7 militaires français ont perdu la vie ces derniers jours

Pendant que François Hollande fait piétiner les tombes des poilus de Verdun, des militaires français continuent de donner leur vie pour la France :

Jeudi 19 mai, un caporal-chef du 3e régiment de hussards de Metz est décédé à Longeville-lès-Saint-Avold. Le véhicule blindé léger, dont il était chef de bord, s’est retourné et a fait des tonneaux. Le convoi de quatre blindés légers effectuait un exercice de conduite.

Vendredi 20 mai, un hélicoptère de la gendarmerie s'est écrasé dans les Hautes-Pyrénées. Le H145 a fait une chute de 600 mètres, après qu'une pale a heurté sur la paroi montagneuse. Les quatre morts sont le capitaine Jean-Christophe Royer, le major Dominique Jamet ainsi que les adjudants-chefs Lionel Loussalez-Artets et Christophe Cavailles.

Samedi 21 mai, l’adjudant Alain Nicolas de l’antenne GIGN d’Orange a été tué lors d’une intervention à Gassin (Var) samedi à Gassin (Var) lors d'une intervention menée pour maîtriser un forcené. Né en avril 1978, il était marié et père de deux enfants.

Vendredi 27 mai, un sergent du 13ème Régiment de Dragons parachutistes a été pris d’un violent malaise au cours d’un exercice dans la région de Périgueux. Ses camarades lui ont immédiatement prodigué les premiers soins avant qu’il soit pris en charge par les pompiers puis par le SAMU, en présence de la gendarmerie. Il est décédé vers 3h du matin. Agé de 31 ans, ce sergent vivait en couple et était père d’un enfant en bas âge.

Prions pour eux et leurs familles

Laisser un commentaire