Bannière Salon Beige

Partager cet article

Religions : L'anglicanisme

5 “évêques” anglicans rejoignent l’Eglise catholique

Aévêques anglicans traditionalistes, opposés au virage libéral de leur hiérarchie, ont rejoint l'Eglise catholique romaine. Les évêques Andrew Burnham, Keith Newton, John Broadhurst, Edwin Barnes et David Silk ont répondu à la Constitution apostolique Anglicanorum Coetibus. La communion anglicane d'Angleterre et du Pays de Galles compte un peu plus de 100 évêques. Les 5 prélats écrivent (voir l'intégralité de leur communiqué) :

"Nous avons été perturbés par des évolutions … dont nous croyons qu'elles sont incompatibles avec la vocation historique de l'anglicanisme et la tradition de l'Eglise depuis près de deux mille ans".

Ce retour au sein du giron de l'Eglise va permettre la création d'un ordinariat, une structure spécifique qui regroupera les anglicans transfuges. La création de cette structure fera l'objet d'une réunion de la Conférence épiscopale catholique la semaine prochaine.

Deo gratias

Partager cet article

10 commentaires

  1. On les comprend quand on lit sous la plume de leur chef,archevêque de Canterbury “qu’une relation sexuelle active entre deux personnes du même sexe est comme un reflet de l’amour divin” (sic) et donc assimilable au mariage
    schocking….Isn’t it ….???!!!

  2. À Senex:
    Comment quelqu’un qui connaît l’Écriture sans doute mieux que moi peut-il écrire des choses pareilles ? N’a-t-il pas lu Genèse 2, 24:
    “C’est pourquoi l’homme quittera son père et sa mère, et s’attachera à sa femme, et ils deviendront une seule chair.”
    Ou encore n’a-t-il pas lu le Cantique des cantiques ?
    J’ai parcouru la Bible et nulle pas on n’exalte les relations homosexuelles. Allez relire la Bible, monsieur l’archevêque de Canterbury !

  3. il va y avoir des problèmes de dogme non ?
    [Non : ils adhèrent au CEC. Il ne faut pas confondre les Anglicans avec les protestants. MJ]

  4. [email protected] La Sainte Écriture est très claire; Génèse XIX raconte la triste fin de Sodome et Gomorrhe, et de leurs habitants…dont les moeurs sont bien nettement stigmatisées.Dans la Bible “connaitre” signifie” avoir une relation sexuelle ; on dit “un tel connut sa femme et engendra….”L’amour ne justifie pas n’importe quelles pratiques…Merci

  5. pas de pb de dogme ? avec eux non sans doute mais tous les Anglicans ne croient pas à la transsubstantiation par exemple, ce qui pose quand même un petit pb.
    [Pas dans le fond. C’est comme si vous disiez que certains catholiques ne croient pas en la Présence réelle. Cela ne remet pas en cause l’Eglise. MJ]

  6. Alléluia ! Quelle nouvelle !!

  7. A quand le ralliement de la reine Elizabeth??

  8. @ Senex
    Est-ce bien de “Mgr” WILLIAMS Rowan (très à gauche, islamophile et druide de surcroit!) dont il s’agit?

  9. Rowan Williams,né en 1950, est le chef “spirituel”de la communauté anglicane, archevêque de Canterbury depuis 2002 .
    En pleine gnose…!
    L’important pour lui, c’est la fidélité dans l’union qu’elle soit homo ou hétéro.Il est dommage que ce pathos gnostique pénètre aussi des cathos qui tombent dans les pièges de l’hypertradition (templiers, chevaliers ésotériques,druides,théosophes etc)où nagent les requins spirites et “initiés” de tous poils…Merci.Prions pour ces égarés..

  10. Tardif !
    Ces “conversions” sont bien tardives et certainement intéressées, mais peu importe, tant ce qui est en cause est plus le symbole que les personnes même si chacun a le droit au respect.
    On sait en effet que l’église anglicane a été le fer de lance de l’anti catholicisme et un soutien, voire un inspirateur du protestantisme du millenium en angleterre, cette forme d’alliance depuis Cromwell des juifs et des protestants “adaptés” et donc anglais pour fonder le nouvel Israël.
    Elle a également soutenu et financé 1905, après l’avoir fait de la Révolution française avec à chaque fois les dégâts que l’on sait.
    Ceux qui viennent aujourd’hui vers nous ne pouvaient l’ignorer.
    Cet effet se place dans le contexte de l’évolution des mentalités religieuses au niveau de la “base” des croyants puisque aux Pays-Bas, en Suisse le catholicisme redevient majoritaire.
    Il progresse aussi fortement en Allemagne et commence à relever très faiblement et timidement la tête en Suède.
    [On ne sait pas assez que les pays scandinaves comme la suède, la Norvège, la Finlande, sont des pays confessionnels : c’est à dire que les autres religions, ultra modestes, sont interdites de pouvoir au travers de leurs membres. Ceci ne dérange en rien Bruxelles que seuls les catholiques semblent gêner.]
    Certains ” élus et éditorialistes européens” même, au contraire, s’offusquent ouvertement que le “pays de Calvin” ou le “pays de Luther” puissent se dire catholiques.
    On commence d’ailleurs de plus en plus à reprendre volontairement, comme pour indiquer aux populations où elles devraient forcément se trouver, ce type de dénomination un peu partout dans la presse, bien pensante, il va de soi.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services