Une réflexion au sujet de « 3 projets de loi pro-avortement rejetés »

  1. Christophe

    Le Chili a un président formidable Sebastian Piñera et une majorité de bons sénateurs.
    En France, on a le choix entre 10 franc-maçons dont aucun n’est réellement contre l’avortement.
    C’est l’illusion démocratique.

Laisser un commentaire