Bannière Salon Beige

Partager cet article

Homosexualité : revendication du lobby gay

24 mars : occupation des Champs-Elysées

Frigide Barjot a annoncé à Tours que pendant la manifestation nationale du 24 mars à Paris les manifestants seront invités à rester sur place, aux Champs-Elysées :

"au lieu de défiler longuement et de perdre des gens dans le défilé, nous allons nous arrêter et nous stocker, nous allons rester, dans le pacifisme, dans la convivialité (…)". "Nous montons à l'assaut non pas de l'Elysée parce que nous sommes légalistes et républicains, mais de la loi Taubira, qui est illégale".
"On ne partira pas tant qu'il ne se passera pas quelque chose
[…] on ne partira pas tant qu'il ne se passera pas quelque chose", "nous resterons jusqu'à être entendus".

Partager cet article

86 commentaires

  1. Mauvaise idée…
    1- on a besoin d’être en mouvement ; on ne vient pas en boîte de nuit, avec DJ-machin et musique de teuf.
    2- “F.B.” a peut-être le loisir de rester à attendre ; mais pas la majorité des manifestants, qui ont une famille, une vie à gagner, et pour beaucoup, un car à prendre pour refaire 6h de route pour le retour…

  2. Mauvaise idée de l’annoncer avant… ils vont nous interdire la manif, à ce train là

  3. Cela commence à devenir TRES INTERESSANT … comme dirait le ” grand rayé ” du Livre de la Jungle !…
    ” A l’attention de Frigide Barjot : combien de compagnies de CRS avec LMPT pour qu’il se passe vraiment quelque chose ?…”

  4. Pour une fois que l’idée de cette “meneuse d’hommes” est judicieuse – occupation du terrain – on ne va pas commencer à la mettre en cause. Cependant, être légaliste, pourquoi faire? Si c’est l’état qui compromet la légitimité il est “légal” de se révolter et de cesser de lui obéir.
    Quant aux enfants, à la famille, et tout le bastringue (le travail aussi) il des moments dans l’histoire où on les oublie pour aboutir à l’honneur et la dignité.
    Et bien oui, il y a des familles qui se passeront du père ou de la mère, le temps de sauver la France. Sinon, il n’est même pas besoin de se déplacer.
    Quant au travail, cela ferait la plus belle grève du siècle si personne de reprenait le travail lundi…

  5. Républicain ?
    C est obligé ou pas ?

  6. Il est vrai que cette idée pourra gêner ceux qui ont un car ou un train à prendre… et même ceux qui viendront avec des jeunes enfants.
    Mais encore faut-il tous tenir sur les Champs-Elysées puissent accueillir 1 à 2 millions de personnes. Si toutes les avenues adjacentes sont fermées, comment y avenir autrement que par le parcours officiel (les trois points de départ). Mais faisons confiance au Général Dary qui a l’habitude des défiles sur les Champs !

  7. Et puis je ne sais pas où elle a vu que nous étions républicains !

  8. Ce n’est pas l’endroit pour faire ce genre de choses. Si elle veut occuper une place de Paris, qu’elle prend la Concorde mais après l’écoulement de la manif.
    Moi, j’ai mes chats à nourrir et il faut que je sois rentrée le soir à Rouen. Je veux bien, mais une journée pas plus. Sinon, beaucoup de gens lâcheront le mouvement. Il faut l’inciter à revenir sur cette idée et lui dire que cela risque de provoquer l’interdiction de la manifestation par le Préfet. Je veux défiler et pas avoir des crampes dans les jambes.
    Ecrivons tous à Frigide et demandons-lui de retirer ce funeste projet d’occuper les Champs. Je suis contre.
    C’est dangereux car les millions de manifestants qui viendront sur les Champs peuvent se faire massacrer. Est-ce cela qu’elle veut ?
    Non, on vient tous pour défiler et non avec nos tentes et nos sacs de couchages. Je préfère laisser cela aux Parisiens qui le feront mais les provinciaux ont des obligations le lendemain. On vient, on manifeste, c’est tout. Occuper une place, c’est le problème de madame Barjot, pas le nôtre.
    Moi, j’ai Tigrette, Kalinka, Ponpon et Freyja à nourrir et ils ont besoin de moi.
    Alors, rester aux Champs-Elysées cela ne me plait pas. Je veux défiler. Point final.

  9. VdR
    Ceux qui ne pourront rester repartiront évidemment.
    Mais plusieurs dizaines de milliers se relayant sur les Champs-Elysées, c’est autre chose que sur une placette de Madrid où qu’un terrain vague du Caire.
    Je souhaite surtout qu’ils ne soient pas appelés “les indignés”.

  10. C’est une excellente initiative! La symbolique est importante. Je souscris.

  11. bonne idée faut juste prévoire un sac de couchage !et des truc a manger c’est comme ca qu’ont fera bouger les chose !

  12. Très bonne idée : ceux qui le peuvent devront rester sur place, pacifiquement mais résolument.
    Seul un sit-in prolongé et une “épreuve de force” pourra faire reculer le Gouvernement !

  13. “nous sommes légalistes et républicains” et “la loi Taubira qui est illégale”
    FAUX : la loi Taubira est légale (mais pas légitime)… et donc si l’on est légaliste il faut la respecter.
    ET surtout il faudrait se poser la question d’un régime républicain capable d’engendrer de telles lois.

  14. Exact et en plus on est pas forcement républicain et légaliste …

  15. Il est évident, pour qui a un minimum de culture politique, que Frigide Barjot et Hollande sont pris dans un piège mortel :
    Dire que la loi Taubira est illégale n’a aucun sens au regard de la légalité républicaine, compte tenu de ce que nous savons de l’histoire de la RF !
    Et de même avoir donné l’ordre au CESE de refuser de valider les 700 000 pétitions est tout aussi insensé au regard des ” valeurs républicaines ” qui ont illustré l’histoire de la RF ! !
    La boîte de Pandore est désormais ouverte et Dieu Seul sait ce qui va se passer le 24 mars 2013 sur les Champs Elysées ! …
    Sommes-nous engagés dans un extraordinaire mouvement contre-révolutionnaire, comme seule la France est en mesure de l’inventer ou bien …
    http://cril17.info/

  16. Comme les projets sortent des loges donc devant le grand orient qu’il faut siéger.

  17. Bien sûr, elle ne s’adresse pas à ceux qui viennent de loin.
    Bien sûr, elle ne s’adresse pas aux familles.
    Bien sûr, elle ne demande à personne de renoncer à son travail s’il est actif.
    Bien sûr, elle pense que des gens pourront se relayer – pensons aux adorations perpétuelles !
    Bien sûr, il faut affiner le projet.
    Mais vient un moment où il faut mettre devant la réalité ce microcosme hors-sol et nihiliste.
    Mais vient un moment où il faut que François Hollande comprenne et s’il est dur d’oreille, il n’est pas aveugle !

  18. Encore une idée barjot… D’accord avec VdR
    C’est impossible à tenir pour la très grande majorité des manifestants qui ont des enfants, habitent loin, ou sont âgés, etc. De plus, quid de l’intendance ?
    C’est donner au pouvoir l’occasion de dénombrer, la diminution graduelle (et fatale) du nombre de manifestants et de l’exhiber comme une preuve de notre usure et de notre démobilisation progressive.
    L’histoire à montré que les “troupes d’occupation” ne peuvent qu’attendre l’heure de la défaite, et que la guerre de position est mauvaise pour le moral des troupes…

  19. S elle dit de défiler, certains sont contre. Si elle dit de ne pas défiler, d’autres sont contre. C’est difficile de contenter tout le monde.
    Le fait de se rendre sur les Champs-Élysées, c’est déjà défiler.
    Quant aux non républicains, nostalgiques d’un 6 février 1934, qu’ils s’abstiennent de venir. On sait ce que çà avait donné (morts, blessés et en 1936 : victoire du Front Populaire).

  20. S’il faut être républicain, je reste chez moi. J’execre çe système politique qui, combine à la démocratie, a mené la France presqe au fond du gouffre.

  21. Personnellement, je trouve cela plutôt positif de voir que les portes paroles de la Manif pour Tous réalisent qu’une simple promenade sur le Champs n’aboutira à rien. Si cette manif ne gêne personne, ne bloque rien, alors il ne faut pas espérer la moindre réaction de la part du gourvernement.
    Nous avons tous vu la façon dont nous avons été traités avec 1 million de personnes, il serait naïf de croire qu’en étant plus nombreux, ce sera différent. Ce gouvernement fait la sourde oreille.
    Sans parler de violence, il est évident que le but d’une manifestation est de provoquer une réaction. Gêner la circulation ou rester suffisamment longtemps sur place pour interpeller aussi les media étrangers, c’est peut-être pas une mauvaise idée. J’ose croire que M. Hollande craigne pour son image internationale.
    En revanche, je ne saisis pas très bien l’obsession “républicaine” de Mme Barjot.
    Ce serait sympa que des historiens nous dressent une liste des gros mouvements de foule qui ont permis de faire changer les choses en France sur les derniers siècles. On a beau en être au 21ème, les règles du jeu sont toujours les mêmes.
    Autre question : est-ce vraiment judicieux d’emmener ses enfants dans une manifestation ? N’est-ce pas le risque que l’on reste toujours au stade bisounours avec la présence de nos chers petits.
    A sylvie : j’espère que vous plaisantez lorsque vous parlez de vos chats ?? Sachez Madame qu’il y a des éleveurs qui arrivent à s’organiser depuis le Sud-Ouest pour venir manifester, malgré le bétail à nourrir ou à traire. Vraiment j’espère que vous plaisantez lorsque vous parlez de vos quatre chats qui ont besoin de vous.

  22. Entièrement d’accord avec Exupery (entre autres de bon sens, me semble-t-il) . C’est une mauvaise idée, de plus irréalisable, et – on le voit déjà- parfaite pour démobiliser.
    On se fixe les Champs comme point de ralliement, libre à ceux qui sont en forme et/ou parisiens d’y faire un sitting s’ils le désirent. Même si des gens sont partis, “on” saura pertinemment qu’ils sont venus, et toutes les estimations ridicules n’y changeront rien. Ce qu’il faut, c’est montrer qu’on continue.

  23. @ Clement,
    Rassurez-vous, je crois (et sais) que bon nombre de personnes ont déjà de vrais sacrifices pour cette cause, et continueront !…
    @ Majeur,
    Il faut savoir : se “stocker” sur place, ou se relayer ? C’est différent… Mais pas mieux.
    Je crois justement que la méthode évoquée par F. Barjot à Tours est le meilleur moyen pour “perdre des gens”.
    @ esprit libre,
    S’il faut affiner le projet, OK, très bien. Mais alors, pas d’effets d’annonce avant. Il y a d’autres moyens pour maintenir l’attention (tous ces colloques organisés en région, articles de presse, réflexions conférences, les “bonjour telle ville”…), autrement plus efficaces. Mais l’initiative vient de partout, c’est vrai…

  24. Yes !
    C’est dingue les gens qui râlent à tt bout de champ.
    Chacun fait au mieux et ayons confiance nom d’un ptit bonhomme ! Plus de 6 mois que la Manif pour Tous tient du miracle et c pas fini !
    Printemps magnifique en perspective !
    Un provincial à fond.

  25. Nous posons le constat sidérant et merveilleux : un million de personnes dans la rue renversent un régime, en l’occurrence la République.
    C’est très simple, et comme le six février 1934 ce sera sur la Concorde.
    Nous avons raté le 6 février, nous ne raterons pas le 24 mars 2013.
    En 34 le mot d’ordre était “à bas les voleurs”, il était anecdotique.
    En 13 le mot d’ordre est “à bas la loi Taubira”, il est anecdotique aussi.
    De la concorde partirons au moins deux groupes, l’un vers l’Elysée, l’autre vers le palais Bourbon. Cent mille personnes, quelques milliers de décidés, les enfants peuvent venir, il n’est pas d’âge pour se battre, il n’est pas d’âge pour mourir.
    Les forces de l’ordre nous laisserons passer (c’est un conseil) et pour la plus grande joie de TOUS la république française gésira dans le caniveau le 24 mars au soir. Nos morts seront des saints.
    Ne manque qu’un chef mais nous croyons en la Providence.
    Retrouvons-nous donc le 24 mars, à Paris, l’occasion ne se représentera peut-être plus, et nous n’irons pas à l’imprimerie !

  26. Vous cherchez la “diversité”: allez sur le Salon Beige, vous trouverez presque autant d’avis que de commentateurs. C’est très bien pour la discussion, mais pas pour l’action. Il me semble que la priorité est à donner à l’objectif; il faut donc faire passer ses différences au second plan et se retrouver tous unis en même temps contre la loi Taubira: voilà l’objectif.

  27. On ne change pas de stratégie, quinze jours avant la manifestation, qui doit se dérouler comme initialement prévu, et se clore place de la Concorde, symbole par excellence d’unité nationale. On demande à être reconnu comme une vraie force d’opposition à un projet de loi inacceptable, force tranquille, déterminée, RESPONSABLE _ et non comme une fronde insurrectionnelle contre le pouvoir en place, qui en sortirait renforcé dans son refus obstiné (obtus ?) de comprendre.

  28. Monarchistes s’abstenir, on veut garder la République !

  29. Moi je dis : bravo . Il faut que Hollande et sa Taubira sache bien faire la différence entre la secte qui croit imposer ses points de vue et l’immense majorité qui les VOMIT et rejettera de toutes façons la légitimité de cette loi !

  30. Bravo aux défaitistes !!!
    Ne venez pas vous plaindre si la loi n’est pas retirée. Aucune idée n’a grâce à vos yeux; seule la critique systématique de ceux qui souhaitent se battre vous motive. Nous avons tous des obligations, mais il y a des moments où nous devons faire des choix tant qu’il en est encore temps. Lorsque tout sera ficelé, nous ne serons bons qu’à tondre.
    Les grands combats ont toujours été gagnés avec l’audace, et le Seigneur vomit les tièdes.

  31. …”légalistes et républicains” !
    Comme disait en substance, il y a quelques années feu Me G.-P. Wagner à propos de manifestations d’étudiants : “ils protestent contre les effets de causes qu’on leur a appris à chérir”.
    En bref : si nous ne parvenons toujours pas à comprendre que le système républicain est à regarder comme “jetable après expérience et usage”…

  32. Mauvaise idée de l’annoncer, pour vous, peut-être, sauf pour les provinciaux comme nous qui avions prévu de ne rien lâcher. Pour pouvoir poser une journée, prendre nos billets le lendemain voir le surlendemain, faire garder nos enfants dans Paris, organiser avec les écoles leur absence ou la notre, il fallait bien cela.
    Mais ce n’est pas la femme en rose le chef de guerre c’est la cause. le Printemps Français n’a pas besoin d’elle que pour les effets médiatiques. Nous, nous ne voulons pas libérer la démocratie, phrase idiote et non sens, mais libérer la République d’un joug totalitaire.
    Nous avons tout essayer manifs gentilles, pétitions CESE, conseil de l’Etat, avis et sondages, nous passons la seconde et crions à l’ultimatum. Et ce n’est pas Frigide qui le demande, c’est NOUS, vous. c’est toute la complexité d’être porte parole. Perso, j’ai mon haut parleur, pas besoin d’elle!
    Allez sur les réseaux sociaux, allez sur les sites. allez dans la rue ce matin au marché. Nous sommes majoritaires, certes pas tous unis derrière un programme commun, nous avons la même cause. C’est aussi beau de voir comme ce sujet rassemble et fédère derrière l’idée pp : Celle de l’égalité des enfants devant la naissance à naitre dans une famille composée d’un homme et d’une femme. Et plus encore, nous ne supportons plus ce gouvernement qui se moque du peuple. C’est notre heure et qu’on soit de droite ou de gauche ou d’extreme droite, on doit saisir cette occasion historique. Ca sera avec des grognons et des mécontents ou sans eux, personne nous-vous oblige a camper mais sachez que nous sommes déjà très nombreux préparer à ne pas transiger.
    Nous n’allons pas refaire une xème manif au lendemain…. c’est la dernière et elle doit être marquée d’une détermination qui n’est à l’inverse de ce que prétend FB ni “conviviale ni légale”. On nous piétine, on nous moque, on nous ignore… De toute façon, cette action est illégale car les Champs vont être refusés. Mais on s’en fou, Les Champs, on les prend ou on les quitte. Pour autant, “G”, je suis d’accord avec vous. C’est facile de critiquer….Mais la cause est digne et l’heure est grave. Chaque sensibilité doit être respectés et cette action correspond à la concrétisation de la grogne d’une bonne parti de manifestants. Et pas vraiment Frigidien….
    Et que ceux qui fassent rien est au moins la dignité de ne pas faire du dénigrement et de l’ombre à notre détermination qui est suffisamment piétinée par un gouvernement totalitaire.

  33. A Sylvie, les manifestants ne se feront pas massacrer. Ceux qui ne veulent pas rester partirons à l’issu de la Manif, vers 18h, comme pour le 13.01 et d’autres planteront la tente.
    Et les parisiens nous aideront pour le ravitos!

  34. Vive le roi ! et je viendrai quand même.

  35. Bonne idée ! Arrêtons de râler, de nous trouver des circonstances atténuantes. Fonçons !

  36. En tout cas, rester sur place jusqu’à ce que tout le monde soit arrivé est une très bonne idée. Ce mouvement incessant autour du Champs de Mars n’était pas favorable à une démonstration de force.

  37. On y va et on verra bien !

  38. Dimanche des rameaux 1937 : Les évêques allemands font lire “Mit Brenneder Sorge” dans toutes les églises d’Allemagne…
    Moi,la semaine sainte sur le pavé avec mon duvet et mon poncho, je me prépare (même si je viens de province)
    La désobéissance civile non violente est une option intéressante…
    “Non Possumus !”

  39. Quoiqu’elle propose, F.G. trouve une opposition systématique… La manif en province, pas assez visible, celle du 13, pas assez rapide, celle du 24, qui change résolument de style (voir les affiches sur leur site), ça ne va pas non plus. Evidemment rien n’est parfait, bien sûr c’est plus compliqué de venir de province, mais c’est un rendez vous à ne pas rater, le dernier peut-être de cette ampleur. Que diront à leurs enfants ceux qui ont baissé les bras?? Ras le bol de cet esprit de critique qui vise à démobiliser. A moins que l’un des commentateurs ait une idée de génie et le moyen de faire mieux d’ici le 24 mars…

  40. Leur nouvelle charte graphique va dans le sens de la fermeté aussi : http://wp.me/p1OAQn-ib !

  41. Bonne idée ! Frigide invite évidemment ceux qui sont disponibles à rester (les familles, les personnes agées, les travailleurs partiront…), mais les étudiants libres pourront rester !

  42. Cette manif va bien au dela de la loi Taubira
    C ‘ estaussi un hurlement de la foule contre les frères trois points qui nous gouvernent .

  43. Bravo !
    On ne lâchera… jamais !
    Un provincial à fond !

  44. Ceux qui veulent juste défiler et repartir après, et bien ils repartiront; les autres pourront rester, je ne vois pas le problème ?

  45. “Dieu et mon Roy”. Vive la France Royale et Très Chrétienne ! Comme Elle le fut pendant 1.500 ans, depuis sa naissance en 496, sous le règne de 45 rois qui l’ont bâtie et avant deux misérables petits siècles, amputés de deux empires et trois monarchies. Qu’ils le veuillent ou non, tous les Français de souche ont en commun un patrimoine génétique qui les lient les uns aux autres, Dieu et le Roi étant inscrits dans leurs gènes.

  46. Après quelques heures de “patience” les ODD (Oints de Dieu) enverront les CRS, point barre.
    J’aime bien cette expression ODD que j’ai vue quelque part sur le web.

  47. “nous allons rester, dans le pacifisme, dans la convivialité”.
    Et on se fera des bisous entre bisounours aussi?
    La charité n’exclut pas les poings dans la gueule.

  48. OK je veux bien rester, si FB me paie la baby-sitter, l’apéro et le dîner après.

  49. Je viens de regarder, par larges tranches, un reportage sur les gitans.
    J’ai été abasourdi de voir les manoeuvres de ces individus, dirigés par des chefs au visage non floutés. Pour occuper des terrains de sports municipaux avec leurs caravanes, (200 caravanes et voitures), ils cassent les murs qui entourent les terrains. Bien entendu un déplacement de tant de véhicules est une manoeuvre d’intimidation envers les pouvoirs publics, avec bouchons de 20 km à l’entrée de Marseille.
    A Montpellier, situation hallucinante, ils interrompent la circulation mettent des barrières AU MILIEU de l’autoroute pour la bloquer un jour de grand départ.
    Ont-ils été conduits au poste? Non!
    Ont-ils été pénalisés? Non!
    Ils ont obtenus d’occuper les terrains pendant plusieurs semaines en se branchant sur l’eau et l’électricité du lieu. Durant ce temps les activités sportives des habitants n’ont pas eu lieu.
    Frais de remise en état par la Mairie: 50.000 euros.
    Une telle certitude d’impunité devrait nous inspirer pour moins de politesse.

  50. Je me demande si le mieux ne serait pas une bonne manifestation devant les loges maçonniques.
    Ce sont les lieux “occultes” où les soit disant socialistes puisent leurs idées perverses—-
    Le pire est que la majorité de la population est ignorante de cette action souterraine.

  51. Langues fuchsias, le 13 janvier, “les empêchés” étaient très nombreux devant Le Très Saint Sacrement, jusqu’à 19 h. Merci de vous rendre compte des obstacles des gens pour aller à Paris sur un jour : le coût, le temps, la fatigue. Vous croyez qu’en province, on ne combat pas ?

  52. est-ce qu’on peut venir avec nos vieux pneus? ou alors des barbecues ou des fumigènes? (pour la fumée:-))

  53. Vive lorgnette !

  54. Je viens avec une tente, des vivres, un réchaud, tout ce qu’il faut pour rester le temps qu’il faudra !

  55. Pas le moment de se diviser. De toute façon, devant le mépris total, voire même la surenchère du régime franc-maçon face à une mobilisation populaire d’une telle ampleur, on ne peut pas en rester là et rentrer à chaque fois gentiment à la maison. En face ça leur va parfaitement. Si ce n’est pas cette fois, l’idée d’une occupation permanente me semble bonne.

  56. Ne pas être d’accord sur tout ne signifie pas être inactif, ni refuser d’être présent… J’ai été là à chaque manifestation, même si je ne les ai guère appréciées dans leur forme. Oui, je me battrai, et je ne cesse de répéter, ici notamment, que bien qu’en désaccord avec un certain nombre de choses, et en particulier cette main-mise sur la défense de nos idées, je continue à motiver les gens pour venir, y compris ceux que certains porte-parole exaspèrent. Je ne crois pas saper systématiquement les initiatives, mais ne suis pas non plus un mouton de Panurge dans les méthodes.

  57. Beaucoup de commentaires font penser à cette fameuse omelette que l’on voudrait faire sans avoir à casser les oeufs.
    @Jean Theis au sujet des ODS (Oints Du Seigneur)
    Elections italiennes, ou quand les Oints du Seigneur se prennent une raclée !
    Pour faire simple, il y a trois sortes de personnes dans la vie.
    Ceux qui veulent se débrouiller tout seuls, s’occuper de leurs affaires et qu’on les laisse tranquilles. De façon générale, quand ils prennent des risques, ils en assument les conséquences. C’est dans cette catégorie que l’on peut ranger les « entrepreneurs », et c’est d’eux, et d’eux seuls, que dépend la croissance économique puisqu’ils sont responsables de la « destruction créatrice » de ce cher Schumpeter, sans laquelle aucune croissance n’a jamais eu lieu, nulle part.
    Ceux qui veulent que l’on s’occupe d’eux. Catégorie parfaitement honorable, mais qui ne cultive pas un amour exagéré du risque. On y trouve les fonctionnaires, les salariés des très grandes entreprises, les rentiers, les retraités…Vivre dans l’incertitude leur est difficile, leur but étant de voir leur vie s’écouler comme un long fleuve tranquille.
    Ceux qui veulent s’occuper des autres sans vraiment travailler, probablement parce que leur maman ne les a pas assez aimés quand ils étaient petits. On les trouve aujourd’hui dans la politique ou dans les médias. Leur processus intellectuel est toujours le même : ils « diagnostiquent un problème, » ils « offrent une solution » (qui en général passe par un accroissement des pouvoirs de l’Etat – et donc de leurs pouvoirs à eux), la solution échoue (comme toujours quand l’Etat se mêle de quelque chose en dehors des domaines régaliens), ce qui ne les gêne en rien puisqu’ils ont une « nouvelle solution » pour régler les problèmes qui n’existaient pas et qu’ils ont créés de toutes pièces, et surprise, surprise, cela suppose à nouveau un rôle accru de l’Etat ( et donc de leurs pouvoirs). Ils veulent en général laisser leur nom dans l’Histoire. Thomas Sowell les appelle les « Oints du Seigneur » (ou ODS) (annointed, en anglais), pour bien montrer la nature religieuse et non scientifique de leur discours…”
    La suite de l’article de Charles Gave :
    http://www.claudereichman.com/articles/gaveelectionsitaliennes.htm

  58. Je doute fortement , très très fortement, que ce type de manifestation soit autorisée..
    .
    Probablement veut elle surtout nous éviter de devoir à nouveau refaire payer la réfection de la pelouse champ de mars
    C’est donc une “petite” provocation, pour rameuter tout le monde, pour créer du buzz à pas cher, et en ce sens j’approuve, mais au final, je suis persuadé qu’il y aura des ordres pour interdire cela, par tous les moyens (lance à eau , lacrymos, et j’en passe et des meilleures)
    Seuls les plus hardis se faisant passer pour des touristes feront le coup de force, j’essaierai pour ma part de braver les murs de CRS, on n’a plus rien à perdre de toute façon, la France est vendue au Qatar, Arabie, Wall Street, et les collabos de l’élysée nous envoient depuis 40 ans 200 000 muzzs chaque année en plus, histoire de provoquer la guerre civile quartier par quartier..
    On verra, on verra, pour le moment, l’Esprit Saint est avec nous.

  59. Le nombre et la détermination doivent être les caractéristiques de nos actions. Le nombre dépend de ceux qui, informés, jugent utiles ou nécessaires de venir mais, en dehors de la publicité faite et du prosélytisme pratiqué, chacun ne peut rien faire d’autre que d’être là. Le nombre appuiera la détermination. Quant à celle-ci, la dignité doit en être une qualité essentielle. On ne peut crier n’importe quoi, non plus que hurler des insanités. Les trucs en “ules” ne sont pas de mise. A la sono, le soin de diffuser en temps utile, les slogans choisis par les responsables. Repris en choeur, le “Ne mentez pas…” des Frères Martineau pourrait être d’un bel effet. Merci aux organisateurs. Bonne Manif !

  60. Si on veut vraiment faire quelque chose, la première chose à faire, c’est de venir à la manifestation du 24 mars à Paris. C’est indispensable mais ce ne sera pas suffisant.
    Je pense qu’il faut aller plus loin et faire une grève de la consommation. Si nous décidons de ne consommer que le strict minimum jusqu’à ce qu’on nous écoute enfin ( quand je dis « écoute », cela veut dire qu’on recule sur la loi du mairiage « pour tous » ), nous pouvons peser. J’espère que les organisatueurs de la manif vont retenir mon idée ou une autre équivalente, c-à-d que nous devons entrer dans un rapport de forces. Sinon, nous ne serons plus des des moutons à tondre jusqu’à notre mort et celle de notre civilisation. Le changement, c’est maintenant et c’est pas Hollande !

  61. Le combat !
    La lutte pour faire tomber le régime maçonnique.
    L’armée ne tirera pas sur nous. Donc pas de risque. Occupons la rue jusqu’à qu’il démissionne !

  62. Tous à l’Elysée et boutons l’infâme hors de France ; aller simple pour la Hollande et mort au con !

  63. Tous à l’Elysée et boutons l’infâme hors de France ; aller simple pour la Hollande et mort au con !

  64. Venons aussi avec des sifflets, des tambours, des trompettes, des pneus…
    Et s’ils interdisent la manif ce sera encore plus sport. ça va être la fête !
    Au 24 et joyeux printemps à tous !

  65. Tenue de la Manif
    Le nombre et la détermination doivent être les caractéristiques de nos actions. Le nombre dépend de ceux qui, informés, jugent utiles ou nécessaires de venir mais, en dehors de la publicité faite et du prosélytisme pratiqué, chacun ne peut rien faire d’autre que d’être là. Le nombre appuiera la détermination. Quant à celle-ci, la dignité doit en être une qualité essentielle. On ne peut crier n’importe quoi, non plus que hurler des insanités. Les trucs en “ules” ne sont pas de mise. A la sono, le soin de diffuser en temps utile, les slogans choisis par les responsables. Repris en choeur, le “Ne mentez pas…” des Frères Martineau pourrait être d’un bel effet. Merci aux organisateurs. Bonne Manif !

  66. Les organisateurs ont surestimé non pas leur représentativité, mais le poids d’icelle. Ils n’avaient manifestement pas prévu de plan B, ou plutôt ils ont du improviser. Il serait bon de ne pas commettre les mêmes erreurs, et d’annoncer la feuille de route: après le 24, on fait quoi ?

  67. Du sang-froid pour réagir : en quoi l’idée est-elle aberrante ? En quoi elle ne trouverait pas des partants ? En quoi serait-elle risquée ?
    Il n’est pas proposé un 6 février 1934 mais un sitting géant et pacifique contre lequel le moindre usage de la force est inconcevable sous les regards des médias du monde entier et quand on sait la réalité des forces de l’ordre en France et de leur fonctionnement…
    Je ne suis ni fan des porte-parole ni des slogans du collectif – tout en respectant leur force d’engagement et leur travail – mais il est malhonnête de leur reprocher de passer à autre chose qu’à continuer les perruques et le rose bonbon face au formidable mépris de la clique gouvernementale.

  68. Voici une initative qui sort de l’esprit gentillet auquel on a trop habitué le gouvernement. Ne nous plaigons pas! Merci à ceux qui font l’effort de venir de province(dont je fais partie). Rien n’empêche ceux qui le doivent de partir avant la fin du siège. Pour les Parisiens et ceux qui le peuvent, parrainez des provinciaux pour que tous puissent participer: http://www.lamanifpourtous.fr/la-manif-du-24-mars/parrainage .
    Vous avez peur que le gouvernement (qui entend nous maîtriser, jusqu’à détruire nos familles, nous dicter la pensée d’Etat et, telle une théocratie, nous prend pour ses créatures) nous interdise les Champs Elysées? Quoi qu’il arrive, c’est sur les Champs que nous irons, ce qui donnera en plus une portée internationale à notre message. Tout est organisé et la manif est annoncée depuis suffisamment de temps pour que des interdictions aient pu être exprimées si elles avaient été légitimes ce qu’elles ne sont pas. RDV le 24 mars sur les Champs Elysées aussi le temps qu’il le faudra, en nous relayant. Tous unis contre le pseudo projet Taubira! Continuons à mobiliser!

  69. Ne nous plaignons pas!(pardon pour la faute de frappe)

  70. Ne nous plaignons pas!(pardon pour la faute de frappe)

  71. Très bonne idée cette manif sur les Champs, ça va attirer du monde!
    Attention, il y a des “trolls” qui essayent de faire croire que ça va être interdit !
    Tous les commentaires disant que ca va être compliqué, que ses chat ne seront pas nourrit si elle reste(sic) etc. sont des FAUX!

  72. Idée pour la manif du 24 mars : tous en westerners. Chapeaux stetson, boots, jean’s, gilets et vestes à franges… Oui, tous en country et battons la mesure aux Champs-Elysées.
    Mettons des airs de country dans nos slogans anti-Taubira.
    Appelons les policiers, les gendarmes et les militaires à nous rejoindre car ils ont eux aussi une famille et ils n’apprécieraient pas que l’on retire leurs propres enfants pour les confier à des pédophiles.

  73. “… tous en westerners. Chapeaux stetson, boots, jean’s, gilets et vestes à franges… Oui, tous en country et battons la mesure aux Champs-Elysées.
    Mettons des airs de country dans nos slogans anti-Taubira.” @Sylvie
    S’il y a un près pas loin, je viens avec mon cheval!

  74. Amenons nos tentes !

  75. Un peu fatiguée des pleurnicheries de ceux à qui la date e convient pas, l’heure ne convient pas, le lieu ne convient pas,les slogans ne conviennent pas,les organisateurs ne conviennent pas… et j’en passe ! Comme beaucoup, je suis les mains dans le cambouis depuis des semaines, sans états d’âme avec un seul but : que la loi ne passe pas. Arrêtez de faire les enfants gâtés : l’engagement c’est beaucoup de sacrifices : temps, argent, vie de famille, fatigue… Combien parmi ceux qui râlent et critiquent sont venus nous donner un coup de main sur le terrain depuis novembre ? Se battre, ce n’est pas une partie de campagne, un joyeux pique nique fait pour notre plaisir. Ceux qui n’ont pas compris cela sont près pour la dictature.

  76. correction :”sont prêts”

  77. Merci jourj41. Votre commentaire est sagesse.

  78. @ jourj41 | 10 mar 2013 15:50:38
    Il y a beaucoup de vrai dans ce que vous dites !
    Continuez, continuons…

  79. Majeur, la France baigne dans un système mafieux général. Les gitans peuvent faire un bouchon de 20 kms, les oligarques les trouvent casse-pieds mais c’est tout. Ils tapent du pied pour obtenir ce qu’ils demandent tandis que les catholiques français et les français qui ne veulent pas de leur monde, les dérangent autrement puisqu’ils remettent en cause leurs pouvoirs. C’est Dieu ou Mammon et ils servent Mammon.

  80. @Excalibur: “Amenons nos tentes !”
    taratata!

  81. Judith:
    C’est très juste.

  82. Si on occupe les champs, ce ne peut être pour “obtenir” le retrait de la loi, mais pour exiger un referendum sur la question. Il y a une différence de taille qui s’appelle la démocratie.

  83. @Pedro : Et puis, nous pouvons très bien faire le tour des champs Élysée pour ne pas avoir des engourdissements dans les jambes, cela donnera l’occasion pour ceux qui ne viennent pas souvent à Paris de visiter cette avenue !
    Un défilé tranquillement en faisant l’aller retour de cette avenue, de l’Arc de triomphe à la place de la Concorde, ne devrait pas poser de problèmes.
    Au moins, là, le comptage sera facilité.
    Souhaitons que les stations de métro avoisinantes ne soient pas fermée.

  84. J’ai vu des westerners hier à un festival de country : ils viennent à la manif du 24 mars. Ils seront en tenue de cow-boys, de nordistes, de sudistes, de hors-la-loi, de shérifs, d’Indiens. Ils viendront avec leurs équipements (teepees, nourritures)et leurs chevaux.
    On mettra de la countrymusic et une forte ambiance western prendra de l’ampleur dans la capitale. Les soldats nordistes et sudistes m’ont dit qu’ils délogeront le Hollande de son palais. Les outlaws veulent casser de la Taubira, les shérifs laisseront faire puisqu’ils sont associés avec les outlaws et les cow-boys vont s’allier avec les Indiens… On va tous s’unir. Le Far West aura lieu aux Champs-Elysées ! Yahoo !

  85. C’est à l’Elysée et à l’Assemblée qu’il faut aller: occuper les Champs ne servira à rien, les politiciens sont sans vergogne et ne respectent plus le peuple qui leur a donné leur mandat. Il faut qu’ils craignent de nouveau le peuple pour le respecter. Tant que les politiciens, de tous bords, ne craindront pas de nouveau ceux dont ils sont censés défendre les intérêts, ils serviront les minorités illégitimes et les intérêts oligarchiques.
    Tant que Hollande et sa clique n’auront pas peur de la foule, on pourra toujours s’agiter, ils ne reculeront pas.
    Et s’ils devaient être obligés de faire donner la force publique contre la foule, ce serait catastrophique pour leur image, le gouvernement et probablement Hollande ne se relèveraient pas.
    Ils passent leur temps à nous humilier à force de provocations, il est temps de retourner la provocation contre eux.

  86. allons tous faire une promenade de santé aux champs de PARIS (lol) le 24/03/2013 à 14h. nous serons j’espére plus de 300000 et de toute notre belle France bougeons nous!!!

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services