240 églises sont menacées de destruction

Communiqué de Karim
Ouchikh, conseiller de Marine Le Pen à la Culture, à la Francophonie et à
la Liberté d’expression, Président exécutif du SIEL :

"Profitant
de la complicité passive du ministère de la Culture, la mairie
socialiste d’Abbeville s’apprête à démolir l’église Saint-Jacques au
motif, largement contesté par les spécialistes, que cet édifice
religieux menacerait de s’effondrer
. Manifestement la vérité est toute
autre : le refus délibéré des pouvoirs publics d’entreprendre à temps
les travaux de restauration qui étaient indispensables à la sauvegarde
de cette admirable église de la Somme, a précipité la dégradation d’un
monument
vulnérable qui avait pourtant survécu aux terribles
bombardements de la Seconde Guerre mondiale.

A bien y regarder,
cette coupable inertie dévoile l’existence d’une réalité accablante,
soigneusement dissimulée aux yeux de nos compatriotes : fort d’un
ensemble architectural remarquable comprenant 100.000 édifices, dont
seuls 15.000 sont protégés au titre des monuments historiques, le
patrimoine religieux français est délaissé sans honte par l’Etat et les
collectivités locales
, au point que 240 églises au moins, dont 13 à
Paris, sont aujourd’hui menacées d’opérations de destruction.

Devant
pareille atteinte à l’intégrité de notre patrimoine historique, – qui
demeure inséparable de l’identité charnelle de la France, si bien
célébrée par Fernand Braudel -, Marine Le Pen et le Rassemblement Bleu
Marine exigent solennellement de François Hollande et de son
gouvernement la mise en place immédiate, en tous points de notre
territoire, d’un moratoire interdisant la destruction des édifices
religieux
mais aussi la programmation d’investissements publics
destinés, grâce à un redéploiement intelligent des crédits alloués au
budget de la culture, à préserver enfin les églises de France des
outrages dont elles sont perpétuellement victimes."

18 réflexions au sujet de « 240 églises sont menacées de destruction »

  1. G

    C’est sûr, tous ces théâtres déficitaires qui tiennent à coups de subventions émanant des collectivités territoriales, ces pièces qui promeuvent ouvertement une idéologie christianophobe, les aides à la construction de mosquées, coûtent cher au contribuable à qui on n’a jamais demandé son avis.

  2. Judith

    Je crois qu’il est temps de demander à l’État successeur de la loi de 1905 de restituer toutes les églises et tout ce qui a été confisqué en 1905 et de dire la Vérité : jamais l’État de 1905 n’a été propriétaire de ce patrimoine et il ne l’avait pas constitué depuis le début de la christianisation de la Gaule. Ces biens ont été financés au cours des âges par les fidèles catholiques, riches et pauvres, princes et peuple, français et autres, les Rois et les Reines de France, et pour les plus récents comme la Basilique du Sacré-Coeur de Montmartre, la Basilique de Lisieux, le Sanctuaire de Lourdes, par les souscriptions des catholiques de France et du monde.

  3. Jean

    Pourquoi ne pas rendre ces églises à leur propriétaire légitime ?
    “La puissance publique” étant – là aussi – impuissante et incapable d’entretenir ses propres édifices , elle devrait les remettre à l’Eglise qui en a été spoliée au début du XX eme siècle.

  4. Malleus

    C’est une démarche concertée et volontaire, bien sûr : pourquoi les édifices religieux en France deviendraient-ils tous si dangereux, si coûteux à entretenir, alors que la question ne se pose nulle part ailleurs en Occident.
    C’est effectivement une grande manoeuvre stratégique qu’on entrepris les politiques maçons et anti-chrétiens : ne plus restaurer les églises, puis prétendre qu’elles deviennent dangereuses pour en réclamer la démolition.
    En Egypte, ils ne procèdent pas autrement.

  5. nemo

    à jean et judith …
    il ne faut pas réclamer trop fort la restitution des édifices religieux car si, par extraordinaire, l’état le faisait … l’église de France serait en faillite généralisée .
    Ce n’est un secret pour personne que les diocèses survivent péniblement en bradant parfois même leur immobilier pour boucher les trous !
    les finances de l’église (de France) sont à peu près aussi “brillantes” que ses vocations (il y a peut être un lien dailleurs)

  6. Pierrot

    Que faire, à part menacer les maires avec la perspective des municipales ???
    Dans le cas de St Jacques, un groupe Facebook existe depuis plusieurs années, assez fourni, relayant les initiatives mises en place, mais la mairie semblait clairement avoir décidé de faire disparaître l’église du paysage…

  7. chouan 12

    une bonne fois pour toutes, que cet état et ces municipalités incapables rendent ce qu’ils ont volé depuis la révolution ou alors qu’ils s’en occupent. Où sont nos évêques, qu’ils montent au créneau et bombent le torse. avec Gouda 1° il n’y a que cela qui marche, devant Poutine on aurait dit un chien battu, il faut lui donner une leçon

  8. Jean Theis

    Tous les commentaires sont excellents. Reste que les maires, et gouvernants en général, ont été élus par nous (ou nos voisins). Les électeurs étaient d’accord avec le programme des candidats.
    Et maintenant ils s’étonnent et s’indignent que leurs élus ne s’occupent pas de nos églises, voire qu’ils font tout pour les détruire ?

  9. Soleo23

    Coûte que coûte, la France ne survivra que Chrétienne et Royale. Comme Elle le fut pendant 1.500 ans sous le règne de 45 rois, ainsi que le démontrent nos cathédrales, nos nefs, les clochers de nos campagnes. Ceux qui les démolissent aujourd’hui, se condamnent à devoir les rebâtir eux-mêmes, un jour, de gré ou de force.

  10. Judith

    nemo, si, il faut réclamer la restitution des biens de l’Église. Reprenons l’histoire de l’Église depuis la christianisation de la Gaule : vous croyez vraiment que 108 ans depuis 1905 sont à mettre en balance avec 2000 ans ? Vous croyez que le Christ-Jésus abandonnerait Son Église au temporel et au spirituel ? Certains sanctuaires ont été rendus à l’Église en France et ils vont très bien parce-que le monde catholique s’en occupe.

  11. chouan 12

    Non seulement les églises qu’ils doivent restituer mais tous les biens, et depuis la révolution. Mais si certains diocèses ne sont pas en forme financièrement, qu’ils continuent à brader liturgie et sacrements, qu’ils suppriment les messes à tour de bras comme cela se passe actuellement chez nous et continuent à mettre des laïcs à la place des prêtres et ça ira mieux!!!!!!!!

  12. Yannh

    D’accord avec Suffit. S’il y a de l’argent pour les mosquées, il doit y en avoir pour les églises. Seulement voilà : nous sommes gouvernés par des cathophobes. Par contre la France a affirmé haut et fort qu’elle participerait (les con-tribuables) à la recontruction des mausolées du Mali. Bravo Normalito 1er…

Laisser un commentaire