Bannière Salon Beige

Partager cet article

Homosexualité : revendication du lobby gay

13 janvier : retrait du projet de loi. Rien de moins ni rien de plus

Jeanne Smits réagit aux élucubrations de Frigide Barjot :

"Pourra-t-on défiler contre le « mariage » des homosexuels le dimanche
13 janvier sans marcher en même temps « contre l’homophobie » ? Frigide
Barjot, grande coordinatrice de la marche qui annule et remplace la
marche pour la vie (les enfants à naître aux oubliettes…) a clairement
fait savoir que non. « Comment vous prémunir contre les homophobes ? »,
lui demandait-on sur RMC jeudi. En faisant applaudir les rainbow flags
Et les gens de Civitas ? « Civitas, c’est clair et net, ils viendront,
et ils seront obligés de défiler contre l’homophobie, et d’enlever leurs
bannières. »

— Ça va être compliqué pour eux, quand même…

— Voilà ! (sur un ton triomphant. L’air de dire : tant mieux, ils seront bien obligés de s’en aller…)

Contre l’homophobie ? Contre un concept inventé par les plus durs des
lobbies gays pour empêcher tout jugement de valeur non sur les
personnes qui se trouvent avoir des attirances homosexuelles, mais sur
le comportement homosexuel ? Contre un instrument juridique qui, dans de
nombreux pays du monde déjà, permet l’inculpation de personnes qui se
réclament de la Bible pour porter ce jugement moral ?
Contre un
sentiment subjectif de répugnance, aussi, qui est désormais interdit,
alors qu’on imagine les homosexuels répugnés par l’idée de relations
charnelles avec les personnes du sexe opposé et que tout le monde doit
apparemment trouver que dans ce sens-là, il n’y a pas de problème ?

Oui, là, cela va trop loin. Cela va trop loin d’avoir prévu, au cœur
de la « manif pour tous » (c’est toujours dans l’interview précitée) un «
char des homos » : « J’appellerai tout le monde à venir danser sur le char gay ! »

Mais c’est quoi, ce détournement ? 99 % des personnes qui viendront défiler à Paris le 19 janvier ne demandent pas cela, ils demandent le retrait du projet. Rien de moins. Et surtout, rien de plus.
Pas sa suspension en attendant la tenue d’« états généraux de la
famille ». Pas une discussion sur « la place de l’homosexualité dans
notre pays ».

Et encore moins une revendication qui est très exactement à l’opposé
de ce que demandent les honnêtes gens
. Pourtant elle y est,
régulièrement mise en avant par Frigide Barjot : l’amélioration du
contrat d’union civile ouverte aux couples homosexuels. Elle l’a dit
lors de sa conférence de presse mercredi, et j’en atteste puisque j’y
étais : « Nous travaillons à un projet alternatif qui assure les
droits sociaux, civils, patrimoniaux des familles homoparentales, sans
bouleverser les principes du droit civil. »

Et voilà que l’absurdité de la « famille homoparentale » devrait être
entérinée par les centaines de milliers de personnes qui manifesteront
contre le « mariage » des homosexuels ? C’est ainsi qu’on se fera
entendre des médias, qu’on explosera les idées préconçues, nous dit-on.
Mais oui : en brouillant le message jusqu’à le rendre incompréhensible.
Car s’il est bon d’aménager des droits parentaux pour les partenaires de
même sexe, s’il faut réfléchir à l’« homo-éducation » comme le propose
Frigide Barjot
, si les enfants peuvent « absolument » très bien grandir
dans un foyer homosexuel, on se demande pourquoi on se donnerait la
peine de se déranger le 13 janvier.

[…] Non, là je cale vraiment. Pour le bien de la cause, il me semblait
jusqu’ici qu’on pouvait faire avec les consignes souvent décalées, sans
portée réelle, ou du moins je l’imaginais, données par Frigide Barjot
(applaudir les « kiss-in », se dénuder pour se retrouver à égalité avec
les Femen…). J’étais irritée par le « dress code » imposant aux gens de
venir autrement qu’ils ne sont, par le refus des slogans et affiches non
lus et approuvés par les organisateurs (mais qui représentent-ils ?).
Mais ce n’étaient pas des raisons suffisantes pour prendre l’affaire
bille en tête.

Avoir radicalement inversé les objectifs de la marche, c’est autrement plus grave.

Question : les nombreux évêques qui, courageusement, ont appelé les
Français et les catholiques à manifester leur opposition à la
légalisation du « mariage » des homosexuels, partagent-ils l’idée selon
laquelle il faut marcher « contre l’homophobie » et pour un super-pacs,
danser sur un char façon Gay Pride et réclamer une nouvelle forme d’«
autorité parentale » pour les « homo-éducateurs » ? Un catholique
peut-il participer à cela sans rien dire ? 

Désolée, mais il va falloir qu’ils s’expriment. Ils sont au pied du mur."

À tous les lecteurs du Salon Beige en France, j’irai droit au but : pour poursuivre son travail le Salon Beige a besoin de vos dons. Le combat culturel que nous menons est violent et nos opposants disposent de moyens infiniment plus importants que les nôtres. Nous sommes en permanence ciblés par des personnes et des groupes qui savent utiliser l’argent, les médias et … la justice pour nous combattre et nous détruire.

Oui, notre existence dépend de vos dons. Nos besoins ne sont pourtant pas immenses, loin de là !
Il suffirait que chaque année 3 000 personnes fassent un don ponctuel de 50 € ou bien que 1 250 fassent chaque mois un don de 10 € pour que l’existence du Salon Beige soit assurée !

Vous savez le rôle que le Salon Beige joue chaque jour dans la lutte contre la culture de mort et pour la dignité de l’homme; vous connaissez notre pugnacité à combattre chaque jour contre l’avortement, l’euthanasie, le mariage pour tous, la PMA, la GPA et toutes les dérives libertaires.

Le Salon Beige ne remplace pas votre rôle dans ces combats, il les facilite, les accompagne et les stimule.
S'il vous plait, faites un don aujourd'hui. Merci

On ne lâche rien, jamais !

Guillaume de Thieulloy
Directeur du Salon Beige

Partager cet article

52 commentaires

  1. Et quand on dit NON à un projet de loi, on ne prétend pas mener un débat.

  2. Frigide Barjot est certainement mediatique , mais parfaitement irresponsable, c’est ce type de personne qui est le plus dangereux dans ce genre de débat. Elle passe les lignes et, ainsi, elle passe des armes aux adversaires. Ceci est une vrai guerre entre le Prince des ténêbre et le Seigneur Dieu de l’Univers, et ceux qui feront du traffic d’armes au profit de l’adversaire devront en répondre devant le trés Haut, même si on peut penser qu’ils ne sont pas conscient de ce qu’ils font. Alors, Frigide, SVP ne refroidissez pas ceux dont vous pretendez defendre les idées, il en va du salut de votre ame. Je prie pour vous. Que Dieu vous garde en sa paix et vous envoie son Saint Paraclet afin de vous eviter les erreurs dans un avenir trés proche, maintenant et à l”heure…..

  3. Il faut éliminer ces subversifs de l’ordre naturel, les sectaires de la laïcité négative. Il faudrait aussi pour commencer que François Hollande pense à rendre la femme qu’il a volée à son propriétaire, qui vole une œuf…..

  4. Pitié ! Arrêtez ces querelles de clochers !
    L’union fait toujours la force

  5. on ne va pas recommencer les divisions ! oui Frigide Bardot soutient des positions éloignées de l’église catholique mais ces couleuvres sont à avaler pour un bien plus grand : protéger les enfants et notre société de ce projet de loi de mariage homo. Manifester le 13 janvier, ce n’est pas plébisciter Frigide, c’est dire son opposition à ce projet de loi néfaste.

  6. Plus cela va et plus j’ai envie de rejoindre CIVITAS qui est beaucoup plus sérieux ; malgré tout je déplore la scission de cette manifestation puisque l’union fait la force. Notre histoire déborde d’exemples de ce type… (Souvenez-vous d’Alésia).
    Madame Barjot nous divise en nous faisant renoncer à notre foi, à ce que nous sommes et fait donc le jeu de l’ennemi (comme l’a si bien exprimé Oliroy).
    Nous, catholiques, sommes la principale opposition aux délires de “normal” et de sa clique de diablotins et seul le message de l’Evangile en viendra à bout et non les compromissions !

  7. Homophobie, c’est quoi ?
    C’est un terme militant que même l’agence de presse AP ne veut plus utiliser…
    http://www.xn--pourunecolelibre-hqb.com/2012/12/lagence-de-presse-americaine-associated.html

  8. Un immense merci, encore et toujours, à Jeanne Smits, à sa lucidité, à son honnêteté et à son courage ! Voilà une vraie, très grande journaliste, qui tout en gardant la mesure là où il est le moins facile de la garder, ne recule jamais devant l’erreur et la subversion. Que Dieu nous la garde très longtemps car elle est un des meilleurs phares dans notre combat! L’occasion de nous rappeler le travail remarquable de son journal Présent que nous nous devons de soutenir à la mesure généreuse de nos moyens quoique faibles, au lieu de prendre le risque de toujour tirer indirectement profit de l’abnégation de ceux qui se dévouent au sein de ce journal… au risque de le voir un jour s’éteindre… Hauts les coeurs !

  9. Virginie Merle (c’est son vrai nom) doit être exclue du comité d’organisation de la manif pour tous. Cela ne doit pas être difficile puisqu’elle ne représente personne. C’est aux organisateurs à prendre leur responsabilité sous peine de voir la manif pour tous voler en éclat et se terminer en fiasco. N’est-ce pas d’ailleurs le but recherché par Madame Merle si elle ne parvient pas à subvertir totalement cette marche pour la famille en gay pride soft ?
    Nous attendons un geste fort de la part des organisateurs pour redonner de l’unité au mouvement autour d’un principe simple : mariage naturel. Il est clair que Madame Merle n’a jamais été sur cette ligne. Il faut l’évacuer. Il reste un mois avant la manif : quelles seront encore les bombes que cette parodiste autoproclamée va lâcher contre la manif, les marcheurs, les catholiques ? Les organisateurs doivent agir vite pour régler ce problème, sinon cela va mal se terminer.

  10. Là où est la division, là est le démon…
    Curieusement on oblige les cathos à se fondre dans la société marchante, mais on demande à d’autres de s’exhiber sur un char, il y a un vrai problème…
    IL FAUT IMPERATIVEMENT que tout le monde soit au même niveau, faire le contraire serait RIDICULISER L EGLISE…pas de char, pas d’étiquettes…TOUT LE MONDE DANS LA FOULE SANS ETIQUETTE, COMME F BARJOT L’A EXIGE PRECEDEMMENT.

  11. Existe-t-il des liens entre F.B. et les représentants du pouvoir socialiste ?

  12. Il faut qu’un oui soit oui, il faut qu’un non soit non.
    Merci à Jeanne Smits de bien poser le problème et de montrer ce qu’il en est de cette supercherie mise en oeuvre par Frigide Barjot (peut-être au départ plein de bonnes intention mais surtout manquant complètement de repères et bien utilisée par le système).
    Pourtant si les évêques s’exprimaient (là ils se sont faits bien piéger et depuis des mois et des mois par la dame Barjot invités par les “comités” de fidèles et promue la catho-cathodique de l’année), il y aurait une grande majorité de personnes derrière eux.

  13. Merci de bien vouloir citer également l’article mesuré de Jeanne Smits dans “Présent” d’hier vendredi 14 décembre dans lequel elle écrit “La force incontestable de Frigide Barjot est d’avoir prouvé que l’opposition à la dénaturation du mariage n’est pas une opposition de droite, religieuse, idéologique. Mais qu’elle gronde dans le coeur du peuple …” Elle cite plus loin Bernard Antony qui explique, sans rien céder sur les principes, pourquoi il accepte la consigne au vu de l’objectif à atteindre.

  14. merci à Mme Smits pour cette réaction sans concession mais sans exces
    j’avais déja apprécié sa relation de la manifestation du 18 (à laquelle j’ai paricipé) , dénonçant le traitement médiatique mensonger de l’agression des femens mais déplorant aussi la présence, acceptée par Civitas, d’une banderole bien peu chrétienne.(la France a besoin…)

  15. les voies du Seigneur sont impénétrables à nous d’avoir l’humilité de l’accepter!
    la grande majorité est contre cette loi, avec fermeté il faut s’imposer.
    Barjot et ses sbires sont la pour faire du cirque à nous d’imposer, de nous imposer calmement et ne vous faites pas d’illusion seul dans le conteste actuelle une telle manifestation peut rassemble.

  16. L’humoriste est enfin arrivée à être connue du grand public!
    C’est bon pour les futurs cachets et passage télé.
    Elle a trouvé dans la cause du catho déjanté le catalyseur de sa carrière.
    La Roumanoff peut commencer à se faire du souci. Va y avoir de la concurrence.
    Quel contraste entre cette excitée et des personnalités respectables et responsables comme A Escada et J Smits !
    Merci à eux pour leurs saines réactions.

  17. Faire savoir médiatiquement avant pendant et après que Frigide Barjot ne représente pas ceux qui défilent. Que le seul message est celui de l’annulation pure et simple de cette loi. Et à la prochaine manifestation que l’ensemble des autres organisateurs aient l’intelligence de se mettre d’accord pour se passer d’elle qui ne représentent RIEN en terme associatif ou politique.
    Pour le reste seule le nombre de participants est important le 13 Janvier. Donc j’y vais !!

  18. pou LB
    rendre la femme qu’il a volé à son propriétaire??? vous n’êtes pas bien? dans quelle religion vous êtes vous marié?

  19. Je préfère rejoindre les LGBT pour annoncer la bonne nouvelle…Jésus vous aime!
    Jésus a dit: « Je suis le chemin, la vérité et la vie. » (Jean 14.6)
    Déclaration étonnante dans un monde où l’on prétend que chacun peut suivre sa propre voie et possède sa propre vérité. Après tout, dit-on, tous les chemins ne mènent-ils pas à Dieu?
    Selon le Christ, non. Il nous a en effet avertis: « Nul ne vient au Père que par moi. » (Jean 14.6)
    L’Eglise continue à rendre témoignage à la vérité de nos jours et elle continue d’être persécutée. Des hommes continuent à méconnaître qu’ils sont dans l’erreur, préférant critiquer le messager de la vérité plutôt que de l’écouter et de se convertir. Par exemple, combien de personnes sont-elles rebelles à l’enseignement de l’Eglise en ce qui concerne la pureté ? La manière de vivre la pureté concrètement se trouve dans l’application ce grand commandement : « Tu aimeras le Seigneur ton Dieu de tout ton coeur, de toute ton âme et de tout ton esprit » (Matthieu 22,37) Et pourtant, combien de personnes l’ignore volontairement ? Il en résulte pour notre société les pires fléaux : contraception, divorce, avortement, pornographie, et toutes formes de séduction sexuelle qui est l’idolâtrie moderne. L’Eglise, par son enseignement et sa discipline, rappelle constamment à chaque homme ce qu’est le véritable amour de Dieu et du prochain.

  20. question de génération et de communication… Danser ou se trémousser sur un char aux banderoles multicolores ne fait de nous un gay-friendly mais juste une génération qui sait utiliser les codes de nos détracteurs et jouer avec la caméra au regard des millions de gens qui se font un avis qu’à travers la télé.
    La génération 80 (qui sont les jeunes cadres et patrons d’aujourd’hui) et ensuite la génération X,Y, se plieront volontiers à l’exercice, même chez nous les tradis, n’en déplaise à leurs parents qui voient cela d’un oeil louche. On est cathodique ou on ne l’est pas, mais pour nous, génération JP2, la com, c’est l’outil de masse média incontournable de notre discours aujourd’hui.
    Vous n’avez pas un discours unitaire et c’est regrettable. Appelez donc à la prière massive et à la paix dans les coeurs de chacun quelque soit sa sexualité. Ca c’est un message d’amour.
    J’espère papa, maman, avec tout le respect qu’on vous porte, que vous comprendrez, qu’on peut avoir un sacré coeur de Jésus brodé dans son sweet, une sacrée vie intérieure et un sacré sens de l’honneur, et aller défendre la famille avec les outils du XXIème siècle, la tête haute et l’âme en paix.

  21. Moi, je ne suis pas barjot !
    Le 13 janvier, je manifesterai UNIQUEMENT CONTRE LE PROJET DE LOI ET RIEN D’AUTRE !
    Pas question de manifester contre une prétendue homophobie qui n’existe pas ! VOILA !
    Quand à souhaiter un PACS amélioré, c’est NON ! J’étais dans la rue en 1999 et contrairement aux girouettes de la droite molle, je n’ai pas changé d’avis !
    Les choses sont claires pour moi :
    L’homosexualité est un mal, un très grand mal qu’il faut dénoncer et combattre. C’est une union CONTRE NATURE !
    Cela est à mes yeux d’autant plus important qu’il faut avoir le plus grand respect pour ceux qui ont cette tendance, ou la pratique. Le meilleur moyen d’aimer et secourir les homosexuels, ce n’est pas de leur dire que finalement, ce qu’ils font ou ce qu’ils vivent est bien, mais au contraire de les aider à en sortir en leur montrant l’impasse dans laquelle ils se trouvent le plus souvent ; la violence faite à l’ordre naturel.

  22. La tournure que prennent les choses est inquiétante mais peut-on pour autant rester chez soi à se lamenter! Je pense qu’il faut y aller, en restant soi-même, sans se plier aux “ordres” de F.B. et …à la grâce de Dieu. “Nous combattons, mais c’est Dieu qui donne la victoire “.

  23. @ C On ne peut pas admettre ce que vous dîtes à propos des évêques qui “se sont fait piéger”(sic) .Les propos incisifs et clairs du cardinal Vingt-Trois ont été déterminants et tous les évêques se sont clairement prononcés au sujet de ce projet de loi. Cette unanimité est déterminante et nous n’allons pas la laisser attaquer par une frange extrémiste de “catholiques” qui n’ont décidemment pas compris grand chose au film!

  24. Qui cherche à désunir la manif si ce n’est FB avec ces consignes que nous ne pouvons pas suivre sans trahir ce que nous sommes?!!!
    Maintenant qu’elle sait que la mobilisation sera forte elle se fiche totalement que nous syons 20 000 de plus ou de moins. Du coup elle fait tout pour que ceux qu’ELLE trouve personna non grata ne viennent pas. Ce qu’elle ne comprend pas c’est que son opinion n’engage et n’intéresse qu’elle. Personne et surtout la presse ne sera dupe de son petit jeu.

  25. En kippa ou en serre-tête,
    Venez comme vous êtes !

  26. J’apprécie beaucoup la plupart de commentaires qui vont dans le sens de l’unité. La solution devra probablement venir des évêques, comme semble d’ailleurs le proposer Mme Smits (qui, heureusement, n’appelle pas à ne pas manifester ou à aller manifester ailleurs: ce qui serait un appel du pied à tous ceux, homosexuels, musulmans, personnes de gauche, qui ne sont pas de notre citadelle mais viennent quand même nous aider à la défendre, à partir eux aussi): une parole saine d’un d’entre eux à Mme Barjot devrait pouvoir calmer le jeu.
    Y aurait-il une adresse à laquelle nous pourrions écrire pour adresser nos suggestions pour unir tous les manifestants?
    D’accord pour les stratégies de comm. Surtout, je crois qu’au-delà des rancoeurs nous devons être une foule qui aime et qui est heureuse, qqn citait Thierry Le Luron dans le post sur la CGT: nous aurions sacrément besoin d’un humoriste, pour se moquer d’eux, mais aussi de nous-mêmes, et alors, moins crispés, nous serions tous plus forts.
    A la prochaine agression des Femen, je trouve que l’idée de se dépoitrailler soi-même est plus intelligente (même si je ne l’approuve pas particulièrement, je parle en théorie) que d’aller les agresser, comme cela a pu être fait, geste manquant et d’humour et d’amour, et abondamment repris dans les media. Ce, même si on se justifie ensuite, porte plainte, monte sur ses grands chevaux.
    Pourquoi ne pas leur ouvrir nos rangs, être là où elles ne nous attendent pas: sourire, rire, essayer d’établir le dialogue, les interviewer sur le mariage, commenter les commentaires écrits sur leur poitrine, en rigolant, bref, réagir éxactement à l’inverse de ce qui a été fait et qui était exactement ce qui était attendu, à savoir une indignation, des cris, des regards effarouchés (ou un peu trop appuyés). Là, nous maîtriserons parfaitement la tactique de l’adversaire.
    De même, la présence d’un “char gay”, qui nous semble le comble de la vulgarité (je suis d’accord), est intelligente tactiquement: ils défileront devant des banderoles nous taxant d’homophobie, noyant le poisson dans l’oeuf.
    Pourquoi ne pas insister auprès des responsables pour que la manif soit emmenée d’abord par un char de familles chantant de belles chansons d’autrefois (Papa et Maman entonnant Cadet Rousselle et Au clair de la lune, les communautés nouvelles devraient pouvoir nous trouver ça), puis éventuellement par un char de personnes ayant un autre mode de vie?
    Nous pourrions également demander que sur le “char gay” soient présents les familles des homosexuels, pour montrer qu’eux-mêmes sont heureux d’avoir un papa et une maman, des frères et soeurs qui leur ressemblent…
    Etc.
    Bref, de la créativité, et du dialogue franc et direct avec les organisateurs?
    Où peut-on les contacter?

  27. Chers amis, la consigne est “Venez comme vous êtes” on va pas se diviser sur une question de “dress code” il n’attendent que ça en face, en jouant le jeu de la division on affaiblit l’image d’unanimité des “hommes de bonne volonté” qu’est ce rassemblement.

  28. Merci à Jeanne Smits qui exprime très clairement et simplement ce que mon cerveau tentait justement de concevoir.
    Mme Barjot, si vous nous lisez, permettez les remontrances d’une petite paysanne déçue par toutes ces divisions.
    C’est franchement pas malin tout ce remue ménage !!! Savez-vous que “le mieux est l’ennemi du bien” ?
    Vous avez fait un carton avec votre manifestation “mariage = 1 homme + 1 femme” ! Mais pourquoi diable avez vous rajouté autre chose ? Moins vous en dites, plus vous rassemblez. Plus vous vous perdez en justifications à cause de vos “ennemis”, plus vous déroutez vos “alliés” !
    S’inquiéter du jugement des hommes alors que l’on défend une cause juste aux yeux de Dieu, c’est un péché d’orgueil !
    Vous seriez 1 million en rose pastel que la télé trouverait tout de même le vilain méchant catho en rose fushia à filmer. Et s’il n’y était pas, comptez sur les journalistes pour en créer un de toutes pièces.
    Et merci aussi pour nos évêques. Pour une fois qu’ils s’exprimaient et en communion avec le Pape !!!!!! Vous voulez qu’il se taisent à jamais ou quoi ???!! Déjà que ce n’était pas facile pour eux de défendre publiquement le mariage homme-femme, vous les obligez maintenant à s’exprimer sur le sujet complexe de l’homosexualité, l’homophobie, la place des homos dans la société, “l’homoparentalité”, etc !! Je ne vous dis pas bravo. Même le pape, Mme Barjot, même le pape y va avec des pincettes sur ce sujet (sans équivoque, tout en vérité, mais avec des pincettes tout de même). Mais l’évêque français, lui, il n’a pas le talent du pape et il va peut-être faire une bourde, et alors là côté com, vous avez tout gagné. Et en plus l’évêque, en disant la vérité sur l’homosexualité, il va vous faire perdre tous les fidèles qu’il avait réussi à motiver pour manifester contre le mariage homo mais qui désormais n’auront pas du tout envie d’être associé à une manif pour ou contre les homos – parce que ce n’est pas le sujet —
    Donc, je vous en prie, gardez le cap, la défense du mariage homme-femme ! Le reste sera en trop.
    Enfin en conclusion, je crois que la Sainte Vierge Marie y est pour beaucoup si Dieu permet la victoire. C’est plutôt ingrat de dire “rangez vos chapelets”…

  29. Je lis tous les commentaires dans l’espoir de savoir qui sont les véritables organisateurs du 13 janvier, mais je ne vois pas de renseignements à ce sujet.
    J’entends seulement les glapissements de Mme Barjot qui me promet de me punir de manif si je m’écarte de ses onzièmes commandements.

  30. Cette”Barjot”n’est elle pas une taupe du PS chargé de semer le trouble pour tenter d’écarter les cathos de la manif et réduire considérablement le nombre de manifestants et donc la portée de la manif,pourquoi les associations catholiques qui appellent à la manif ne sont elles pas plus fermes ,je veux bien faire l’effort de participer mais en aucun cas en taisant mon identité religieuse,la manif c’est pour défendre “la famille pas pour participer à un carnaval ou à une scéance de streep tease!!!

  31. ouf , il était temps de s’en apercevoir . Merci Madame !

  32. Toutes ces bizarreries et pitreries introduites dans le déroulement de la manif vont finir par faire tout échouer!Comment voulez-vous qu’un évêque, même en civil, défile derrière un char plus ou moins obscène? Idem pour des catholiques pratiquants ou des musulmans, qu’il faut inviter le plus possible.Beaucoup de gens vont renoncer à aller à Paris et c’est tout ce qu’on aura gagné avec cette surenchère destinée à démontrer que les manifestants ne sont ni coincés ni homophobes (qu’est-ce que ça veut dire d’ailleurs?). N’est-ce pas ridicule d’applaudir les kiss-in?La seule attitude digne est l’indifférence totale. En France, personne ne maltraite les homosexuels et chacun a le droit de penser ce qu’il veut des actes homosexuels en fonction de son niveau de réflexion et de ses convictions.On ne doit pas obliger les manifestants à montrer de la sympathie pour l’homosexualité.Faut-il se faire pardonner l’audace de s’opposer à une loi en leur faveur?Le but de la manifestation est le retrait d’un projet de loi, un point c’est tout, et non un positionnement sur un comportement totalement privé que chacun est libre d’apprécier à sa façon et que l’Etat n’a même pas à reconnaître (même pas par le PACS). Pour résumer:ne peut-on pas conserver à cette manifestation un caractère digne et sobre, propre à attirer toutes sortes de citoyens ?

  33. Dans le projet de loi sur le “mariage pour tous” il est question de changer les termes “père “et “mère” dans le Code Civil et dans les actes de “mariage”.
    Or bien souvent les lois sont suffisamment mal écrites pour permettent diverses interprétations alimentant la jurisprudence.
    Peut-on imaginer certains groupes de pression décidant, sous prétexte de la loi sur le “mariage pour tous” (si malheureusement elle est votée), de faire modifier la première phrase du “Note Père” et celle dans l'”Ave Maria” : “Sainte Marie Mère de Dieu priée pour nous pauvres pécheurs” par les terme “parent 1” et “parent 2” ?
    Voyez-vous quand le vers est dans le fruit, il le pourri jusqu’au trognon…

  34. Manifestement, les personnes proches de Civitas ont du mal à venir à la “Manifestation pour tous”, pour les motifs déjà invoqués. Et d’autres déplorent la division du camp du “non”.
    Quelle importance, finalement. C’est même une très bonne chose. D’un côté, on ne pourra pas reprocher au gros de la manifestation les slogans peu charitables que l’on a vus le 18 novembre; de l’autre, on additionnera de toute façon le nombre de manifestants des deux cortèges, même s’ils n’auront pas marché ensemble, vu que c’est le même jour, dans la même ville.
    Par contre, je ne comprends pas comment on peut encore être contre l’homophobie quand on se dit chrétien. Il faut d’abord définir le mot: agression physique ou verbale, ou discrimination injustifiée à l’égard de personnes homosexuelles. Qui est d’accord avec ça ici?
    Ca ne veut pas dire, comme le lobby LGBTQI voudrait l’imposer, le fait de ne pas être d’accord ou d’émettre même ne fût-ce qu’une réserve envers l’un ou l’autre point de son cahier de revendications.

  35. @Marie (pas mon homonyme)
    Mme FB était “persona grata” dans les média dits catholiques, le journal la Croix, les paroisses, avant ces affaires de marche. Rappelons nous le “touche pas à mon pape” , la manif. pacifique contre le piss christ à opposer bien sûr à celle évidemment des “méchants” catholiques qui priaient devant le théâtre.
    C’est dans ce sens que j’employai le verbe “piéger”. S’il convient d’être circonspect face à certaines initiatives, il convient de l’être, pas moins face à une Mme Barjot parce qu’elle était départ une catholique non traditionnelle (sans même parlé de la fsspx).
    Peut -être que nous n’écoutions pas, jusqu’à récemment les paroles de nos évêques, ou peut-être que sauf exception leurs paroles manquaient de “tonicité”! La culture de mort a commencé il y a près de 40 ans et pas qu’avec son, pour l’instant, dernier avatar.

  36. Le retrait Oui bien sur …. Mais ATTENTION pas d’aménagement du PACS (idée un peu barjot). Ne nous laissons pas avoir.
    RETRAIT du PACS, qui n’est qu’une mascarade, une parodie civil, qui ne veut pas dire sont véritable nom.

  37. @c,
    A quoi bon vouloir semer le doute sur l’initiative de FB ( c’est quand même elle qui est à l’origine de ces manifestations!!!) qui a su fédérer des CITOYENS contre ce projet diabolique et peut-être aussi libérer la langue de certains évêques ( qui sait?) Nous ne sommes pas convoqués à un pélerinage . On nous demande simplement d’aller parler à César. Ne nous trompons ni d’adversaire ni de sujet.

  38. Malgré la lecture de l’article et tous les commentaires (ô procrastination, de combien de crimes auras tu été la cause !)) j’ai beaucoup de mal à comprendre les reproches faits à Mme Frigide Barjot (qui fait quand même l’objet de menaces de mort pour son engagement complétement désintéressé en faveur du mariage et des enfants, rappelons le quand même). En gros, on lui reproche de ne pas être rituellement pure selon des critères pharisaïques implicites (“Cette femme mange avec des pêcheurs !”). On lui reproche également des consignes jugées “dictatoriales”, ce qui me fait quand même doucement rigoler (conseiller avec humour de ne pas trop forcer la note “stéréotype catho” pour éviter de faire plaisir aux médias n’est pas vraiment comparable au fait d’envoyer des gens au goulag). Mais en fait, je reste persuadé que ce que certains lui reprochent le plus, c’est d’avoir réussi (avec d’autres (Tudgual Derville et l’Alliance Vita, nos évêques, Philippe Arino, Xavier Bongibault, etc) à avoir lancé un mouvement d’opposition à la dénaturation du mariage environ 1000 fois plus efficace que ce que le gouvernement, le lobby LGBT et les “leaders” UMP attendaient. J’ai vraiment l’impression que chez une frange ultra minoritaire des catholiques français, on préfèrerait se faire massacrer en rase campagne mais en restant entre soi (entre Super-Duper-Ultra-Catholiques 100% pur jus, sans colorant ni conservateur, soit 10 000 personnes maximum dans la rue, en venant venir des renforts de Lituanie), comme le gouvernement l’avait prévu, plutôt que de gagner avec une stratégie inattendue qui détruit l’unique argument des partisans de la dénaturation (c’est à dire : “les opposants sont des homophobes”, argument détruit grâce à la stratégie de la Manif pour tous) et qui permet de rassembler non seulement 100% des catholiques orthodoxes pratiquants (5% de la population max, je le rappelle, donc c’était difficile de gagner en ne rassemblant que ceux là), mais aussi des Français déchristianisés mais qui ne sont pas super chauds pour priver des orphelins d’un père ou d’une mère (potentiellement plus de 65% de la population), des musulmans (potentiellement 5% de la population), des juifs, des homosexuels revendiqués (qui pulvérisent l'”argument” d’homophobie ET peuvent témoigner que les homosexuels ne veulent évidemment pas se marier (comme le prouvent les statistiques dans les pays où le mariage a été dénaturé)), etc.
    Est il possible de nier que Mme Barjot et les autres leaders de la Manif pour tous ont créé un mouvement d’opposition infiniment plus fort que ce qui était prévu, au point que Copé tente de faire une OPA dessus pour sauver sa carrière politique ? Est il possible de nier la stratégie pharisaïque de Civitas a prouvé sa complète nullité, et même son caractère contre-productif, au point que cette succursale de la FSSPX a été forcée de rejoindre la Manif pour tous par crainte du ridicule de remanifester seuls (et le trajet Vilnius-Paris coûte cher) ? Est il possible de nier qu’applaudir les provocations LGBT et brandir en réponse des pancartes “on vous aime” (en plus d’être exactement ce que le Seigneur voulait dire en disant “tendre la joue gauche” : retourner l’insulte de l’adversaire contre celui-ci (rappelant l’anecdote suivante : la Bienheureuse Mère Thérésa demande un don pour les orphelins dont elle s’occupe à un hindou qui, pour réponse, lui crache à la figure, Mère Thérésa répondant : “Merci pour ce cadeau, maintenant quelque chose pour les orphelins ?”)) a parfaitement réussi, conduisant à une absence complète de couverture de ces provocations par les médias, tandis que la réaction Civitas (répondre à la provocation par la violence) a parfaitement satisfait les provocateurs LGBT et conduit à une immense couverture médiatique pour ceux ci ?
    Non, bien sûr.
    Dans le meilleur des mondes, on pourrait manifester entre cathos 100% pur jus en ne donnant que des arguments rationnels et théologiques pour sauver le mariage. Mais en fait dans le meilleur des mondes on aurait même pas besoin de manifester parce que ce projet dément n’existerait pas. On est dans le monde de la Chute et il faut parfois ravaler sa fierté et faire preuve de ruse pour faire triompher la vérité et la justice.

  39. je ne vais pas revenir sur ce qui a été déjà dit par mon collègue de la génération JP II, mais je suis entièrement de cet avis. j’ajouterai seulement qu’il est intéressant de voir le nombre d’associations diverses que FB a réuni ( Musulmanes, PS, Juive, Catholique… et j’en passe) il est donc assez cohérent que nous trouvions tous un terrain d’entente pour avoir le maximum de poids face à ceux qui nous gouvernent… d’autre part j’aimerai comprendre quel proposition fait CIVITAS face à la question de l’homophobie. N’est il pas un “sentiment” naturel contre lequel nous chrétiens nous devons lutter afin d’aimer nos frères malades… il me parait donc assez sain de manifester contre l’homophobie.
    Certes la situation était plus facile quand nos enfants n’étaient pas confrontés à cette déviance mais aujourd’hui, le Christ nous demande d’ aimer nos frères avec leurs défauts, pas de les fuir ou de les mépriser… C’est plus difficile mais le monde d’aujourd’hui est plus compliqué que celui d’hier et pourtant la Loi elle ne change pas c’est celle de l’Amour.

  40. Marie (pas mon homonyme),
    Vous trouvez que nous devrions nous taire devant la perspective d’un “char gay” et de banderoles “contre l’homophobie”?
    Expliquez-nous la justification et la finalité de telles choix des organisateurs.
    Les catholiques et les évêques suivent, les organisateurs de la marche pour la Vie annulent leur marche du 21 prévue depuis un an et suivent, pour la bonne cause.
    Mais ces caprices de vouloir à tout prix démontrer qu’on est “gay friendly” alors que ce n’est pas du tout la revendication et que nous n’avons pas à nous en justifier, pouvez-vous comprendre que ça fait trop.
    Et qu’il faut le dire pour ne pas suivre ce que notre conscience refuse de suivre.

  41. Ah et aussi : exiger uniquement le retrait du projet du loi rien d’autre et, en particulier, ironiser sur le fait d’obtenir des “Etats généraux de la famille” ou une “réflexion nationale sur la famille” ou un truc de ce genre est une erreur stratégique. Il ne faut pas oublier que le gouvernement et le Président Flamby sont en fait des otages sous la menace des psychopathes des lobbies LGBT qui ont un revolver sur leur tempe et les ont assuré que leur cervelle ou leur signature sera la loi. Zapatayrault et Flamby voient bien les sondages qui montrent que ce projet ne suscite le soutien ferme de personne et l’opposition irréductible de beaucoup, que tout le monde s’est rendu compte que ce n’était qu’une diversion des vrais problèmes, qu’ils n’auront aucun gain politique dans cette affaire. Par conséquent, eux mêmes pourraient être dans un état d’esprit où ils souhaiteraient abandonner le projet mais seraient terrorisés par les cinglés des lobbies LGBT. Organiser des “Etats généraux” ou un truc de ce genre serait un excellent moyen pour eux d’enterrer le projet en douceur tout en sauvant la face. Nous cherchons la destruction de ce projet, pas l’humiliation des dirigeants de l’exécutif (qui se débrouillent très bien tous seuls pour s’humilier eux mêmes), il faut donc leur laisser un moyen de sauver les meubles. Les mettre face à un choix “retrait immédiat ou rien” pourrait les obliger à considérer que ne pas retirer ce projet serait un moindre mal pour eux.

  42. Quelle honte toutes ces divisions, sachez que la médisance est extrêmement néfaste spirituellement! Prions plutôt les uns pour les autres et pour le succès de la manifestation.
    Certains veulent afficher leur identité catholique? D’autres ont peur d’apparaitre comme un mouvement confessionnel? Et alors!?
    Tous ont raison, ce mouvement est inspiré par les catholiques et animé par la vérité chrétienne mais il touche aux fondements ontologiques de l’être humain.
    L’Église, au sens large du terme, est là pour être levain dans la pâte.
    Quelle honte de préférer critiquer F.B. alors qu’elle à réussi, avec d’autres certes, à réunir 300 000 personnes en France le 17 novembre et par là peut-être marquer un tournant dans la lutte contre ces idées perverses.
    Mettre des personnes atteintes d’homosexualité sur un char?
    Si c’est pour dire que l’homosexualité est normale, évidemment je suis contre. mais si c’est pour montrer que toutes les personnes homosexuelles ne veulent pas du “mariage” pourquoi pas? Cela brise le bourrage de crâne des lobbys “LGBT”.
    Cela pourrait aussi présenter l’avantage d’offrir une porte de sortie au gouvernement tout en lui permettant de garder la tête haute: si toutes les personnes “homosexuelles” ne sont pas d’accord et que cette loi crée une fracture alors retirons la ou attendons avant de la voter.
    Défiler contre l’homophobie?
    Si l’homophobie c’est être contre cette loi (intox lgbt), alors il ne faut pas défiler contre l’homophobie. Mais si l’homophobie c’est persécuter quelqu’un parce qu’il est homosexuel, alors là oui, il faut défiler contre.
    La réussite de la manifestation dépendra de la prière du chapelet, c’est à dire de Dieu et de notre Sainte Mère, et du travail de tous.

  43. @Marie (pas mon homonyme)
    Nous n’avons pas les mêmes sources d’informations! Mais libre à vous de penser ce que vous voulez de Mme Barjot, bien sûr.
    Pour ce qui est de la “convocation à un pèlerinage”, un catholique n’est pas convoqué, il est libre. Et il est aussi libre de prier avec un chapelet dans la rue (enfin pour le moment!).
    Quant au César cela commence à faire bien longtemps qu’il se prend pour un dieu et veut faire croire par le biais de la démocratie que tout peut être mis au vote.
    Et l’ennemi (le vrai)a plus d’un tour dans son sac et peut tromper autant les uns que les autres et manipuler tout autant les pires individus que les bonnes volontés.
    Mais je ne veux pas vous ennuyer plus, tant mieux si FB est la femme de la situation, mais malheureusement nous sommes nombreux à nous poser des questions.

  44. Ne pas oublier que que le mot d’ordre de la manif est avant tout le retrait du projet de loi.
    Frigide est sans doute maladroite mais elle est la seule ici à être exposée médiatiquement. Je pense qu’il faut surtout voir dans ses paroles sa volonté de limiter le débat à ce qui est en jeu aujourd’hui : faire reculer le gouvernement sur le mariage homosexuel.
    Son discours “On aime les homosexuels” lui permet d’éviter :
    – de perdre son temps à se justifier
    – de subir le procès permanent qui arrive systématiquement quand on entre dans un discours nuancé (mais immédiatement caricaturé) du type “respect total des personnes” / “condamnation morale des actes”.
    Elle reste ainsi dans ses interventions focalisée sur la question du mariage et non sur des questions qui ne sont de toutes façons pas en jeu aujourd’hui dans notre société comme la “condamnation morale des actes”.
    J’irais donc à la manifestation, j’ai de toutes façons confiance en des personnes comme Tugdual Derville et en de nombreuses associations organisatrices.
    Et peut être même que j’applaudirai les opposants mais ce sera juste pour leur faire part de mon respect (et non pour me soumettre à leurs idéaux). Quant au char homosexuel, il sera pour moi juste une façon de montrer aux médias que les homosexuels sont aussi en partie contre le mariage homosexuel.

  45. Heu… Marie (celle qui n’est pas mon homonyme). Il faudrait tout de même que vous preniez la peine de vous renseigner un tout petit peu avant d’émettre votre opinion de manière aussi péremptoire : FB n’est pas à l’origine des manifs, mais non seulement elle a pris le train en marche, mais elle a voulu en vider le conducteur… Facile ensuite de pousser des cris d’orfraie contre ceux qui restent justement interloqués ! Un petit tour par la page suivante pourrait vous éclairer : http://www.ndf.fr/poing-de-vue/15-11-2012/la-revanche-des-marcheurs-qui-ne-sont-pas-des-moutons.

  46. On se demande pour qui roule Frigide Barjot.
    Il n ‘est absolumment pas question qu’elle représente le mouvement qui manifeste.Elle brouille le message et finalement veut diriger l’opinion vers une autre reconnaissance de l’homosexualité.Car en fait en faisant croire que l’on combat contre le mariage gay , on tente de faire admettre l’homosexualité comme une chose normale.Or,l’Eglise s’y oppose.(voir le catechisme adulte)

  47. Si vous cherchez les organisateurs de la Marche , il sera difficile de les trouver car FB a tout fait pour imposer sa propre vision de cette manifestation et donc rester seule a mener celle-ci.. Elle a fait un véritable hold up sur le 13 janvier qui se voulait être pourtant au départ une grande manifestation UNITAIRE rassemblant toutes les personnes de bonne volonté , telles qu elles sont ( sans dress code!!) et souhaitant s engager pour la famille et contre le projet de loi .. Surtout pas d histoires d homophobie , d états généraux , de mini Gaypride … Un collectif réunissant TOUTES les associations pro famille ( et pro vie) aurait organisé cet événement … Mais peu a peu, FB et ses troupes ont imposé leur propre manière de voir ce combat et pratiquement toutes les associations au depart engagées dans l organisation, mais n ayant plus leur mot a dire, se sont retirées tres discrètement ( pour ne pas ternir l image de cette belle unité affichée !) et ne pas avoir à se compromettre en adoptant un langage à la FB qui n était pas du tout le leur ..
    Grace a cette supercherie ( cautionnée par beaucoup et ignoree par certains ) FB reste donc seule a la barre, soutenue par les évêques (!!) et la majeure partie des catholiques .. Elle a des qualités certaines mais jamais n aurait dû prendre la tête d un tel rassemblement .. Mais personne n a pu l empêcher meme les associations les plus lucides et les plus ajustées a la Verité.. Alors quoiqu il arrive marchons le 13 mais sans être dupes et en restant nous- mêmes ! Soyons vrais !

  48. À l’attention de “Marie (pas mon homonyme)”
    NON, ce n’est pas FB qui est à l’origine des manifestations contre le “mariage pour tous”.
    Ne mélangeons pas tout! Reprenons un peu la chronologie:
    a) Prière Universelle du 15 août. Initiative: Mgr André Vingt-Trois (http://diocese-avignon.fr/spip/15-aout-Proposition-de-priere). Aucune mention à ce moment-là de Virginie Merle alias Frigide Barjot.
    b) le cinq octobre, annonce par Civitas d’une manifestation nationale à Paris le 18 novembre devant le Ministère de la Famille (http://www.civitas-institut.com/content/view/793/1/) Aucune trace de F.B. à ce moment-là.
    c) le seize octobre, soit ONZE JOURS APRÈS CIVITAS, Frigide Barjot annonce une manifestation contre le “mariage pour tous” … prévue le 17 novembre (http://www.la-croix.com/Religion/Urbi-Orbi/France/Frigide-Barjot-appelle-a-manifester-contre-le-mariage-pour-tous-_NG_-2012-10-17-865603).
    F.B. est une excellente communicante (sa campagne “touche pas à mon pape” était une réussite), elle a beaucoup de qualités -en particulier médiatiques-, mais elle n’est pas très douée pour fédérer l’ensemble des catholiques (sa mise en garde, le 16 octobre, contre les manifestations d’Alliance Vita et contre la manifestation de Civitas, était pour le moins malvenue).
    Civitas n’appelle pas à un pélerinage. Civitas appelle à manifester contre la dénaturation du mariage civil.

  49. Le mot “homophobie”, qui ne veux rien dire et qui a été inventé pour faire taire, n’appartient pas à mon vocabulaire…
    Je partage les regrets de Jeanne Smits…
    Il est pour moi hors de question d’appeler à un pacs amélioré comme il est hors de question de me féliciter du pacs, cheval de Troie que nous avons combattu…
    Mais nous devons aller tous le 13 janvier arrêter ce processus de destruction !

  50. Le Saint Esprit est en train de souffler sur les commentateurs du SB, peut-être même sur moi. En effet on y lit de très bons exposés pour ou contre FB, mais aucun des contre FB ne préconise l’abstention. Quelle espérance! L’Esprit “souffle bien où il veut”! Les bourrasques ne modifient pas le sens du vent: tous à la manifestation du 13 Janvier!

  51. Et si on se calmait, en prenant, ensemble, un peu de hauteur ?
    N’oublions pas que nous sommes tous d’accord sur l’objectif de refuser le projet de loi. Ne nous agressons donc pas au nom de l’évidente réalité que nous divergeons et divergerons sur les moyens d’y arriver, et sur l’appréciation des portes de sorties qu’utiliseront nos élus s’ils sont contraints à se « déplacer »…
    Et pour l’organisation « dans la rue » : apprécions les résultats déjà obtenus et faisons confiance à la « coordination » qui a déjà fait ses preuves. Au delà de notre prière, nous sommes appelés à un vrai combat. Un peu d’imagination, voire de ruse, dans le choix des tactiques et des armes, n’est pas interdit : «Mt 10,16 Je vous envoie comme des brebis au milieu des loups. Soyez donc prudents comme des serpents… ». Acceptons de suivre les consignes de gens différents, voire TRES différents de nous ; relire Mc 9, 38…40… avec sa conclusion : « Celui qui n’est pas contre nous est pour nous ».
    Et à propos des critiques sur Frigide Bardot « catho déjantée » (et néanmoins gonflée…), je rends grâce à la Providence pour toutes ces femmes déjantées qu’elle nous envoie souvent.
    Marie-Madeleine, que Simon le pharisien trouvait déjantée parce qu’elle a gâché un parfum de grand prix et a essuyé les pieds du Christ de ses cheveux : c’est cette déjantée que le Christ a choisi pour faire à tous la première annonce de sa Résurrection.
    Jeanne d’Arc, que tout le monde trouvait déjantée, avec ses Voix, et parce qu’elle s’habillait en homme et montait à cheval : on l’a même brûlée pour cela.
    Et si aujourd’hui, en 2012 et au cœur du monde « babylonien » où nous devons vivre et témoigner, la première réponse à la prière du 15 août avait été l’arrivée au premier plan de Frigide et de sa bande, au service de nos évêques convertis et requinqués ?.

  52. Bravo,”pecdewas”! J’espère que tous les esprits chagrins qui se sont exprimés ici liront votre message.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services