Bannière Salon Beige

Partager cet article

Démographie / Institutions internationales

7 milliards d’être humains : la propagande de l’ONU

Lu sur C-Fam :

7"Les nouveau-nés ont eu leur part de célébrité lundi dernier, lors de la campagne mondiale animée par les cadres des Nations Unies le jour d’Halloween,  pour faire connaître l’événement de la naissance de la 7 milliardième personne sur terre. […] Une fois la scène mise en place, les Nations Unies et les chefs de gouvernement ont fait leurs déclarations officielles, en alertant que nous étions en train de surcharger la planète de nouveaux consommateurs. […]

Les Nations Unies ont choisi la date d’Halloween pour fêter cet anniversaire important, alors que de nombreux démographes ont affirmé qu’il était impossible de savoir quand arriverait la 7 milliardième personne. Il est par ailleurs peu clair s'ils ont intentionnellement lancé leurs avertissements au jour le plus « effrayant » de l’année. Le Bureau du Recensement  des Etats-Unies a estimé que la population mondiale ne passerait pas le seuil des 7 milliards avant Mars 2012. D’autres scientifiques ont prévu que le seuil serait franchit en novembre 2012 voire même en 2013 ou 2014, au vu de la baisse continue du taux de croissance des populations quasi tous les pays.

Même une planification attentive des grands dirigeants ne pourrait contrôler le moment des naissances. Danica May Camacho des Philippine, est la première 7 milliardième nouvelle née symbolique inscrite aux registres officiels des naissances, même si elle est arrivée deux minutes avant le jour dit. Son apparition prématurée a été déclarée assez proche pour qu’elle reçoive le titre, offrant aux Philippines la plus grande attention médiatique. Il est fort possible que les bureaucrates onusiens aient choisi les Philippines à cause de sa grande résistance contre l’agenda de l’ONU en matière de droits procréatifs et de contrôle des populations. Le Dr Eric Tayag, du département philippin de la santé, a calmé l’enthousiasme des  festoyeurs. Il a déclaré à l’AFP « nous devrions vraiment nous concentrer sur la question de savoir si la nourriture, l’eau potable, les logements et l’éducation existantes seront à même permettre à chaque enfant de vivre une vie décente. Si la réponse est non, il serait mieux pour les gens de faire diminuer cette explosion de la population. »

En Inde, pays qui se bat contre un ratio déséquilibré de naissances homme femme à cause de l’avortement sélectif, c’est une petite fille qui a décroché le titre de la 7 milliardième personne. La naissance « n’est pas une question de bonheur mais de soucis », a affirmé le ministre de la santé de l’Inde, Ghulam Nabi Azab. Il a déclaré au Times « nous ne devrions pas fêter cette naissance. Nous ne serons heureux, ici, que lorsque la population sera stabilisée ».

La campagne médiatique de l’ONU, « 7 Milliards » réduit les problèmes de population à ceux de la consommation, et ce peut-être du fait de la préparation en cours de la conférence mondiale sur le développement durable. L’année prochaine marquera le vingtième anniversaire de la conférence de l’ONU pour le développement durable. Les dirigeants se rencontreront en juin lors de la conférence « Rio +20 » qui vise à « assurer le renouvellement des engagements politiques en faveur du développement durable ». David Lam, président de l’Association Américaine de la Population, a fait observer dans le LA Times que “malgré les grands défis auxquels le monde fait face, dont le réchauffement climatique, l’augmentation des prix de la nourriture et le milliard de personne vivant dans la pauvreté, le 7 milliardième enfant aura certainement une vie plus décente que le 3 milliardième et le 6 milliardième »."

Partager cet article

4 commentaires

  1. Scandaleuse propagande. En plus c’est vraiment nous prendre pour des idiot car dans un monde de 7 milliards d’habitants combien d’enfants naissent en même temps et chaque minute, ceux connus et dument enregistrés auxquels il faut ajouter tous les autres nés par exemple dans une cabane en carton d’une sordide banlieue occidentale, au fin fond d’une province chinoise où sa naissance interdite est occultée pour empêcher l’infanticide d’état, en plein air avec une mère à peine mature violée par des soudards dans une guerre africaine, sans oublier au sein d’une peuplade encore presque inconnue d’Amazonie ou dans chez des esquimaux encore nomades des grands espaces arctiques.

  2. Je cite : “La naissance « n’est pas une question de bonheur mais de soucis », a affirmé le ministre de la santé de l’Inde, Ghulam Nabi Azab. Il a déclaré au Times « nous ne devrions pas fêter cette naissance ».”
    En somme, si ce ‘sinistre” de la santé avait eu un revolver dans la main, il aurait aussitôt anihilé cette nouvelle petite vie ?…
    Cela montre bien ce que sont ces obsédés de la surpopulation : des assassins, des monstres qui sont rongés par la culture de mort et qui sont devenus incapables de se réjouir d’une naissance, des matérialistes pour qui le bonheur se résume à la possession de biens matériels.
    Quand on lit les comptes-rendus de la mission Rosa Mystica aux Philippines par le Dr Dickes, on se rend bien compte comme ces importants personnages de l’ONU ont tout faux : les Philippins sont pour la plupart des gens très pauvres, et pourtant avec quelle générosité ils accueillent ceux qui les visitent, quels sourires arborent leurs enfants pourtant dépourvus de tout ce qu’un enfant occidental possède…

  3. Les guerres et les épidémies ont toujours empêché la surpopulation.
    Il y a actuellement des guerres et quelques petites épidémies qui se préparent à grandir – sans compter les culturistes de mort.

  4. si les parents de ce”sinistre ministre” imbécile avaient pensé ainsi, il ne serait pas là pour sortir ces énormités !

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services