Bannière Salon Beige

Partager cet article

Europe : politique / France : Politique en France

19 élus sur des listes FN-RBM aux régionales de 2015 soutiennent Dupont-Aignan

19 élus sur des listes FN-RBM aux régionales de 2015 soutiennent Dupont-Aignan

Voici leur lettre datée du 3 octobre :

Conseillers régionaux des quatre coins de la France, élus en 2015 sur des listes du Front National et du Rassemblement Bleu Marine, nous militons depuis des années pour défendre la liberté de notre nation. Alors qu’Emmanuel Macron veut engager notre pays dans la dernière étape de la dépossession des Français et de leur destin, aucune personnalité des deux principaux partis d’opposition, ni LR ni FN, n’a voulu porter la voix du peuple.

Aussi, c’est avec beaucoup d’enthousiasme que nous avons appris la décision de Nicolas Dupont-Aignan de mener une grande liste d’ouverture qui veut rassembler tout le camp national et républicain pour gagner ces élections européennes.

Nous avons décidé de soutenir cette démarche au-delà de nos différents parcours politiques et affiliations partisanes dans l’intérêt de la France.

En soutenant Marine Le Pen au second tour de l’élection présidentielle de 2017, Nicolas Dupont-Aignan a montré son courage, son indépendance et surtout, sa conscience éminente de l’intérêt supérieur de notre patrie.

Ce jour-là, il a acquis définitivement l’estime, la reconnaissance et la confiance de tous les Français et les Françaises soucieux de défendre l’honneur de la France.

Aujourd’hui, chacun ressent bien que les élections européennes de 2019 seront décisives pour notre avenir. Partir divisés serait le plus grand service que nous pourrions rendre à ceux qui veulent la disparition de nos nations, et donc, ce serait la plus grande trahison.

Nous ne devons pas laisser faire cela ! Qui mieux que Nicolas Dupont-Aignan peut être le porte-parole de ce rassemblement ?

Tout le monde est d’accord : ce rassemblement ne pourra se faire sans dialogue, sans recherche d’un consensus et sans accord sur un projet partagé par toutes les composantes de notre grande famille de pensée qu’est les amoureux de la France.

Il ne pourra se faire sans que chacun ait sa place respective au regard de sa force électorale. Cette élémentaire justice est le préalable de notre engagement à le soutenir comme tête de liste de notre camp rassemblé.

Il s’y est engagé. Nous pouvons lui faire confiance, son courage le démontre. Mais plus encore, nous devons lui faire confiance, la raison nous l’impose.

En effet, pour la première fois de son histoire, le Parlement Européen peut avoir une majorité de députés partageant nos valeurs et notre vision de l’Europe. Pour la première fois de son histoire, la Commission Européenne peut être remise à sa véritable place : au service des peuples d’Europe.

Impossible alors de ne pas s’engager totalement dans cette bataille et impossible de ne pas la gagner.

Voilà pourquoi, sûrs de sa volonté de rassembler au-delà des impasses partisanes, de sa détermination à défendre la France et de sa crédibilité à proposer une alternative au macronisme, nous nous engageons aux côtés de Nicolas Dupont-Aignan. Nous appelons les leaders qui aiment la France, en particulier Marine Le Pen, à entendre la volonté d’union qui vient de la base et la légitimité des Amoureux de la France à l’incarner. Seule cette candidature de rassemblement peut nous faire gagner.

Nous avons un rendez-vous avec l’histoire. Il ne faut pas le rater.

19 signataires élus sur des listes FN-RBM aux élections régionales de 2015

Conseillers régionaux des Hauts-de-France :

  • Eric Dillies,
  • Florence Italiani,
  • André Murawski,
  • Olivier Normand,
  • Alexis Salmon.

Conseillers régionaux du Grand-Est :

  • Laurence Burg
  • Fabienne Cudel,
  • Thierry Gourlot,
  • Jordan Grosse-Cruciani,
  • Hervé Hoff,
  • Corinne Kaufmann,
  • Baptiste Pierre,
  • Grégory Stich,
  • Brigitte Stiegler.

Conseillère régionale d’Occitanie :

  • Marie-Dominique Bagur.

Conseillère régionale de Provence-Alpes-Côte-D’Azur :

  • Valérie Laupies.

Conseiller régional de Bourgogne-Franche-Comté :

  • Lilian Noirot.

Conseiller régional du Centre-Val-de-Loire :

  • Alexandre Cuignache.

Conseillère régionale d’Île-de-France :

  • Yasmine Benzelmat.

Partager cet article

10 commentaires

  1. “19” ça fait quand même pas beaucoup beaucoup…. (sur 358 élus en 2015) soit… 5,3% du total, c’est faible. Quand il y a autant d’élus, il est normal qu’il y ait des pertes…. (à noter aussi qu’il y a ceux partis chez Philippot)

    A propos de “Lilian Noirot”… il avait rejoint Philippot ….

    A noter aussi que 80% d’entre eux sont totalement inconnus au bataillon….

    Attention ! je ne dis pas que tout ceci est bien ou mal, je constate simplement…

  2. Si NDA est vraiment honnête, il doit promettre que s’il réalise l’union des droites, il s’effacera devant la personnalité la plus représentative des Français. Il faut faire 1+1=3, et pas 1+1=0,5…

    • le problème c’est que NDA a la grosse tête, défaut de bien des politiques ! Mais vous avez raison, DLF pèse peu par rapport au FN (RN) qui reprend sacrément du poil de la bête. JMLP a même dit qu’il prévoyait un “énorme” succès pour la liste RN…

  3. Après la bobo danseuse qui réalisa un putsch avec l’aide de traîtres moraux notoires, voici la seconde vague de renégats, en marche …..

    • votre commentaire est incompréhensible. On ne sait pas qui est la “bobo danseuse” (bobo donc une pourrie…. des gens de gauche donc), les “traitres moraux” (des prêtres, des théologiens ??), des renégats (là on met tout le monde, peut-être même vous) et .. en marche (Macron ?), bref, les ténèbres complets !

      • ah oui j’oubliais le “putsch”… là on voit pas non plus. On n’est peut-être dans une forme de totalitarisme mais il y a quand même encore des élections en France, et même au sein des partis et des syndicats, c’est dire….

  4. Tout cela est très bien, seulement il faudrait qu’autant à DLF qu’au RN, ils arrêtent de raconter n’importe quoi et de mentir aux gens quant aux enjeux de ce scrutin, car en réalité il n’y en a pas vraiment ! Tout au plus une (très hypothétique) majorité eurosceptique ne pourrait apporter au niveau de ce parlement qu’un pouvoir de nuisance, rien d’autre, car chacun sait qu’en réalité ce parlement n’a aucun pouvoir de décision ; l’UE n’a pas été construite selon un schéma démocratique, et de fait une majorité, fusse-t-elle eurosceptique, ne pourra jamais rien imposer à la technocratie européiste ! Asselineau ne le cesse de le répéter, et bien que sur l’UE il ait raison sur tout, malheureusement pour lui il ne pèse pas lourd dans le rapport de force…

    • Vous oubliez que “majorité au parlement européen” = “commissaires européens”….. Or ce sont ces commissaires qui dirigent, en effet, et pas le parlement…. mais sans parlement eurosceptique = aucune chance d’avoir des commissaires eurosceptiques et donc que les choses changent ! Vous avez donc bien tort : l’enjeu cette fois-ci est immense car pour la première fois depuis la création du parlement européen les eurosceptiques pourraient obtenir la majorité. Il y a donc jamais eu autant d’enjeu depuis la création du parlement. C’est le moment oû jamais de se bouger le fion.

      • Ok, je ne vais pas vous contredire, si vous y croyez très bien, après tout l’espoir fait vivre… Pour ma part j’ai passé l’âge de la naïveté politique, et ce n’est pas parce que vous ne représentez rien sur le plan électoral que vous avez tort, bien au contraire… Je ne suis pas pro-UPR, néanmoins il est de bon ton d’écouter en priorité des gens sérieux, qui accessoirement travaillent les sujets, produisent de la matière, et qui savent de part leur expérience de quoi ils parlent sur l’UE… Il y a Asselineau, il y a aussi P.Y. Rougeyron dont le dernier entretien de septembre que vous conseille vivement est particulièrement intéressant, mais aussi très perturbant pour certains droitards aux idées courtes…

    • Asselineau peut dire ce qu’il veut mais quand on représente 0,1%, on est radical de nature et on raconte n’importe quoi, du moins on est sans arrêt dans l’exagération… parce qu’on a RIEN A PERDRE

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services