80 % des femmes tchèques qui ont avorté considèrent l’avoir fait sous la contrainte

Et en France ?

"Information importante que vous ne lirez jamais chez le carré de reines du poker menteur : 8 avortements sur 10 en Tchéquie le sont suite à des pressions exercées sur la mère. Le quotidien Présent dans son édition du 17 janvier, annonce que « les défenseurs du droit à la vie en Tchéquie se sont entendus avec un des principaux distributeurs de tests de grossesse du pays. Chaque test de grossesse sera accompagné d’un feuillet de la campagne « Nous ne jugeons pas, nous aidons », avec la proposition : « Tu as une grossesse non désirée et tu te sens contrainte d’avorter ? Nous pouvons t’aider pour que tu n’aies pas à prendre ta décision sous la pression »» Rappelons que selon une enquête réalisée, 80 % des femmes tchèques qui ont avorté au cours de leur vie considèrent l’avoir fait sous la contrainte.

Autorisé sur simple demande. Le nombre d’avortement en république tchèque s’est effondré de près de deux tiers dans les années 1990. Les informations officielles comptaient 32 500 avortements en 2000 contre 107000 en 1990. Entre 10 et 15 % des bébés tchèques sont liquidés chaque année."

Laisser un commentaire