24 mars : face au mépris du pouvoir, la Manif pour Tous ne lâche rien

Si le gouvernement nous méprise, nous allons hausser le ton :

"Ce jeudi 14 mars, La Manif Pour Tous apprend par voie de communiqué de presse que « la Préfecture de police tient à informer dès maintenant les éventuels participants à cette manifestation qu’ils ne pourront pas (…) emprunter un itinéraire passant par les Champs Elysées ».

La Manif Pour Tous s’est rendue à quatre reprises à la Préfecture de police de Paris et s’est prêtée à de nombreux échanges téléphoniques avec ses représentants. Elle s’étonne de cette manière peu conforme aux usages républicains employée par la Préfecture de Police qui consiste à répondre par voie de communiqué au dernier courrier qu’elle a reçu de La Manif Pour Tous, lequel proposait un itinéraire alternatif non évoqué, d’ailleurs, dans ledit communiqué, et évitant toute approche des lieux de pouvoir.


La Manif Pour Tous, depuis les premières manifestations qu’elle a organisées à Paris et en régions, a systématiquement fait preuve de son exigence absolue en terme d’organisation, d’ordre public et de sécurité. Pas un seul incident n’a eu lieu, y compris le 13 janvier dernier qui a vu affluer un million de personnes de toute la France.
Alors pourquoi évoquer l’ordre public pour interdire l’accès aux Champs Elysées ?
Veut-on empêcher la mise en place d’un dispositif qui permettra de compter simplement les manifestants ?

De fait, depuis des mois, les autorités politiques refusent d’entendre les Français qui s’élèvent contre le projet de loi Taubira dit de « Mariage pour tous ». Les 17 novembre, 8 et 9 décembre 2012, comme le 13 janvier et 2 février 2013, le gouvernement n’a jamais pris acte de l’importance historique des manifestations. Le 12 février 2013, la Préfecture de Police de Paris a interdit le rassemblement prévu aux abords de l’Assemblée nationale. Enfin, les 700 000 pétitions déposées au CESE ont été déclarées irrecevables le 26 février dernier, heurtant ainsi des millions de Français.

Face à ce déni de démocratie, La Manif Pour tous a considéré que seul un rassemblement sur les Champs Elysées serait en mesure d’exprimer ce mécontentement de la manière la plus solennelle, visible, démocratique et pacifique possible.
Depuis 1881 et 1907, la liberté de réunion est en France une liberté fondamentale. Son champ territorial d’application est de portée générale, et la loi n’a jamais prévu de sanctuarisation de certaines zones, notamment de celle des Champs Elysées.
Il s’agit manifestement, une nouvelle fois, de faire taire les opposants au projet de loi « mariage pour tous ».
Néanmoins, il est très clair que La Manif Pour Tous, en aucun cas, n’appellera un public, qui s’annonce très nombreux, à manifester en-dehors d’un cadre légal.
La Manif Pour Tous étudie avec ses avocats toutes les voies de recours possibles pour que cette demande populaire d’expression démocratique soit entendue et ce, en toute sérénité
.
Dans cette attente, La Manif Pour Tous appelle les Français à continuer à se mobiliser pour être des centaines de milliers à Paris le 24 mars prochain !
On ne lâche rien !"

14 réflexions au sujet de « 24 mars : face au mépris du pouvoir, la Manif pour Tous ne lâche rien »

  1. G

    Les Français (notamment ceux qui ont élu Hollande par antisarkozisme) découvrent que le régime socialiste bafoue allègrement la liberté d’expression et de réunion quand il est aux manettes du pouvoir.
    Les organisateurs du Mouvement Manif pour tous ont été d’un angélisme, d’une crédulité sans borne.
    Quand on appelle à manifester dans un lieu précis, on s’assure au préalable d’avoir toutes les autorisations nécessaires. Ce qui n’avait pas été le cas puisque, dès le 22 février,la préfecture de police ne voulait pas de cette manif aux Champs-Élysées.
    Ils devraient accepter les propositions de la P. de P. ou renoncer. Je suis pour cette 2nde solution car le refus va être un facteur démobilisateur pour les gens de la province.

  2. Sawyer

    Ce que l’état cherche ce sont différents lieux de rassemblements, différentes mainfestations non encadrées, pour obtenir des débordements et décrédibiliser les opposants à cette loi inique du mariage des homosexuels.
    Diviser pour mieux régner !
    Tous aux Champs Elysées le 24 mars !
    On ne lache rien aux lâches !
    Quand il y aura 1 million de personnes rassemblée spontanément, que pourront faire les forces de l’ordre?
    Hollande méfie-toi, la prochaine fois, nous allons sortir les fourches de nos granges !

  3. Lucie

    A Monsieur G: je suis provinciale, et le refus me mobilise d’autant plus! Hors de question que nous renoncions! Le gouvernement nous prend vraiment pour des demeurés. Niant la loi naturelle, il nie la démocratie avec des excuses complètement fallacieuses. Où que ce soit, je serai à Paris le 24 mars!
    Continuons à mobiliser autour de nous! Nous ne lacherons rien!

  4. G

    @ Lucie
    C’est très bien de conserver la niaque.
    Écoutez, La M pour T fait signer une pétition à 700 000 personnes sans savoir que le Cese pouvait être aux ordres de Matignon.
    Maintenant, ils bourrent le crane des gens en leur disant que 2 ou 3 millions de personnes vont manifester aux Champs le 24 mars sans avoir la certitude de pouvoir manifester.
    Avant de s’engager dans des terrains marécageux, il serait bon d’envisager toutes les hypothèses, y compris les plus négatives.
    Or, nous avons eu, jour après jour, à un festival de discours et de communiqués qui relevaient de la méthode coué.
    C’est de l’AMATEURISME.

  5. Lucie

    Pour la famille, jamais nous ne nous tairons! Je ne vois pas la manif pour tous comme de l’amateurisme:
    – La mise au pas des Assemblées, en dépit des 700 000 signatures, a permis d’attester qu’Hollande a institué la dictature socialiste (pour ceux qui auraient des doutes sur les 1,3 million de manifestants du 13 janvier);
    – Je comprends que la manif pour tous insiste pour aller sur les Champs Elysées car ainsi, Hollande pourra nous voir de sa fenêtre, et de plus, la largeur de l’avenue permettra aux manifestants de marcher tous ensemble. Le monde entier sera par ailleurs témoin de la dictature qui est advenue en France au nom d’un égalitarisme forcené érigé en valeur suprême. La préfecture de police n’a aucune raison pour refuser donc la manif pour tous n’a aucune raison pour renoncer.
    Hors de question que nous nous taisions!

  6. Dom

    Monsieur G, restez chez vous, nous n’avons pas besoin de gens qui traînent les pieds… ou alors, donnez un coup de main à l’organisation ?!
    Mobilisez-vous, on sera sur les Champs le 24, même si un autre itinéraire est prévu !!!

  7. siloe08

    ET BIEN PAS BESOIN D’AUTORISATION, les anciens champs élysés , aujourd’hui QUATAR AVENUE, sont libre à la circulation des personnes, comme toute les rues de la grande ville.
    C’est donc individuellement que 1,6 millions de personnes se rendront le 24 mars sur cette avenue pour une petite balade printanière. Jamais il n’a été interdit de se promener à cet endroit un dimanche !!!!
    Ou est donc le problème.

Laisser un commentaire