Bannière Salon Beige

Partager cet article

Eric Zemmour : « Vous n’avez absolument rien fait quand vous étiez au pouvoir (…) Vous montrez votre soumission à la gauche »

France : Politique en France

Comme le souligne Christine Kelly en introduction, c’est la première fois qu’un représentant de la « droite » chiraquienne et sarkozyste a le courage de venir débattre avec Eric Zemmour. Heureusement qu’elle l’a précisé car Jean-François Copé a développé les mêmes éléments de langage que la gauche.

 

Partager cet article

22 commentaires

  1. Zemmour, magistral face à Copé!

  2. Ceux qui poussent à l’affrontement sont ceux qui on fait rentrer toute cette immigration inassimilable et qui ont respecté le pacte euro-arabe d’islamisation de la France.

    Copé croit que de défaire les ghettos va modifier l’islam de quelque manière que ce soit, quelle ignorance, quelle absence de vision, quel aveuglement ! Il n’a pas varié en 40 ans et pérore encore sur les ruines du pays…

    Cervelle vide, du néant, du blabla et de la langue de bois, ce n’est pas étonnant que personne ne lise son livre.

    Je n’appelle pas cela un débat, Zemmour se démène face à du vide apathique : Zemmour vs Droopy

  3. Quel prétentieux ce Copé ! Il pense avoir résolu le problème de l’immigration parce qu’il a fait supprimer quelques barres de HLM, pas avec son argent mais avec des milliards d’argent public et pense que cela lui permet de regarder Zemmour de haut. Avec ses amis au gouvernement, il a montré qu’il était incapable de résoudre ce problème mais incapable et prétentieux, cela fait un peu trop.

  4. Avec Copé, on va en faire tout un fromage. Depuis le temps qu’il vit à l’abri de Meaux…
    … qui est un fromage à pâte molle !

  5. Copé est le symbole-même de cette « droite » arriviste et faux-cul que nous détestons, qui n’a que des intérêts mais aucune conviction, qui a conduit la France là où elle est aujourd’hui, et qui n’a jamais fait que le lit de la Gauche dont elle a adopté, pour tenter de l’amadouer, les concepts, les tics de langage et les réflexes pavloviens sur  » l’extrême-droite « … Bref, cette « droite » usurpatrice qui n’a pour électeurs que des cocus …

    Dommage qu’Éric Zemmour n’ait pas insisté sur le programme-bidon (car jamais appliqué) du parti chiraco-sarkozyste, notamment en demandant à Copé en quoi il était différent de celui du FN, et en lui rappelant que les propos sur les « bruits et les odeurs » des immigrés, jamais prononcés par J.M. Le Pen, étaient bien ceux de son patron Chirac : il est sûr que Copé-Tartuffe, la main sur le cœur, nous aurait alors juré qu’ils étaient exempts de tout racisme ou xénophobie… Ben, voyons !

  6. Effectivement ce Copé du bla bla bla, c’est normal c’est un avocat mais incapable de dire ce qu’il fera pour lutter contre l’islamisme, et que sa mouquère s’appelle Nadia ,on s’en moque, grand bien lui fasse. Mais qu’il arrête de prendre les français pour des zozos, je comprends pourquoi tous ces pseudo-droite ne veulent pas s’affronter à Zemmour parce qu’ils savent qu’il a raison et qu’ils vont se faire renvoyer dans les cordes. De toute façon LR est mort. On attend une vraie droite

  7. L’intérêt de ces face à face c’est de faire ressortir par contraste les personnalités des intervenants . Zemmour est quelqu’un de simple; ce qui n’est pas courant. Face à lui, chevènement révèle sa fatuité radoteuse, Cambadélis son arrogance rageuse.Ne parlons de BHL : un paon . Quant à Copé, il n’a pas révélé mais il a étalé sa sotte suffisance ainsi que la la malveillance propre à ce genre de type.

  8. Débat cafouilleux se soldant par un match nul. Il ne restera vraisemblablement pas dans les annales.
    Reconnaissons à Copé le mérite de l’avoir accepté.

    • Il n’y a qu’un « copéiste » à tous crins pour dire que le maire de Meaux a fait jeu égal avec Zemmour, et encore, parce qu’il n’a certainement pas regardé le débat ! En fait, Copé a été carbonisé et atomisé quand Zemmour a abordé les reniements de la « droiche » et sa soumission aux diktats de la Gauche…

  9. Ce type, la dhimmitude de la droite personnalisée, n’a pas fait un pli face a quelqu’un qui ne court pas derriere des électeurs et qui a une vraie vision strategique !

  10. Celui-ci est l’archétype du bon a rien, un avatar réduit, façon « Bai rou ».

    Bravo Mr de Zemmour pour avoir détricoté ce socialiste, un pitoyable traître aux capacités intellectuelles ridicules, qui trône sur une population d’à peine 77000 âmes.

  11. Copé est très fort pour estourbir son auditoire , distiller la confusion….. et ne répondre qu’à10% des questions de Christine Kelly.
    Quel dommage ! On aurait aimé en savoir, comme le prescrit Victor Hugo, s’il avait fait évoluer sa culture gastronomique , pâtissière et viennoise…

  12. Le débat fut heurté et la pauvre Christine Kelly vite débordée, mais elle en prit son parti et s’en amusa presque.
    On sentit chez Coppé et Zemmour une volonté de polémiquer sans aller trop loin.
    Plusieurs points forts les réunissent : apparente estime réciproque, origine de familles juives d’Afrique du Nord, cursus universitaires proches, familles et pensées politiques peu éloignées.
    Ces points communs non dits étaient peut-être le plus intéressant.

  13. Cope venu pour regler ses comptes , et a du dire , vous allez voir comment je vais me le faire ce Z pretentieux ideologue de plateau !
    insolent pour traiter Zemmour d’extrémiste dangereux , d’ideologue sans aucune notion de terrain , de racoleur de foules , de pousser a l’affrontement et a la violence , alors que Mossieur est pour l’apaisement , le dialogue et la paix entre les peuples !
    et bien d’autres « compliments « ! la pauvre christine K a failli perdre sa patience pour tenter de poser de nombreuses fois la question
    « et la droite Mr Cope  » en fait quand la droite est arrivée sur le tapis ..ça a fait pschitt!!
    Zemmour a ete brillant , insistant que le combat des idées était une priorité face a un politicard imbu de sa gestion ,radotant les mêmes formules eculées
    et ventant son action a Meaux qui est un exemple pour les maux de la France en mots bien creux !

  14. J’ai essayé d’ecouter avec patience et impartialité ce débat. Ce fut un dialogue de 1/2 sourds au bord de la polémique d’ailleurs, Zemour eut l’intelligence de faire remarquer a Coppé que les exemples qu’il donnait étaient ponctuels, il est dommage qu’il n’ait pas en ces cas parlé de la takia en ce qui concerne les strategies conquérantes sur le long terme de l’Islam là ou les musulmans sont minoritaires, ce qui doit inciter les maires qui ont certaines reussites a etr3e particulierement vigilants; En cela les maires profondement catholiques ont une avance car pour pouvoir obtenir le meilleur des musulmans, il est necessaire de leur opposer , non les soi disant valeurs de la Republique Francaise qui a leurs yeux ne valent rien mais les valeurs Chretiennes , particulierement les valeurs Catholiques. (Moyen : appliquer dans la controverse la methode de reflexion Ignacienne qui est valable d’ailleurs pour tous croyants et incroyants et en apparté pouvoir leur faire comprendre a partir de la Genèse ou Dieu dit « créons l’homme à Notre Image » la nécessité de meditater sur la question de comprendre comment l’Homme peut dans sa maniere habituelle d’agir être dans sa reflexion intelligente et agissante a l’Image de Dieu, je laisse cette meditation a faire a tous ceux qui me liront, ils seront heureux de comprendre a la fin que l’Homme dans ses actions qui ne découlent pas de sa nature corporelle animale qui reflechit binairement , pose par sa reflexion toutes ses actions intelligentes a l’image de Dieu donc Trinitairement bien que de facon imparfaite)
    2e reflexion:
    J’ai été profondement déçue par le petit constat de Zemour et de Coppé quand ils ont parlé de la Dite crise petroliere de 1973-74 et que aucun des deux n’ait encore compris que cette crise petroliere n’etait pas une crise pétrolière mais une crise financiere mondiale provoquée par les Etats Unis d’Amerique qui etant en depression industrielle, vraissemblablement générée indirectement par le prospérités de l’Europe des 6 et le Japon qui avait pris une grande avance technologique due d’ailleurs au fait que les USA s’epuisaient financierement dans la guerre froide et leur avance en revanche dans le domaine spatial, ayant le Dollar comme étalon financier international, mirent en marche la planche a billet et firent ainsi tousser le monde entier provoquant par reaction de défense pour ne pas vendre a perte une hausse des prix de vente en dollars de toutes les sources d’energie exportables dont majoritairement le pétrole.
    A contrario Les produits europeens non energetiques devinrent tres chers a l’exportation et même japonais dans une moindre mesure.
    C’est d’ailleurs curieux que ni Zemour ni Coppé admirateurs de C.de Gaulle n’aient ni l’un ni l’autre profité pour faire cette analyse qui leur aurait permis d’être d’accord sur le fait que C.de Gaulle avait raison de proposer régulièrement aux états de revenir a l’étalon Or ; mais l’Etat americain mettait son veto car l’URSS avait de grosses ressources en Or. et qu’il fallait le faire chuter son economie plus rapidement en n’utilisant pas ce metal comme étalon , le probleme est que les Etats unis font regulierement le coup et que c’est une des raisons pour lesquelles ils ne veulent pas de la concurence de l’Euro ni du yunan d’ailleurs et qu’ils ont généré la guerre d’Irak a cause de son choix d’etre payé en Euros pour son petrole,.
    Chaque fois que leurs interets sont en jeu tout est bon pour abattre ceux qui resistent a l’hégémonie de leur monnaie.

  15. Copé ne se rend même pas compte que la gauche lui dicte sa politique et qu’il court à l’échec avec son refus de l’alliance avec le RN.
    Zemmour particulièrement magistral ici. Par exemple quand il dit qu’il a la même ligne que Macron

  16. popularité des idées de Copé

    En 2016 résultats de la primaire de la droite sur 4 millions de votants :

    Jean François Copé ……0,3%

    la France entière en rit encore !!!!

  17. Sur le fond d’abord et sur la forme aussi la solution de Copé à Meaux d’avoir détruit des barres d’immeubles et d’avoir dégétthoïsé ses cités n’est , comme l’avance Zemmour, que déplacements du problème.
    Les dealers et islamistes sont allés voir ailleurs et reviendront lorsque les élus locaux des cités voisines appliqueront la même politique non sans grands renforts de contributions fiscales.
    Croire comme Copé que les problèmes de l’immigration sauvage et débridée peuvent se régler à Meaux intra-muros est illusoire.

Publier une réponse