Bannière Salon Beige

Partager cet article

Europe : politique / Immigration

12 962 : et combien de plus ?

Ce n'est pas un quota ni un chiffre contraignant. C'est juste une vaste hypocrisie. 12 962 : c'est la part de la France dans la répartition de 66 000 réfugiés clandestins :

M"Officiellement les ministres de l’Intérieur, hier, n’ont pas ratifié un plan imposant des quotas contraignants de « réfugiés » aux pays de l’Union européenne. Car dans le texte il n’y a pas le mot « quotas », ni le mot « contraignant ». Officiellement il s’agit d’un plan de répartition élaboré sur la base du volontariat.

Par exemple, la République tchèque est volontaire pour accueillir un premier paquet de 1.591 clandestins migrants réfugiés. Mais la République tchèque a voté contre ce plan…

Le texte est donc un mensonge. Un mensonge de la dictature de l’UE au service de l’invasion islamique.

Quatre pays prouvent le mensonge : avec la République tchèque, la Slovaquie, la Hongrie, la Roumanie. Plus la Finlande qui s’est abstenue.

Le gouvernement polonais, pour une raison encore occulte, a fait volte face et a signé le plan. […]

On rappellera que le Royaume-Uni, l’Irlande et le Danemark se sont exemptés des politiques liées à ces questions et n’ont donc pas participé au vote… ni au partage des clandestins migrants réfugiés.

D’autre part, le soi-disant accord ne porte que sur 66.000 clandestins migrants réfugiés (ci dessous la répartition), et non sur 120.000 comme on nous le dit. De toute façon ces chiffres sont dérisoires par rapport au tsunami, et en outre cela ne sert à rien puisque les clandestins migrants réfugiés ont assez montré qu’ils allaient où ils voulaient… Le seul effet de la décision européenne est de montrer aux pays qui ont encore le sens national que l’UE est leur adversaire. Au fond ce n’est pas une mauvaise chose. […]"

Partager cet article

5 commentaires

  1. La volte-face polonaise n’est pas compliquée à comprendre quand on sait qui tire les ficelles là-bas…
    La Pologne s’est clairement engagée auprès de l’OTAN depuis des années et a donné de solides gages (engagement non négligeable en Irak et en Afghanistan). En échange, elle favorise (parfois honteusement mais c’est la règle) le marché OTANesque… ainsi, Dassault a vu fondre son espoir de vendre des Rafales là-bas (au profit de machines très inférieures…).
    La Pologne a peur de son voisin russe et le réveil de ce dernier n’est pas pour rien pour calmer ses angoisses…
    Maintenant, quand on subodore qui tire les ficelles derrière l’État Islamique et qui pousse les clandestins à entrer en Europe, on ne se pose plus la question POURQUOI la Pologne a changé d’avis…
    Comme la France, au moins ceux qui la gouverne, quand le maitre aboie, le chien baisse la tête et vient quémander une caresse la queue entre les jambes…

  2. si l’allemagne veut 800 000 migrants et que 120 000 sont arrivés en europe , pourquoi ne sont-ils pas tous pour les allemands puisque que leur quota de demandes n’est pas atteint ?

  3. “Un premier paquet”? Avec un joli noeud et un papier doré?
    On parle d’êtres humains là, même si l’on n’est pas d’accord avec cet accueil “imposé”. Je ne doute pas q’Yves Daoudal ait un vocabulaire suffisamment riche pour trouver des mots plus respectueux. Que l’on soit d’accord ou pas avec cette vague d’arrivants qui ne sont pas tous désirés.

  4. Depuis 1950, nous sommes envahis par des peuplades plus exotiques les unes que les autres.
    Non pas de manière homéopathique mais submergés, à tel point que nous sommes obligés de nous plier à des coutumes créées par les humanoïdes du fond des âges, coutumes dont la barbarie n’est plus à préciser.
    Il ne s’agit donc pas de 12962 clandestins à recevoir mais simplement de rajouter 12962 aux millions qui y sont déjà, sans oublier les millions qui se préparent à nous envahir.
    Gabbrielle, les clandestins qui arrivent sont des hommes jeunes dont beaucoup partagent les idées de Daesch. Si c’est ce que vous souhaitez, je vous laisse aux conséquences de votre aveugle compassion. Y Daoudal a parfaitement raison d’utiliser les mots qu’il estime nécessaires sans que l’on ait besoin d’une mère la vertu pour faire des remarques déplacées.

  5. Quand débarquera en Europe le 60 001ème réfugié, on le mettra où ???
    Faire de quotas pour répartir des flots inextinguibles de migrants, c’est complètement absurde et surtout hypocrite.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services