Bannière Salon Beige

Partager cet article

Pays : Allemagne

14-18 : l’Allemagne a fini de payer

Aujourd'hui, 3 octobre 2010, l’Allemagne en a fini avec les réparations de guerre de 14-18, soit 92 ans après.

A Le traité de paix signé le 28 juin 1919 à Versailles impose à l’Allemagne vaincue de reconnaître qu’elle porte la responsabilité de la guerre. En avril 1921, une commission fixe donc le montant des indemnités de guerre à payer. La France notamment, qui a beaucoup souffert de la guerre et qui se souvient de l’humiliation et du prix qu’elle a payé après la guerre de 1870, a fait pression pour obtenir cette réparation. Cette dernière est fixée à 132 milliards de marks or payable par annuité de 2 milliards de marks. En 1929, le montant des réparations est réduit d’un tiers et leur paiement étalé sur 59 ans. En 1932, les alliés de 14-18 renoncent aux réparations car l’Allemagne est touchée de par la crise de 1929. En tout, l’Allemagne aura payé 23 milliards de marks, soit 17 % du montant fixé en 1921.

Bien que débarrassée du paiement des réparations, l’Allemagne n’en est pas moins débitrice des emprunts. Après l’arrivée d’Adolf Hitler au pouvoir, l’Allemagne cesse de rembourser en mai 1934. Pendant la seconde guerre mondiale, les créanciers ne furent pas remboursés. Au sortir de la Seconde Guerre Mondiale, l’Allemagne est occupée et ne paie donc pas ses dettes. Le chancelier de la République Fédérale Allemande (RFA), Konrad Adenauer, déclare que l’Allemagne honorera ses dettes. Ainsi, un accord est signé permettant l’émission de nouveaux emprunts à taux réduits. Cependant la RFA refuse de rembourser les intérêts qui on couru du 1945 à 1952 considérant que l’Allemagne dans son ensemble était débitrice, or celle-ci est divisée entre la RFA et la RDA. La réunification étant difficilement envisageable à l’époque, on imaginait mal que ces intérêts fussent remboursés. Cependant, après la réunification allemande du 3 octobre 1990, rien ne s’opposait à ce que cet Etat s’acquitte de sa dette. L’Allemagne a donc, à l’époque, lancé une série d’obligation sur vingt ans. Elle finit donc ce jour de rembourser le coût des emprunts de la Première Guerre Mondiale. Néanmoins, certains prêteurs américains s'estiment lésés devant les tribunaux.

Partager cet article

3 commentaires

  1. Il y a une chose pour laquelle l’Allemagne paye encore des sommes énormes à un état qui n’existait pas encore en 1945 …

  2. Oui Mr Bergstein vous avez raison.Ces créanciers ont la nuque raide et nous nous ne sommes que du bétail.

  3. La déchirure européenne causée par ce meurtre fratricide industriel ne se répare pas d’argent.
    Voir sur ce sujet le dernier livre de feu JB DUROSELLE “la Grande Guerre” des Français.

Publier une réponse