Bannière Salon Beige

Partager cet article

Homosexualité : revendication du lobby gay

7 Français sur 10 réclament l’organisation d’un référendum sur le mariage

Selon une étude Ifop-“Valeurs actuelles”, 69% des Français (dont 55% des sympathisants de gauche) se
disent favorables à l’organisation d’un référendum sur la dénaturation du mariage :

V
"quelles que soient leurs opinions sur le sujet, les Français jugent
celui-ci trop important pour ne pas faire l’objet d’une vaste
consultation populaire
. […] Le plébiscite que
constitue le résultat de notre sondage le démontre cependant : la
question du mariage et de l’adoption pour les couples homosexuels ne
saurait, selon les Français, être tranchée uniquement par les
parlementaires. […]

Le
président de la République et sa majorité se refusent, pour l’heure, à
toute consultation populaire, au nom de deux arguments principaux. Le
premier : le fait que la proposition de mariage pour les couples
homosexuels figurait dans le programme de François Hollande et que les
Français, l’ayant élu, ont déjà tranché. Le second : les doutes avancés
par certains sur la légalité d’un tel référendum concernant, non pas une
modification de la Constitution, mais une question sociétale.

Sur ce dernier point, Philippe Blachèr, professeur de droit constitutionnel et auteur du Parlement en France (éditions
LGDJ) est catégorique : une consultation des Français est tout à fait
possible… à condition que le chef de l’État le décide
. « Au regard des textes, le président de la République a le droit d’organiser un tel référendum, explique-t-il. L’article11
de la Constitution le précise : c’est lui, et lui seul, qui décide de
son opportunité. Et le Conseil constitutionnel est incompétent pour
juger d’une loi adoptée par référendum. Ce qui clôt, par avance, tout
débat sur l’inconstitutionnalité du texte. »
Membre du Conseil
constitutionnel et ancien directeur de cabinet de Jean-Pierre Raffarin à
Matignon, Pierre Steinmetz va plus loin encore : selon lui, le mariage
homosexuel, voté par le seul Parlement, pourrait être jugé « contraire au préambule de la Constitution » et donc ne pouvoir être adopté que par le vote du Congrès ou… par référendum
. […]

Futur orateur du groupe UMP lors des débats à l’Assemblée, Hervé Mariton le révèle : «
Nous demanderons solennellement, en séance, l’organisation d’un
référendum
. Votre sondage confirme ce que nous ressentons sur le terrain
: les Français ont bien compris que la présentation du débat avait été
tronquée par le gouvernement. Le mariage pour les homosexuels ne
concerne pas que les homosexuels, il concerne l’ensemble de la
population, puisque c’est une remise en question totale de ce qui
constitue la base de la société : la famille et la filiation. Christiane
Taubira elle-même l’a reconnu en déclarant que ce projet de loi était
un “enjeu de civilisation”. Et l’on voudrait que, pour un tel enjeu, les
Français, qui le réclament, ne soient pas consultés ? »"

Mais le pouvoir a peur du peuple.

Partager cet article

9 commentaires

  1. On ne décrète pas aux voix le bien commun.
    De plus, vu l’état actuel des moeurs, rien ne nous garantit d’obtenir peut-être le retrait du “mariage” homosexuel, mais à la place un PACS amélioré qui servirait de prétexte pour revendiquer le mariage dans quelques années.

  2. Ayrault s’en fout ! Il ne prend ses ordres que de la secte. Il n’écoute que Najat. Et il est en extase devant Taubira.

  3. Même avis que jejomau
    L’avis du peuple français n’est pas souhaité. Seuls comptent les points de vue du G.O.D.F., du L.G.B.T. et de Terra Nova.

  4. Pour ma part, je suis plutôt pour le passage par l’Assemblée, surtout si, ensuite, la loi votée est déclarée inconstitutionnelle par le Conseil d’État…
    Avec le référendum, on n’est pas sûr du tout d’avoir une majorité de français contre cette loi imbécile. 40 ans de socialisme : les dégâts au cerveau sont irréversibles.

  5. Les francs-macs au pouvoir ne voudront point d’un référendum…

  6. Les socialistes ont perdu les présidentielles depuis 17 ans et ils se vengent méchamment en rattrapant “le temps perdu” mais je crois qu’ils vont avoir du fil à retordre sur le mariage homosexuel et le droit de vote pour les étrangers; ils sont en train de dresser une partie des Français contre une autre partie (ce dont ils accusaient Sarkozy) et de donner le France aux étrangers,ils jouent avec le feu, on n’est pas loin de la guerre civile; le font-ils exprès pour conserver leur pouvoir et détourner les regards de leur incompétence ou sont-ils des idéologues inconscients?
    Moi aussi, je dis, une fois de plus, bravo à Jejomau!

  7. Un référendum proposé par Hollande, serait perdu par Hollande. 56% contre Hollande, au moins…

  8. En dehors du fait qu’ils risquent de perdre le référendum, comme Robert, je ne cesse de répéter aux gens qui me parlent d’un référendum qu’on ne met pas le bien commun, la loi naturelle aux votes.
    Parce qu’en théorie, ce n’est pas bon mais en plus ça valide le mode de décision qui pourrait être étendu à d’autres sujets concernant les points non négociables.

  9. La vraie question n’est-elle pas :
    La pensée unique pour tous, selon vous c’est du totalitarisme ou bien du terrorisme intellectuel ? (…)

Publier une réponse