Bannière Salon Beige

Partager cet article

Liberté d'expression

11 novembre : après la police politique, des procès staliniens ?

3 personnes, âgées de 18 à 20 ans, arrêtés lors de la cérémonie du 11-Novembre à Paris seront jugés le 18 décembre. Déférés lors d'une audience de comparutions immédiates, les prévenus, poursuivis pour violences sur des CRS et rébellion, ont demandé au tribunal correctionnel de Paris un délai pour préparer leur défense. Ils ont été placés sous contrôle judiciaire avec interdiction d'entrer en contact les uns avec les autres. 2 sont étudiants, le troisième est en recherche d'emploi.

Le parquet avait requis le placement en détention de l'un d'eux en attendant le procès. Ce jeune homme de 20 ans, déjà sous contrôle judiciaire, est poursuivi dans une affaire de violences à caractère racial datant du 11 novembre 2011, mais n'a pas encore été jugée. Une telle décision «ne ferait qu'envenimer les choses», «alors que notre pays connaît une certaine tension» a plaidé son avocat, Me Frédéric Pichon.

David Van Hemelryck a été déféré mardi en vue d'une convocation pour être jugé le 8 janvier.

Mercredi, l'avocat des trois jeunes a souligné qu'aucun des policiers ne s'était vu délivrer d'incapacité totale de travail, tandis que son client a une ITT de deux jours et l'un de ses coprévenus une ITT de trois jours. L'avocat a estimé qu'il y a une «pression politique» dans ce dossier. L'un de ses confrères a dénoncé une affaire «montée, politisée», évoquant les «procès de Moscou».

Partager cet article

17 commentaires

  1. Hollandie c’est Stalinie : “La force sans la justice est tyrannique.»
    Blaise Pascal

  2. Honteux.

  3. “Stalinisme : arrestation du fondateur du site Hollande-démission
    Scandaleux : pendant que les médias complices nous enfument avec une pseudo montée du racisme en France, le gouvernement socialiste a fait arrêter arbitrairement, dans l’indifférence totale des journalistes et de la classe politique, David Van Hemelryck, l’initiateur du mouvement Hollande démission et du site hollande-demission.fr. La dictature molle, c’est maintenant !”……………..
    http://24heuresactu.com/2013/11/14/stalinisme-arrestation-du-fondateur-du-site-hollande-demission/

  4. Je faisais partie des 73 emmenés au commissariat de la rue de l’Evangile lundi 11. Je n’ai ni sifflé, ni hué mais quelques minutes après avoir mis mon bonnet rouge sur la tête, seul et pas en groupe, on m’est tombé dessus et j’ai terminé à la rue de l’Evangile. Le gouvernement est fébrile mais la police est majoritairement avec nous et excédée. Un sous-officier exécutant les ordres m’a dit que s’il était officier, j’aurais déjà été relâché par ses soins. Beaucoup d’autres marques de sympathies. Le gouvernement nous accuse de tous les maux, après l’homophobie le racisme, pour nous tuer. La république serait en danger, pesons le sens des mots. Elle le sera vraiment quand l’islam nous imposera sa charia, quand la révolte populaire sera partout. Pour l’instant, Monsieur Désir, vous ne savez que tomber dans la grossière caricature mais ce ne sont pas les 24 autres personnes que j’ai vues dans le car n°2 ce lundi 11 novembre qui mettent quoi que ce soit en danger. Nous n’aimerions pas la République ? Je pense que ceux qui ne l’aiment pas et la piétinent sont ceux qui laissent leurs ministres faire de l’évasion fiscale, mentir à l’Assemblée Nationale, cliver le peuple exacerbé sur un sujet de société porté par une ultra minorité, qui aspire tous les étrangers du monde avec un système social le plus avantageux au monde et que doivent payer les Français éreintés d’impôt. Voilà ceux qui mettent en danger l’unité de la société parce qu’ils ne donnent aucun cap à leur projet politique et que tout est fait pour casser, imposer, dicter….Je ne lâcherai rien, jamais !

  5. Ce pouvoir totalitaire et obtus n’a tiré aucune leçon de l’incarcération immédiate de Nicolas Bernard-Buss.

  6. Arriveront-ils à casser tous les thermometres ?

  7. il faut porter plainte (IGS, cour européenne des droits de l’homme) nominativement au pénal contre les flics ripoux repérés grâce aux vidéos.
    En effet leurs actions (notamment) l’arrestation abusive et violente du 11 novembre ayant entrainé un arrêt cardiaque à un bonnet rouge sur les champs (voir you tube) est une honte, les flics ripoux qui ont entraîné cet arrêt cardiaque sont reconnaissables et identifiables. Les mobiles présents venaient de Toulouse pour info, et les flics ripoux dcri, divp, commissariat Paris XV. Je pense que prochainement nous aurons malheureusement notre mort lors de ces contestations, mais les médias vont ils pleurnicher? les parlementaires qui ne représent plus la France vont ils se lever en pleurant?
    cette ripoublique se meure, la France se meure, ONLR ! pour nos enfants de France.

  8. Sympathie pour les victimes de la répression…
    Mais au lieu de la colère mieux vaut comprendre que le régime de François Hollande en multipliant les violations des libertés civiles, les dérapages et les exactions se met lui-même dans une nasse, une fuite en avant dangereuse et une impasse… Quelque chose va gripper la machine, les bavures sont inévitables à ce rythme et vont les placer dans une situation intenable.
    François Hollande ne contrôle plus rien et viendra le moment où les rats quitteront le navire, son navire et tout finira en débacle.

  9. Des CRS pleurnichent dorénavant quand des francais de souche se rebiffent des abus politiques du PS envers les citoyens violemment agressés par des CRS syndicalisés gochistes complice du PS pour cibler les contestataires de souche .

  10. Et le 11 novembre 1940, à l’Etoile ???

  11. ALEXANDRE SOLETJYSTINE avait déclaré que la TERREUR de la satané RÉVOLUTION FRANÇAISE fut le premier GÉNOCIDE de l’Histoire au grand dam de nos Républicains, ceux qui nous persécutent toujours à l’heure actuelle !
    Dimanche, à Nantes, nous allons le leur rappeler !
    Nous allons commémorer, comme chaque année, l’horreur absolue. J’habite à Nantes, au bord de la Loire, et chaque jour j’y pense et je pleure :
    http://breizhjournal.wordpress.com/2013/11/14/commemoration-dimanche-des-noyades-revolutionnaires-a-nantes/

  12. Le moment venu il faudra décorer tous ces authentiques résistants et les dédommager financièrement.

  13. Hollande le gros boutonneux est a 15 pour 100 de SONDAGE…c est la fin de la fin….

  14. Le principal problème pour la police est qu’ils n’ont même pas conscience qu’ils effectuent des actes illégaux. Leurs chefs leur disent qu’ils obéissent à des ordres. Seulement quand le jour des comptes aura sonné ils se rendront compte qu’ils sont nus, que les chefs ne les couvriront pas au contraire. Alors je n’a sais pas s’ils tentent désespérément de sauver leur tête en pleurnichant qu’ils ne sont pas d’accord avec ce qu’on leur demande de faire. En tout cas pour ma part je ne passerai sur rien . J’ai hué au 11novembre et je recommencerai quoi qu’il m’en coûte. La sauvegarde de la France est au-dessus de moi.

  15. Les choses sérieuses commencent avec des faux procès.

  16. La dictature se dévoile dans toute son ignominie, mais elle conserve encore de beaux restes en tenant quasiment tous les médias et une large part des institutions grâce aux militants placés depuis tant d’années aux postes clés. Sa capacité de nuisance contre le peuple français n’est hélas pas une utopie, le combat sera rude pour libérer ce pays du poison UMPS. L’expérience des pays de l’Est doit nous inspirer pour en venir à bout.

  17. Hélas cent fois hélas! Des chanteurs (C. Barzotti et Grand Corps malade 2 mois de prison pour le premier et interdiction d’antenne pour les deux)… parce qu’ils chantent cette France sur laquelle nous pleurons et que nos politiques bafoue et ils voudraient nous montrer quoi ? lorsque l’on ne respecte rien, ni la France ni les français alors il ne faut pas s’étonner que ces mêmes français aient enfin ce sursaut de patriotisme et de les huer et siffler ! justement aux dates qui pour nous FRANCAIS DE FRANCE représentent des valeurs, quoique le 14 juillet beurk, vu la Terreur qui suivit ; mais chut! patriotisme, France, Terreur, aie aie aie = prison…. Effectivement, lorsque le sursaut français va enfin éclater, cela fera mal et la police de l’état ferait bien de réfléchir si elle peut.. à moins qu’elle ne réitère 1940… et les arrestations de leurs compatriotes… bref un éternel recommencement.

Publier une réponse