Bannière Salon Beige

Partager cet article

Culture de mort : Euthanasie

Peut-on euthanasier une personne en raison de son handicap ?

Peut-on euthanasier une personne en raison de son handicap ?

Le Centre européen pour le droit et la justice réalise depuis quelques mois une émission mensuelle sur la radio “RCF Alsace”, disponible sur leur site internet.

Lundi 17 juin 2019 à 19h30, leur émission a été consacrée à Vincent Lambert, avec un entretien de Me Jean Paillot, avocat des parents de Vincent Lambert. L’ECLJ est très activement engagé dans la défense de la vie de Vincent Lambert depuis 2015, en particulier auprès des Nations unies et de la Cour européenne des droits de l’homme. La prochaine audience cruciale aura lieu ce 24 juin à la Cour de cassation.

Les principes non-négociables n’ont jamais été si attaqués. Aidez le Salon beige à contre-attaquer et à promouvoir la culture de vie !

Partager cet article

3 commentaires

  1. À la question posée, je repond “oui” : il s’agit du programme Aktion T4 qui a fait 80.000 morts en Allemagne entre 1940 et 1942 et qui n’a cessé que grâce au combat héroïque de Son Éminence le Cardinal von GALEN face à Hitler qui voulait éliminer toute personne considérée comme handicapée ou anormale.
    Comme la France ne compte plus parmi ses prelats d’hommes aussi courageux que le Cal von GALEN, il y a toutes les chances que JUPITER et ses godillots nous concoctent une version plus expéditive et plus efficace que le modèle d’origine…
    ?????

  2. Évidemment que non, on ne peut pas à l’instar des nazis, euthanasier une personne en raison de son handicap.
    Sauf à rétablir le nazisme et son idéologie mortifère en annulant le procès de Nuremberg.

    Par contre la société peut rétablir la peine de mort, avec effet rétroactif, et punir les assassins au titre de crime contre l’humanité puisque cela en est un. La société a le devoir de se protéger des assassins et de leurs récidives.
    Si la vie des innocents doit être protégée il n’en va pas de même des assassins qui ne respectent pas la vie et donc ne peuvent demander qu’on respecte la leur.

    Ce n’est pas un hasard si ceux qui sont contre la peine de mort et qui sont toujours combattifs pour défendre les criminels, les djihadistes ou les terroristes sont favorables à l’avortement, au suicide assisté et à l’euthanasie des malades, des vieillards ou des handicapés… C’est très logique, car nous ne luttons pas contre des êtres de chair et de sang !

  3. La réponse à la question du titre, c’est : Oui ! C’est déjà le cas ! L’avortement est légal actuellement pour un enfant jusqu’à la douzième semaine, mais jusqu’à la naissance pour un enfant handicapé…

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services

 

Pendant le confinement, le combat ne s'arrête pas.

Le Salon beige a besoin de votre aide pour défendre les principes non négociables!