851 sont en situation irrégulière.

Partager cet article

10 commentaires

  1. Ce qui est incompréhensible (mais on croit deviner), c’est pourquoi :
    – ces 231 personnes qui doivent être expulsées ont pu pénétrer et demeurer sur le sol national,
    – ces 851 immigrés clandestins, donc en situation irrégulière, sont encore sur le territoire, sauf si la police a reçu des instructions pour ne pas les inquiéter..

    Macron, Darmanin et Castex poursuivent la même politique que celle d’Hollande, Sarkozy, Chirac, Mitterrand et Giscard : tous traîtres à la Patrie.

  2. C’est tout de même plus simple de les inscrire sur une liste que de traiter le problème !

  3. Pourquoi ces terroristes potentiels étrangers, légaux ou illégaux sur notre sol ne sont ils pas expulsés ?

    Hypothèse optimiste 1.
    Certains sont en fait des agents doubles, des informateurs qui permettent d’infiltrer les réseaux islamiques.

    Hypothèse optimiste 2.
    On préfère les avoir sous la main pour les surveiller.
    Mais cette méthode est dangereuse et a des limites.

    Hypothèse pessimiste 1.
    Nous sommes dirigés par des incompétents, ou des gens mal informés.
    Irréaliste en fait. Ces gens sont quotidiennement informés par nos services, et on une intelligence formelle supérieure.

    Hypothèse pessimiste 2.
    Ce sont des traîtres.
    La libération de 200 djihadistes en échange d’une vielle gauchiste foldingue en est la preuve.
    Intelligence pervertie par le goût du pouvoir? Influence luciférienne des réseaux maçonniques ? Vendus aux pétrodollars ou aux réseaux de pouvoir de la finance cosmopolite ?
    Tout cela à la fois ou un peu de tout cela ?
    Peu importe. Ce sont des traîtres qui nous emmènent vers le choix entre une guerre civile, atroce, comme toutes les autres, ou la soumission à la charia et au Nouvel Ordre Mondial.

  4. « sur les 22.000 personnes suivies au FSPRT, 4.111 sont des ressortissants étrangers »

    Parmi les 17.889 restantes, combien d’entre elles ont des nationalités multiples ?

    Parmi les 8.000 fiches dites “actives”, la moitié sont des ressortissants étrangers : Pourquoi les a-t-on laissé entrer ?

  5. Méthode gouvernementale habituelle : ils sont sur la liste des clandestins à expulser. C’est donc comme si c’était fait…

  6. darmanin a retrouvé le karcher de sarkozy, il s’agite en tout sens comme lui mais aucun acte ensuite

  7. normallement tous les clandestins devraient être expulsés, mais en fait ils reçoivent une lettre les “priant” de quitter le territoire national! ils ne sont pas enjoints ou obligés mais priés, comme on leur explique les nuances du français, ils restent et les gouvernements successifs ne font rien si ce n’est que de leur donner des papiers quelques années plus tard!
    essayez de faire la même chose avec l’impot sur le revenu, vous verrez comment ça se passera

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services
[name="url"]
[name="url"]