Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France

2 députés UMP lancent un appel contre les salles de shoot de Bachelot

Les députés Jean-Paul Garraud et Jacques Remiller écrivent :

"Mais pourquoi Roselyne Bachelot, pourtant ministre de la santé et toujours prompte à lutter contre le tabagisme, s’est elle laissée aller en se disant plutôt favorable à la création de salles de consommation de drogue? Comment peut-on parler de « salles de consommation à moindre risque » quand on connait les ravages provoqués par les drogues? Comme si le fait de se droguer dans un local aseptisé rendait la drogue plus douce et moins dangereuse! Cette idée n'est pas nouvelle puisqu'elle réapparait régulièrement tous les ans.

L'an dernier, la Ville de Paris a ainsi très généreusement alloué une subvention de 26 000 euros à l'association Elus, santé publique et territoires (ESPT) présidée par Laurent El Ghozi, pour mettre en place une réflexion, expertise sur les salles de consommation à moindres risques pour toxicomanes. Cette initiative de Jean-Marie Le Guen (député PS de Paris) avait été déplorée par l'opposition municipale qui avait très justement souligné que le signal donné par la ville de Paris en permettant l'ouverture de "salles de shoot" et en facilitant ainsi la consommation de drogue était extrêmement nocif.

Sortir les jeunes de la drogue, ce n'est pas leur permettre de la consommer, c'est mettre en place une véritable politique de prévention et de sevrage. Le Conseil Régional d'Ile de France a aussi voté en décembre 2009 une subvention de 20 000 euros pour une étude identique…On peut s'interroger sur l'utilisation de ces sommes! Pourtant, loin d'être rétrogrades, et parce que nous voyons dans nos circonscriptions des familles détruites par la drogue et ses ravages sur notre jeunesse, nous voulons rappeler que l'usage de la drogue est toujours illicite. On ne peut pas parler de la liberté de se droguer ni du droit à la drogue, car nul n'a le droit de se détruire, ou d'attenter à sa propre dignité ! La drogue est n’est pas un mal nécessaire. Ce n’est pas une fatalité et nul ne peut la tolérer ni renoncer à la combattre.

L'usage des drogues se banalise à cause des discours permissifs qui tentent d'en minimiser les dangers. Réglementer l’usage de drogue pour mieux la combattre est une utopie lourde de conséquences. La consommation de stupéfiant génère des dépendances, aliène les volontés, nivelle les personnalités et détruit les libertés. Au lieu de céder à certains groupes de pression qui en demanderont toujours davantage, c’est à une lutte sans merci qu’il faut se consacrer. C’est notre responsabilité."

Quels députés rejoindront cet appel ?

Les principes non-négociables n’ont jamais été si attaqués. Aidez le Salon beige à contre-attaquer et à promouvoir la culture de vie !

Partager cet article

6 commentaires

  1. Sarkozy à été élu à la présidence parce qu’il allait redresser le pays, nettoyer les cartiers difficiles au compresseur et faire régner l’ordre. Ces promesses ont comme il l’a dit lui même coûté cher au Front National qui à vu ses électeurs se laisser berner par ce beau parleur.
    Une fois de plus “ils” nous ont eu…

  2. moi je sens le truc gros comme une montagne arrivé: Sarko va laisser pourrir la situation puis décréter l’état de siège, lancer une opération militaire massive et se présenter comme le champion de la sécurité

  3. Les 35 députés du collectif de la droite populaire.

  4. La loi semble affirmer que la drogue est illicite
    Mais
    -les média montrent des utilisateurs de drogue sous un jour avantageux (“people”, nantis, jouisseurs) en faisant si peu allusion aux éventuels “inconvénients potentiels”
    -divers lobbys œuvre pour la légalisation de l’usage de la drogue
    -peu de mobilisation internationale contre la culture et le commerce de la drogue
    -une ministre en rajoute une couche sur la drogue sans peine/sans risque…
    S’y retrouver dans ces injonctions paradoxales n’est pas à la portée du premier citoyen venu.

  5. Il conviendrait de rappeler que la drogue est l’hostie du diable. Que ceux qui se donnent pour mission d’ouvrir des temples où celle ci serait distribuée pensent à la recompense que leur maitre leur octroira.
    Que Notre Seigneur envoie son Esprit sur ceux qui ont à resoudre les fléaux qui martyrisent notre terre afin qu’ils trouvent de vrais solutions et ne se laissent pas abuser par les serviteurs du malin.

  6. Il y a une pétition ou quelque chose de ce genre histoire de dire ce que l’on pense de cette mesure à la noix?
    Parce qu’il faudrait mettre en oeuvre un dispositif comme celui qu’a fait SOS éducation pour fare pression sur nos politiques… d’après eux il marche

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services

 

Pendant le confinement, le combat ne s'arrête pas.

Le Salon beige a besoin de votre aide pour défendre les principes non négociables!