400 versets du coran incompatibles avec la République

Suite aux propositions irréalisables d'Alain Juppé, qui entraîneraient une modification fondamentale du coran, même Le Point est obligé de reconnaître l'incompatibilité de la religion musulmane avec les valeurs de la démocratie occidentale. Voici ce que propose Alain Juppé sur son blog :

"Et l’Islam dans tout cela ? Je ne veux pas éluder cette question qui, formulée plus ou moins explicitement , est omniprésente dans le débat actuel.

J’y ai longuement réfléchi. J’en ai parlé avec des interlocuteurs de tous bords. Récemment encore avec le jeune maire de Tourcoing, Gérald Darmanin , avec lequel je me suis trouvé en grande harmonie de pensée. Peut-être parce que nous sommes tous deux maires et que notre expérience quotidienne nous vaccine contre les simplifications idéologiques .

De deux choses l’une :

– ou bien l’on pense que la religion musulmane n’est pas soluble dans la République , et alors il faut se préparer à une forme de guerre civile ;

ou bien l’on est convaincu qu’il existe une lecture du Coran et une pratique de la religion musulmane compatibles avec nos valeurs et notre mode de vie, et alors il faut travailler avec détermination à poser des règles claires entre les musulmans qui partagent cette conviction et la République. Ce ne sera pas facile. G. Darmanin rappelle que cela n’a pas été facile avec l’Eglise catholique jusqu’au début du siècle dernier. Ce sera plus difficile encore avec la religion musulmane qui n’a pas d’organisation hiérarchique. Mais il faudra le faire pour clarifier la question des lieux de culte et de leur financement, la question des imams, de leur recrutement et de leur formation. J’ai dans cet esprit proposé que les imams de France prêchent en français et soient titulaires d’un diplôme de formation à l’histoire et aux lois de la République.

Pour montrer l'ineptie de tels propos, il n'est même plus besoin d'aller chercher des spécialistes de l'islam comme Annie Laurent ou les écrits de Bernard Antony, Le Point s'en charge :

"Relire le Coran à l'aune de la République, est-ce possible ? Alain Juppé a bien conscience de la difficulté du fait de l'absence d'un clergé hiérarchisé à la tête de l'islam. Si bien qu'aucune autorité théocratique ne peut recontextualiser le Coran et faire le tri parmi plus de 400 versets en conflit avec le droit français.

Les versets concernant le statut des femmes sont en infraction avec l'égalité républicaine. Idem s'agissant du droit successoral islamique. Le droit pénal issu du Coran institue une sorte de loi du talion et le recours aux châtiments corporels (jusqu'à la mutilation) qui sont en contradiction avec le droit pénal français issu des Lumières.

Qui fera ce travail ? Les musulmans français sont-ils plus clairement appelés par Alain Juppé à un schisme pour accoucher d'un islam de France apaisé ? Cela aurait le mérite de la clarté. Mais cela ne serait pas non plus sans risque pour la paix civile…"

Commentaires (3)

Médias / 13 juin 2016 : Terrorisme /

Louis Aliot, Vice-président du Front National, était l’invité de Bruce Toussaint sur I-Télé

http://www.frontnational.com/videos/louis-aliot-sur-itele-9/

Rédigé par : Marino | 13 juin 2016 11:37:05
____________________________________

Vous dite que le coran institue une sorte de loi du talion,Ils avait une telle haine de notre Seigneur Jésus Christ ses grandes prêtres JUIFS ,qu'ils se sont lié avec le malin ,d'ou le coran qui parodie les évangiles .Ne ditons pas que le malin et ses sbires sont des âmes qui singe DIEU.Sans cette HAINE pas de coran.

Rédigé par : gerard | 13 juin 2016 11:39:31
____________________________________

Pour eviter la guerre civile, le plus simple est sans doute de faire deriver un peu notre interpretation des droits de l'homme… En fin de compte, il ne s'agit pas des droits de la femme…

Rédigé par : Hyperbole | 13 juin 2016 11:40:27
____________________________________

Laisser un commentaire