Bannière Salon Beige

Partager cet article

Immigration

75000 immigrés expulsables sont restés en France en 2016

7Un rapport du Sénat indique que 92 076 mesures d'éloignement ont été prononcées en 2016 et seules 18% d'entre elles ont été réellement exécutées, soit par un éloignement spontané, soit par un éloignement aidé, soit par un éloignement forcé.

Pour cette seule année 2016, 75 587 personnes se sont maintenues sur le territoire français malgré la mesure d'éloignement prononcée à leur encontre.

Les éloignements forcés sont passés de 15 458 en 2015 (soit 17,40% des mesures d'éloignement prononcées) à 12 961 en 2016 (soit 14,08% des mesures d'éloignement prononcées).

Depuis 2016, le juge des libertés et de la détention n'intervient plus après cinq jours de rétention mais après 48 heures. Dans les faits, les services de l'État n'ont pas suffisamment de temps pour constituer un dossier étayé, ce qui conduit souvent le juge à prononcer la fin de la rétention. Ainsi, en 2017, 19,30 % étrangers placés en Centre de rétention administrative (CRA) ont été libérés dès les quarante-huit premières heures de rétention, alors qu'en 2016 seuls 6,35 % des retenus avaient été libérés pendant les soixante-douze premières heures de rétention. La justice libère trois fois plus qu'avant/

Par ailleurs, 62 % des étrangers interpellés par la direction centrale de la police aux frontières (DCPAF) refusent que leurs empreintes soient recueillies…

Partager cet article

8 commentaires

  1. Kollabos !

  2. En ce moment à Marseille, de jeunes migrants occupent une église du vieux port. Ils veulent être logés, nourris, soignés et scolarisés.
    https://france3-regions.francetvinfo.fr/provence-alpes-cote-d-azur/bouches-du-rhone/marseille/marseille-jeunes-migrants-passent-nuit-eglise-interpeller-pouvoirs-publics-1370407.html
    Ils se disent mineurs alors qu’à vue d’œil, ils ne le sont pas. Mais voilà, les jeunes migrants ne doivent pas être soumis contre leur gré à des examens médicaux visant à déterminer leur âge, et doivent, en cas de doute, être considérés comme des mineurs, plaide le Conseil de l’Europe dans un rapport qu’il vient de publier. Comme la France est obligée d’obéir à l’U.E., choix de ses habitants qui se sont soumis démocratiquement à cette institution, elle n’a plus qu’a sortir son porte-feuille et donner aux migrants ce qu’ils souhaitent.

  3. Manifestement, la plus grande partie a au moins la vingtaine d’années. Il est facile de faire des enfants à la pelle et de les expédier vers l’Europe pour leur constituer un avenir. C’est comme cet oiseau qui pond ses oeufs dans le nid d’une autre espèce qui aura la charge de les couver et les nourrir

  4. C’est l’équivalent de dix petites villes de province.

  5. Il ne faut surtout pas y toucher car ces gens constitueront les futurs électeurs de la “gôche” quand celle-ci leur aura délivré la nationalité français.

  6. a- “les services de l’État n’ont pas suffisamment de temps pour constituer un dossier étayé, ce qui conduit souvent le juge à prononcer la fin de la rétention.”
    À quand une loi stipulant que si le dossier n’est pas étayé, la rétention se poursuit d’office?
    b- “62 % des étrangers interpellés par la direction centrale de la police aux frontières (DCPAF) refusent que leurs empreintes soient recueillies”
    Le refus de la prise d’empreintes devrait ipso facto entraîner une reconduite à la frontière. On pourrait avoir la règle: seuls les demandeurs ayant accepté le recueil de leurs empreintes pourront voir leur dossier examiné en vue d’un accueil (permis de séjour ou asile) institutionnel.

  7. Les immigrés ne risquent pas de partir tant que la Syrie ne tombera pas dans l’escarcelle de la haute finance. Tant que sa banque centrale restera indépendante, les Américains qui suivent les directives israéliennes, n’abandonneront jamais la Syrie :
    https://fr.sputniknews.com/international/201711231033995627-daech-defaite-usa/

  8. immigrés inexpulsables serait plus réel!

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services