Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France

1er conseil national du Parti de la France

Le Parti de la France (PDF) tenait son 1er conseil national le 30 mai dernier sous la présidence de Carl Lang. Le compte-rendu indique que :

Carl lang 2 "(…) élections cantonales de 2011, Présidentielles et surtout législatives en 2012. Le Parti de la France participera évidemment à toutes ces campagnes électorales (…)

c'est Martial Bild qui est intervenu sur les fondamentaux de notre engagement politique (…) affirmant que la défense de la famille, de la vie, de notre identité, de la valeur du travail et de la justice sociale était fondamentale dans notre combat politique (…)"

Enfin, face à la crise, le PDF préconise :

"L'état de choc financier, économique et social qui frappe la France exige des mesures urgentes de sauvegarde sociale (…) Il n'y a pas de réponse comptable ou arithmétique au déficit du régime des retraites mais une réponse globale, économique, démographique et politique (…) 

Exclusivité nationale dans le domaine social, préférence nationale à l'embauche, politique familiale, promotion et protection de nos productions nationales sont les conditions du redressement national, de la reconquête sociale et du rétablissement de notre sécurité économique et de la sécurité de l'emploi."

Les principes non-négociables n’ont jamais été si attaqués. Aidez le Salon beige à contre-attaquer et à promouvoir la culture de vie !

Partager cet article

3 commentaires

  1. Voilà qui est clair comme de l’eau de roche : bravo au parti de la France pour la défense de nos valeurs !

  2. Peut-on être adhérent du PdF et prendre une adhésion au FN pour voter au congrès, comme pour les primaires socialistes ?
    Il semblerait qu’en préparant d’ores et déjà les prochaines échéances électorales, les responsables du PdF le jugent peu utile ou souhaitable. Ils ne paraissent pas penser être rééintégrés par B. GOLLNISCH à l’issue du Congrès, comme celui-ci leur a pourtant promis, refusant la main qui leur tend, et renonçant d’ores et déjà à l’union nationale qu’ils réclament de leurs voeux depuis leur départ. Le PdF donne le sentiment de maintenir une pression extérieure sur le FN pour influencer le vote, tout en reconnaissant de pas pouvoir peser sur celui-ci.
    D’où ce chantage exercée sur les cadres locaux du FN de la nuisance électorale des candidatures éventuelles du PDF. Cette stratégie à triple bandes connexes fait régner la plus grande confusion sur les intentions affichées et les arrières pensées réelles des uns et des autres.
    Il faudrait clarifier.

  3. @ PG :
    Je crois que vous vous perdez dans vos élucubrations fantaisistes.
    1) Personne au PdF ne désire réintégrer le FN actuel. Ce n’est qu’un fantasme de Marine et de son père. Seuls quelques militants naïfs souhaitent réadhérer au FN uniquement pour voter pour Bruno Gollnisch au Congrès (la double appartenance est tolérée au PdF)
    2) Personne au PdF ne croit réellement possible que Bruno Gollnisch puisse devenir président du FN. Tout est verrouillé et joué d’avance.
    3) Le PdF est plus intéressé par ce que feront Bruno Gollnisch et ses partisans une fois le sacre programmé de Marine Le Pen passé.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services