Bannière Salon Beige

Partager cet article

Cathophobie / Pays : Chine

7 ans de prison pour avoir vendu de la littérature chrétienne

7 ans de prison pour avoir vendu de la littérature chrétienne

Un tribunal chinois a confirmé les peines de 7 ans de prison prononcées contre les libraires Chang Yuchun, 53 ans, et sa femme, Li Chenhui, 44 ans, pour « incitation à la subversion du pouvoir de l’État ».

En plus d’être chacun passible d’une peine de sept ans de prison, ils doivent tous deux payer une amende de 250 000 yuans (environ 29 700 £) pour avoir mené une ” opération commerciale illégale “.

Une source locale a déclaré à Open Doors :

« Ce n’est pas le premier cas de libraires religieux condamnés à une peine de prison. Cependant, sept ans et une lourde amende sont rares. L’association caritative affirme qu’au cours des cinq dernières années, Yuchun et Chenhui ont imprimé et vendu de la littérature chrétienne jusqu’à ce que leur imprimerie soit fermée par les autorités en juillet 2021. Selon ChinaAid, plus de 210 000 livres ont été confisqués dans l’entrepôt et l’atelier. Le couple était accusé d’avoir dirigé une entreprise sans licence ainsi que d’« incitation à la subversion du pouvoir de l’État ».

Les quatre enfants du couple, âgés de quatre à 22 ans, vivent désormais chez leurs grands-parents.

En septembre 2020, un libraire chrétien de la province du Zhejiang a également été condamné à sept ans de prison et à une amende d’environ 22 700 £ pour activités commerciales illégales présumées, exploitant une librairie en ligne vendant de la littérature chrétienne. 

Partager cet article

5 commentaires

  1. 2 ans de prison en France pour avoir vendu de la littérature contestant l’histoire officielle de la République Démocratique de France ?
    La démocratie est la paravent de la dictature du nouvel ordre mondial.

  2. Il y a quelques années, à Rennes, l’excellente librairie catholique a dû fermer. A sa retraite, la libraire n’a pas trouvé de successeur. A une époque, son magasin si accueillant, joli, riche de livres, dont beaucoup pour enfants, cartes, images evidemment, toutes sortes d ‘objets religieux de très bon goût, était attaqué au point que la sécurité des personnes qui y travaillaient était menacée. Un article publié dans Ouest France a attiré l’attention, les clients et amis ont afflué. Même les présentoirs de cartes postales étaient renversés sur le trottoir.
    Une vitrine merveilleuse était consacrée aux crèches du monde entier.
    Elle était située dans une rue toute proche du Parlement de Bretagne- Palais de Justice et d’un commissariat.

  3. Le dimanche 19 décembre 2021, à 22h31, heure de Paris, après presque deux mois entiers de silence, Vincent Reynouard, toujours en clandestinité, a enfin donné de ses nouvelles pour rassurer tous ceux qui s’inquiétaient depuis sa disparition le lundi 25 octobre de son ex-appartement du Grand Londres. Voici le texte qu’il a écrit pour ses amis et soutiens et qu’il souhaite faire paraître en exclusivité dans RIVAROL. C’est un très beau cadeau de Noël qu’il nous fait, même si, bien sûr, rien pour lui n’est réglé sur le fond et sa situation reste évidemment très précaire car il est toujours recherché activement par la police britannique, agissant, semble-t-il, sur demande des autorités françaises en vue de son extradition. Rappelons qu’il a été condamné à 29 mois de prison ferme par la justice française depuis son exil au Royaume-Uni le 16 juin 2015. Il a plus que jamais besoin de nos prières.
    https://jeune-nation.com/actualite/actu-france/vincent-reynouard-vivant-et-libre-donne-de-ses-nouvelles

  4. Librairie Saint Germain

Publier une réponse