Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France

1er objectif, les hausses d’impôts

Si la gauche remporte l'Assemblée nationale, elle commencera par augmenter les impôts :

"En juillet, le Parlement sera convoqué en session extraordinaire pour examiner les «promesses» fiscales de François Hollande. Selon François Hollande, le redressement des finances publiques reposera majoritairement sur des hausses d'impôts. […] [L]e choc fiscal ne se limitera pas à la seule imposition à 75 % des revenus annuels dépassant 1 million d'euros, une mesure concernant moins de 10.000 contribuables. Toute une kyrielle de hausses d'impôts, touchant des centaines de milliers de ménages, seront instaurées. La niche pour l'emploi à domicile sera rognée: le crédit d'impôt passera de 50% à 45% des salaires versés. Par ailleurs, l'ensemble des niches fiscales passera sous une toise plus basse: le plafond global sera fixé à 10.000 euros par an et par ménage. Au menu aussi, une tranche supplémentaire d'impôt sur le revenu à 45% pour les revenus annuels dépassant 150.000 euros par part. Les épargnants, eux, verront la taxation du capital alignée sur celle du travail.

Le nouvel exécutif touchera également à l'impôt sur la fortune, hautement symbolique pour la gauche. […] Nicolas Sarkozy avait allégé la fiscalité des successions; le nouveau gouvernement profitera du projet de loi de juillet pour la renchérir, notamment en ramenant de 159.000 à 100.000 euros l'abattement par enfant. Dans la même veine, le président élu supprimera la mesure phare du «travailler plus pour gagner plus»: l'exonération des heures supplémentaires. Cette décision pénalisera pourtant les ménages modestes… Enfin, François Hollande mettra fin à la TVA sociale avant qu'elle ait vu le jour. La TVA restera donc fixée à 19,6%. Côté entreprises, le programme est tout aussi fourni, avec une facture de plus de 28 milliards: modulation de l'impôt sur les sociétés en fonction de la taille de l'entreprise et des bénéfices redistribués, recalibrage de la réforme de la taxe professionnelle, coupes dans les niches. Là encore, ces mesures seront intégrées dans le projet de loi de juillet."

Les réformes dites sociétales (euthanasie et union gay) seraient programmées au mois d'août, alors que les Français ne seront pas tous rentrés de vacances.

Partager cet article

8 commentaires

  1. Normal, politique classique socialo-communiste : prendre à ceux qui ont fait des efforts (personne n’a volé l’argent de son revenu, quelqu’un le paie, donc il le mérite) pour distribuer à ceux qui ne font rien (il ne s’agit pas de personnes malades ou agées, seule “la jeunesse” est dans la cible de mônsieur Holande, les vieux peuvent crever, mieux, on les euthanasiera, pour les lendemains qui chantent)
    Avez-vous remarqué la pléthore de drapeaux ROUGES à la “teuf” de la Bastille ? A peine voyait-on un drapeau français ou européen dans cette marée rouge et rose ! Cela commence bien…
    Merci marine, merci bayrou pseudo-catho, merci les blancs et les absents
    le changement c’est maintenant, ENJOY !

  2. A ecoeuré, vous vous trompez ce ne sont pas marine ni bayrou, ni blancs et abs, ce sont les partis de l’ump ne veut pas unifier la droite etc …
    Attendons les législatives ! remarquez quels partis ont progressé les cantonales en 2010

  3. Ah j’oubliais, pourquoi tant de divisions chez le FN, MNR, PDF, etc … ?

  4. le mois d’août… Joli moment pour manifester, il nous faut apprendre nous aussi à descendre dans la rue, et à montrer que nous ne sommes pas (encore) morts !

  5. l’objectif c’est : pas de majorité de gauche aux législatives !

  6. les musulmans ayant voté pour Hollande, j’en conclus que la grande majorité d’entre eux sont gays…

  7. Ces impôts ont aussi, pour le socialisme, une portée idéologique. Pour la Gauche païenne la Providence est remplacée par l’État. En conséquence, ceux qui font des économies il faut les punir pour deux raisons: 1) ils ont refusés de “jouir sans entraves”, selon la formule Soixante-huitarde, et 2° Ils se sont méfié des capacités futures de la Providence laïque, ce qui est un manque de foi dans les “lendemains qui chantent” (aussi grave que pour un Hébreu de vouloir garder de la manne pour le lendemain!)

  8. Mais alors ? les nouvelles taxes introduites par l’ancien president ne suffisaient pas ?

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services
[name="url"]
[name="url"]